alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 23:07
SUR LE FIL
Qui était Hannibal Barça, génie militaire de l'Antiquité ?
14/11/2023 | 20:07
3 min
Qui était Hannibal Barça, génie militaire de l'Antiquité ?

 

Hannibal Barca était un général carthaginois né vers 247 av. J.-C. Il est surtout célèbre pour avoir mené une campagne militaire mémorable connue sous le nom de Deuxième Guerre punique, entre 218 et 201 av. J.-C. Hannibal est né dans une famille militaire de Carthage, une puissance maritime et commerciale de l'Antiquité située dans l'actuelle Tunisie.

Son père, Hamilcar Barca, était également un général carthaginois renommé. Hannibal a grandi dans l'ombre de la Première Guerre punique, pendant laquelle Carthage a perdu de vastes territoires au profit de Rome. Jeune, il prêta un serment de haine éternelle envers Rome, ce qui influença grandement ses actions futures.

 

La campagne la plus célèbre d'Hannibal a débuté avec son audacieuse traversée des Alpes en 218 av. J.-C. pour attaquer Rome. Armé d'une stratégie brillante et d'une discipline inébranlable de ses troupes, il remporta des victoires majeures, dont la célèbre bataille de Cannes en 216 av. J.-C., où ses forces infligèrent une défaite cuisante à l'armée romaine.

Hannibal est souvent salué pour sa tactique novatrice, notamment l'utilisation des éléphants de guerre. Cependant, malgré ses succès sur le terrain, il n'a pas réussi à conquérir Rome elle-même. Les Romains, reconnaissant la menace qu'il représentait, utilisèrent des tactiques d'évitement, privant Hannibal de la possibilité de livrer une bataille décisive.

Après plus d'une décennie de guerre, les ressources de Carthage s'épuisèrent, et Hannibal fut rappelé pour défendre sa patrie. La bataille de Zama en 202 av. J.-C. fut le point culminant de la guerre, où Hannibal fut défait par le général romain Scipion l'Africain. La victoire romaine marqua la fin de la Deuxième Guerre punique.

 

 Voici quelques-unes de ses batailles les plus notables :

Bataille de Trébie (218 av. J.-C.) : Après avoir traversé les Alpes, Hannibal remporta sa première victoire contre les Romains à Trébie. Malgré les conditions météorologiques difficiles, ses troupes infligèrent des pertes importantes à l'armée romaine.

Bataille de Lac Trasimène (217 av. J.-C.) : Hannibal surprit l'armée romaine dirigée par le consul Flaminius au bord du lac Trasimène. Grâce à une stratégie astucieuse, il encercla les Romains, provoquant une défaite majeure pour Rome avec la mort du consul.

Bataille de Cannes (216 av. J.-C.) : Considérée comme l'une des batailles les plus célèbres de Hannibal, elle eut lieu en Italie du Sud. Avec une tactique audacieuse, Hannibal attira l'armée romaine dirigée par les consuls Paullus et Varro dans une embuscade, infligeant des pertes massives aux Romains.

Bataille de Zama (202 av. J.-C.) : Cette bataille fut le point culminant de la guerre. Hannibal, rappelé à Carthage, rencontra Scipion l'Africain. Malgré une bataille acharnée, Hannibal fut finalement vaincu par les tactiques habiles de Scipion, y compris l'utilisation de la cavalerie romaine. La supériorité romaine sur le terrain et le manque de renforts carthaginois conduisirent à la défaite de Hannibal.

La défaite à Zama marque la fin de la Deuxième Guerre punique. Hannibal, malgré sa brillante carrière militaire, ne réussit pas à conquérir Rome elle-même. Les ressources épuisées de Carthage et le manque de soutien extérieur furent des facteurs majeurs de sa défaite. Après Zama, Hannibal vécut plusieurs années en exil, cherchant refuge auprès de divers royaumes, avant de finalement être contraint au suicide pour échapper à la captivité romaine. Sa mort marque la fin de l'épopée d'un des plus grands stratèges militaires de l'Antiquité.

