alexametrics
Sur les réseaux

Propos racistes à l’encontre d’une hôtesse de l’air, une passagère débarquée d’un avion Tunisair

Propos racistes à l’encontre d’une hôtesse de l’air, une passagère débarquée d’un avion Tunisair

 

 

Victime d’une agression verbale de la part d’une passagère à bord d’un vol Tunisair, l’hôtesse de l’air, Ghofrane Binous a rapporté sa mésaventure sur sa page Facebook, tenant à remercier tous les membres de l’équipage et les passagers qui l’ont soutenue face aux propos infâmes proférés par ladite passagère qui fût, finalement, débarquée de l’avion.

 

« Vous savez ce que ça fait d'être victime d'injures racistes? Ça m'arrive souvent, mais, aujourd'hui, j'en ai été victime de la part d'une passagère lors d'un vol Tunisair 215 Istanbul/Tunis et je peux dire que ça fait mal. […]. Voilà ce qui s'est passé : cette passagère n'avait pas trouvé de place pour mettre son bagage à main à l'endroit situé au-dessus des sièges et a demandé à ce que le bagage d'un monsieur âgé soit déplacé. En tant qu'hôtesse, j'ai été appelée pour résoudre le problème et j'ai proposé à cette dame de patienter en gardant son bagage avec elle quelques temps, en attendant de trouver une solution. Elle m'a alors répondu : je n'ai pas besoin de toi. Et après elle a dit atheka echna9esni ken hôtesse "msaouda mlaouda", (une insulte raciste visant ma couleur de peau) », indique Ghofrane Binous avec beaucoup d’amertume.

 

L’hôtesse de l’air affirme que tous les membres de l’équipage, ainsi que tous les passagers lui ont fait part de leur solidarité. La dame en question fût débarquée de l’avion sur ordre du commandant de bord, soulignant que les passagers n’ont pas contesté le retard pris par l’avion à cause de cet incident et lui ont exprimé leur soutien absolu face à l’agression dont elle a été victime.

 

S.H

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Samy2872
| 03-01-2019 03:39
Sincèrement, bravo pour ton travail et lâche pas. Tu as droit au même respect que importe quel employé . Un tel geste , c'est irritant, choquant que j'espère que cette passagère sera poursuit pour diffamation. Bravo pour ton courage et détermination en te souhaitant du succès, une belle routine de chacun de tes voyages et bons vols 2019.

J.trad mallari9 Amel Justice Martine Forza takilas EL OUAFFI takilas Abidi
| 21-10-2018 13:53
L'esclavage à sévi ,longtemps ,juste avant la révolution industrielle ,il y avait en '?gypte ,des (blancs ,trés blonds ,aux yeux bleus,) qui offraient leurs services aux familles des pachats ,c'est très compliqué ,parfois on regardait avec satisfaction ,parfois certaines personnes de ces familles ont des conplexces ,il entrait dans le conflit des jalousies ,et les feuilletons en décortiquent le drâme ,le tout se résume en manque de foi ,en mauvaise éducations ,certains ,vont jusqu'à parler d'hérédité ,etc .le conflit est simple ,l'absence de niveau intellectuel ,et d'éducation coranique ,ou autre ,laisse des fentes ,d'où pénétre 'larrogance ....Bon "msaouda mlaouda n est pas raciste mais ce ne sont pas des paroles polies et ca a un caractere injurieux.Je suis vraiment heureuse de la décision du commandant de bord ainsi que les passagers,que j'admire leur solidarité envers M elle Ghofrane Binous.
Voilà les actes de mes vrais compatriotes Tunisien.
Je suis fière de vous.@ Takilas: Je pense que vous êtes la passagère débarquée pour paroles racistes et agressives. Car rien d'autre ne saurait expliquer pourquoi cet incident vous tient tant à coeur; et vos paroles sentent (de très loin) l'amertume et le racisme. Pauvre de vous....Il faudrait préciser qu'il y a beaucoup de racisme envers les personnes de couleur en Tunisie.
Un jeune sénégalais résidant en Tunisie s'est vu un jour, sur la plage de hammamet, interdit de match de foot. Ce sont 2 jeunes italiens, qui l'ont intégré, en plus, ce jeune était très bon joueur et a permis à son équipe de gagner ce match improvisé.
La ou est la bêtise humaine, n'est pas l'humanité.Un témoin Mr. Mellassi Mohamed confirme les paroles racistes de la passagère et Takilas philosophe sur les origines sudistes de la victime et la meilleure Ali Larayedh a recruté Ghoffran
ah ce Sudiste qui a détruit le rêve de Takilas, mahakouch.

Boujamaa Ankis "Wallach elgadir Wallach"
https://www.youtube.com/watch?v=Ubifci_-2co

Les sudistes qui n'ont pas appris tant la langue arabe, que celle dialectal tunisienne, puisque leur langue originelle d'extrême Asie ou d'extrême Afrique, ne leur pas permettent pas pour le moment d'intégrer la société tunisienne, surtout qu'ils sont tous, sans exception, recrutés à Tunis, d'autant plus que seule Tunis, la tant convoitée à leur vue et leur objectif, qui les intéresse et ne sont nullement disposés à habiter dans leur région du sud supposée originelle.
L'un des exemples récents, et des caricaturaux, est celui de l'originaire de Gabes que nahdha des sudistes et Ghanouchi le sudiste veulent imposer coûte que coûte comme maire à Tunis alors qu'elle ne connait rien de Tunis, et ce après avoir contribué à migrer des sudistes vers Tunis et qui les ont soudoyés, octroyé des emplois (pour la forme) dans les administrations de Tunis, et après avoir changé leurs adresses sur les cartes d'identités, le tout afin de leur permettre de participer aux élections municipales dans la circonscription de Tunis.
La dernière mascarade est celle d'une cliente à bord de la compagnie aérienne Tunis-Air, qui fut mal accueillie par une incompétente et une novice hôtesse de l'air originaire (d'après ses propres dires) du Sud (Gabes certainement) recrutée par la connivence et la compassion de nahdha et plus particulièrement un certain Ali Larayadh qui a ramené des centaines de milliers vers Tunis, que plusieurs espèrent un jour témoigner contre eux (pour répondre à un intervenant sur ce site qui veut intervenir par régionalisme contre la cliente malmenée à bord de l'avion par cette incompétente hôtesse) à la moindre occasion propice à dévoiler les délits et les crimes commis par nahdha lors troïka et même après ou avant cette période (2011-2015) sans que cette nahdha puissent oser fuire vers l'avant et surtout lorsque la loi régnera sur la Tunisie et que le peuple se débarrassera des médiocrités et des banditismes de nahdha.
Que cette pauvre positionnée par Ali Larayadh, apprenne que l'expression "msaouda mlaouda "vue dire en dialectal une incompétente et brouillon ; mais celui qui la incitée à intervenir, c'est lui qui est raciste et régionaliste.
Par ailleurs, et d'après ce qu'elle a écrivit, elle avoue (indirectement)qu'elle a commis une faute professionnelle envers cette pauvre dame qui se désistera, ni elle ni d'autres voyageurs, de voyager à bord de la compagnie Tunis-air, dont l'image est déjà ternie au cours du dernier quinquennat, mais paradoxalement dont la renommée fut internationale et mondiale, lorsqu'elle était gérée par des compétents et non pas par ces médiocres et arnaqueurs nahdha qui l'ont massacrée. @ Geronimo | 14-05-2018 06:48 :
En connaissant bien le caractère des Français il ne moque jamais de personne peut-être là où il y a le droit de l'homme dans une société civilisée peut-être chez nous ( habitants nord Afrique) où il y a certain qui se moque des autres .
La classe cultivée européenne vous appréciez selon votre savoir-faire et surtout la matière grise mais hélas cette dernière décennie les relations commencent à se détériores à cause de certains actes des extrémistes ( religieux) qui commissent des crimes impardonnables au nom de le religieux alors que le religieux nous n'a pas ordonné de tuer les innocents sur leur propre terre et surtout l'islam qui nous recommande d'être très pacifique pour donner une bonne image sur ce religieux ou la paix et la tolérance un dès ses principes .
Il faut que nous méfiant de certains mouftis et surtout celui qui avait qualifié l'ancien président Ben Ali de ( Houbéle ) alors ce vieux Moufti était injuste dans sa décision et selon certain spécialistes à la matière Ben Ali est musulman qui craint notre dieu et notre prophète personne ne peut l'accuser du ( Koufre ) . Or, cette pauvre hôtesse ne connaissant rien du langage, des coutume et us des tunisiens, ne jamais fréquenter at aborder les tunisiens libres et honorables, ni exercer un métier qui nécessite beaucoup de tact et de contacts humains.
Elle est donc injustement (pistonnée) recrutée à Tunis-Air, à moins comme serveuse d'un café à Gabes ou à Mednine pour se querelle avec les clients si jamais il en reste dans ces localités (vidées de leur population) puisqu'ils sont tous envoyés par Ghanouchi à Tunis pour l'applaudir en cas d'éventuelles élections soit du "donnant-donnant" leur faisant croire queue Tunis est l'Eden alors que de vivre dans leurs localités originelles est meilleur pour eux.
Pauvre Tunisie, quest-ce qu'il lui faut pour revenir au moins à la case de départ, de 1956, celle de sortir de l'analphabétisme et l'illettrisme et de devenir des citadins.Msaouda mlaouda ne fait aucune allusion à la couleur de peau cela veut dire dans le jargon Tunisien un très mauvais service ni plus ni moins parce que quand je dis un déjeuner msaoud mlaoud je traité le déjeuner avec racisme on est devenu tellement sensible après el arka la pseudo révolution que mel haba nebniou qoba

A lire aussi

La police municipale de l’Ariana, qui était accompagnée par la police de l’environnement, a interdit

17/07/2019 15:16
0

Sur le site de l’école le mot « anniversaire » est passé au féminin. Pour le 70ème anniversaire de

17/07/2019 12:24
21

En cette période, donc, Imed Daïmi ne s’occupe que de l’UGTT et de ses hypothétiques malversations.

17/07/2019 10:30
8

Et que ceux qui trouvent des justificatifs tels que la chaleur de l'été ou la plage du week-end

16/07/2019 09:19
3

Newsletter