 

La vie d'Hannibal après la guerre est entourée de mystère, mais il demeure une figure fascinante de l'histoire militaire. Son génie tactique continue d'inspirer les stratèges modernes, et son dévouement envers Carthage et son opposition farouche à Rome ont laissé une empreinte durable dans les annales de l'histoire ancienne.

14/11/2023 | 20:07
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Forza
Massinissa et Jugurtha sont des nord-africains authentiques
a posté le 18-11-2023 à 14:39
plus que Hannibal en tout cas, qui est d'origine phénicienne. Les Tunisiens qui traitent Massinissa de traitre et traitrise ne connaissent pas l'histoire. La Numidie a ses propres intérêts et n'avait pas à soutenir Carthage dans tous les cas. Massinissa a reconnu lors de ses visites à Rome, le degrés du sous-développement de la Numidie, de retour il a fait tout pour moderniser l'agriculture et les infrastructures.
Beaucoup de Tunisiens oublient que la Tunisie n'est pas seulement carthaginoise mais elle est aussi Numide. La partie ouest, Elkef et Kasserine sont plus Numides que carthaginoises.
Les plus grandes victoires d'Hannibal étaient aussi et surtout l'oeuvre de la cavalerie numide. Ces traditions vivent encore aujourd'hui à l'ouest de la Tunisie et l'est de l'Algérie avec l'art d'équitation des frachiches en Tunisie et des chawiyas en Algérie. Il faut regarder du côté de Tajerouine, Khmouda, Thala, il y a de très belles vidéos de ces chevaliers, par exemple une vidéo de Karim Moulhi du Faris de Khmouda Khalid Njahi .
Jugurtha après va combattre Rome. Il est intéressant de voir que Bourguiba s'est comparée à Jugurtha et non pas à Hannibal (un Jugurtha qui a gagné comme il disait) car à mon avis il a reconn que Jugurtha est le Tunisien le plus authentique entre les deux.
ANTIRELIGION
LES DIEUX NE DONNENT PAS TOUT A UN SEUL HOMME ..
a posté le 15-11-2023 à 12:20
On dira ce qu'on veut mais la bataille de ZEMA avait bien eu lieu et ce n'est pas là qu'il y a eu la défaite du généralissime ANNIBAL : Les causes de sa défaite était par étapes (1) Le refus de ses compatriotes carthaginois surtout les suffètes pour lui venir en aide quand il avait pensé s'attaquer à l'imprenable citadelle romaine (2) La trahison de Massinissa qui s'est rangé du coté des romains parce qu'avec ses cavaliers numides étaient le fer de lance de l'armée d'Annibal (3) Avant la bataille il y a eu un duel entre Annibal et Scipion l'africain dans lequel Annibal a blessé son adversaire, il aurait pu l'achevé et s'en est fini des romains mais ce n'est pas dans l'esprit d'un grand guerrier comme Annibal d'achever un blessé et c'est DOMMAGE .. Un jour l'un de ses lieutenants excédé par la façon avec laquelle Annibal agit après ses multiples victoires lui avait lancé LES DIEUX NE DONNENT PAS TOUT A UN SEUL HOMME TOI TU SAIS VAINCRE MAIS TU NE SAIS PAS QUOI FAIRE AVEC TES VICTOIRES ...
eshmoun
C'est MAHARABAL
a posté le à 19:51
Commandant de la cavalerie Numide qui selon les historiens de l'époque (notamment Tite-Live si je ne me trompe) aurait lancé au descendant des Barca le fameux "Hannibal tu sais gagner les batailles mais tu ne sais pas profiter de la victoire" lui reprochant sa décision de contourner une Rome pantelante , désemparée et complètement à la merci de l'armée Punique après la terrible défaite de Trasimène pour se diriger vers Canes puis se perdre avec son armée dans " les délices de Capoue" .... pffrant ainsi aux romains de se reprendre §
Algérois
Sophonisbe, Syphax et Utica
a posté le à 10:16
Massinissa n'a pas trahi Hannibal, il était un lieutenant de Hannibal et un prince Massyle qui a remporté les plus importantes batailles contre Rome avec la cavalerie Numide.

Pour le remercier et sceller une alliance avec les Massyles, Hasdrubal Gisco a promis à Massinissa sa fille Sophonisbe en marriage et Carthage a promis son soutien à Massinissa pour prendre le contrôle de la Numidie (Algérie) contre son rival numide Syphax, le Massæsyle.

Massinissa a donc oeuvré avec Carthage contre Rome, mais surtout contre Syphax, roi Massæsyle de Numidie qui a conquis des territoires régentés par le père de Massinissa, Gaius, après sa mort.

C'est la bataille d'Ilipa de 206 en Espagne qui a scellé la défaite de Carthage lors de la seconde guerre punique.
Jusque là, et incluant cette bataille, Massinissa était allié de Carthage.

Après Ilipa, le Général Hasdrubal Gisco et les patriciens carthaginois ont décidé de changer de stratégie.
D'une part, Hasdrubal a marié sa fille Sophonisbe avec Syphax, concluant un accord avec les Massæsyles dans le dos de Massinissa, et trahissant sa promesse de donner la main de Sophonisbe à Massinissa.
Parallèlement, en 204 Scipion avait débarqué en Tunisie, établi une base à Utica, et entamé des négociations de paix avec le Sénat de Carthage qui avait conscience que la seconde guerre punique était perdue après Ilipa.

C'est dans ce contexte que Massinissa, voyant que les patriciens Carthaginois, dirigés par Hasdrubal Gisco, ont décidé de lui retirer leur soutien pour le trône de Numidie, a décidé lui aussi de changer de stratégie, et s'est allié avec Rome contre le roi numide Syphax et Carthage.

Le but de Massinissa était de renverser Syphax. Les historiens Romains ont dit qu'il était amoureux de Sophonisbe, qui lui avait été promise, et que c'est la raison de son volte face, mais en réalité, il voulait prendre le pouvoir en Numidie - c'est à dire en Algérie - et a vécu le marriage de Sophonisbe avec Syphax comme une trahison de Carthage.

D'ailleurs, en 204, la première action de Massinissa au service de Rome fut d'infiltrer et de brûler le camps de la cavalerie Numide de Syphax établie à proximité de Cathage, en compagnie de Gaius Laelius, général Romain.

A partir de là Massinissa étant devenu un allié de Rome, il a combattu avec eux, et a participé avec les Romains à la bataille de Zama qui a scellé le sort d'Hannibal.
Mais la guerre avait déjà était perdue par Carthage depuis la bataille d'Ilipa en Espagne en 202 BC, et le débarquement des Romains à Carthage en 204BC et le volte face du Sénat Carthaginois.


=
Le récit des Occidentaux sur cette période repose beaucoup sur les écrits de Tite-Live qui était un propagandiste au service de Rome.
Comme beaucoup de ses pairs, il a menti sur beaucoup de choses.
Par exemple, il a prétendu que lors de la bataille de la Trébie, la cavalerie Romaine ne comptait "plus de 6000" cavaliers, ce qui est faux, ils étaient 12.000. Il avait fait cela pour minimiser la portée de leur défaite, car en face, la cavalerie numide comptait 8000 unités.
La propagande Romaine refusait d'admettre la supériorité au combat de ses adversaires.

===

Il sera interessant de voir comment Hollywood va raconter cette histoire.
On parle beaucoup du choix de Denzel Washington pour représenter Hannibal Barca, mais le plus important c'est le scénario, le script du film.
Je ne serais pas surpris si les sionistes de Los Angeles décident de dresser un portrait peu flatteur de Hannibal Barca, Hasdrubal Gisco, Syphax le Massæsyle, ou Massinissa le Massyle, dans la plus pure tradition de propagande hollywoodienne qui les caractérise.

(PS à BN correction typo dans mon msg précédent)
Algérois
Syphax, Sophonisbe et Utica
a posté le à 10:09
Massinissa n'a pas trahi Hannibal, il était un lieutenant de Hannibal et un prince Massyle qui a remporté les plus importantes batailles contre Rome avec la cavalerie Numide.

Pour le remercier et sceller une alliance avec les Massyles, le patricien et général carthaginois Hannibal Gisco a promis à Massinissa sa fille Sophonisbe en marriage.
Carthage a promis son soutien à Massinissa pour prendre le contrôle de la Numidie (Algérie) contre son rival numide Syphax, le Massæsyle.

Massinissa a donc oeuvré avec Carthage contre Rome, mais surtout contre Syphax, roi Massæsyle de Numidie qui a conquis des territoires régentés par le père de Massinissa, Gaius, après sa mort.

C'est la bataille d'Ilipa de 206 en Espagne qui a scellé la défaite de Carthage lors de la seconde guerre punique.
Jusque là, et incluant cette bataille, Massinissa était allié de Carthage.

Après Ilipa, le Général Hasdrubal Gisco et les patriciens carthaginois ont décidé de changer de stratégie.
D'une part, Hasdrubal a marié sa fille Sophonisbe avec Syphax, concluant un accord avec les Massæsyles dans le dos de Massinissa, et trahissant sa promesse de donner la main de Sophonisbe à Massinissa.
Parallèlement, en 204 Scipion avait débarqué en Tunisie, établi une base à Utica, et entamé des négociations de paix avec le Sénat de Carthage qui avait conscience que la seconde guerre punique était perdue après Ilipa.

C'est dans ce contexte que Massinissa, voyant que les patriciens Carthaginois, dirigés par Hasdrubal Gisco, ont décidé de lui retirer leur soutien pour le trône de Numidie, a décidé lui aussi de changer de stratégie, et s'est allié avec Rome contre le roi numide Syphax et Carthage.

Le but de Massinissa était de renverser Syphax.

Les historiens Romains ont dit qu'il était amoureux de Sophonisbe, qui lui avait été promise, et que c'est la raison de son volte face, mais en réalité, il voulait prendre le pouvoir en Numidie - c'est à dire en Algérie - et a vécu le marriage de Sophonisbe avec Syphax comme une trahison de Carthage.

D'ailleurs, en 204, la première action de Massinissa au service de Rome fut d'infiltrer et de brûler le camps de la cavalerie Numide de Syphax établie à proximité de Cathage, en compagnie de Gaius Laelius, général Romain.

A partir de là Massinissa étant devenu un allié de Rome, il a combattu avec eux, et a participé avec les Romains à la bataille de Zama qui a scellé le sort d'Hannibal.

Mais la guerre avait déjà était perdue par Carthage depuis la bataille d'Ilipa en Espagne en 202 BC, et le débarquement des Romains à Carthage en 204BC et le volte face du Sénat Carthaginois.


=
Le récit des Occidentaux sur cette période repose beaucoup sur les écrits de Tite-Live qui était un propagandiste au service de Rome.
Comme beaucoup de ses pairs, il a menti sur beaucoup de choses.
Par exemple, il a prétendu que lors de la bataille de la Trébie, la cavalerie Romaine ne comptait "plus de 6000" cavaliers, ce qui est faux, ils étaient 12.000. Il avait fait cela pour minimiser la portée de leur défaite, car en face, la cavalerie numide comptait 8000 unités.
La propagande Romaine refusait d'admettre la supériorité au combat de ses adversaires.

==

Au delà du choix de Denzel Washington comme acteur du péplum Hollywoodien, il sera interessant de voir comment le lobby sioniste de Los Angeles va raconter cette Histoire.

Le scénario sera-y-il fidèle aux récits historiques connus?
Rien n'est moins sûr.
Je ne serais pas surpris qu'ils fassent un portrait de Hannibal Barca, Hannibal Gisco, Massinissa ou Syphax à la sauce sioniste.
JEZIRI MOHAMED MAROUENE
Hannibal n'a pas été vaincu à Zama
a posté le 15-11-2023 à 09:19
La version sur la prétendue défaite d'Hannibal dans la bataille de Zama est remise en cause.

***