alexametrics
Dernières news

Pour le grand bonheur des contrebandiers, les transactions de plus de 5000DT cash sont toujours permises !

Pour le grand bonheur des contrebandiers, les transactions de plus de 5000DT cash sont toujours permises !

L’initiative des députés de Front populaire qui avaient proposé d’interdire les transactions en cash d’un montant de plus de 5000 dinars a été rejetée lors de la plénière de vote de la LF2017 à l’ARP, ce samedi 10 décembre 2016. C’est à la majorité des votants que la proposition a été refusée, soit 46 contre, 45 pour et 5 abstentions ce qui a provoqué la colère d’un grand nombre d’intervenants.

 

Rim Mahjoub, députée d’Afek Tounes, a déclaré à ce sujet que : « Le rejet de l’article relatif à l’interdiction du paiement en cash pour toutes les transactions dont le montant est supérieur à 5000 dinars est une honte. Ce rejet est également la preuve que l’on bafoue le principe de transparence et que l’on encourage le blanchiment d’argent en faveur des contrebandiers ! ».

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

Maryem
| 12-12-2016 10:59
il sagit des sommes depassants les 5000 dinars....c est le projet de loi qui a ete rejete.Je pense que vous ne vous promenez pas avec des milliers de dinars dans la poche pour aller au restaurant,a moins de vouloir sciemment tromper .....

Abel Chater
| 11-12-2016 18:24
D'abord les transactions en Tunisie ne ressemblent en aucune manière à celles effectuées en Europe. Les banques tunisiennes n'ouvrent de comptes courants aux citoyens, que suivant leurs propres critères. La grande majorité des Tunisiens placent les banques à égalité avec les postes de police. Tellement l'accueil dans plusieurs banques de Tunisie se pratique à l'envers, comme si la faveur était unilatéralement du côté de la banque, non pas le contraire ou du moins fifty-fifty entre le client et la banque. Monsieur tout le monde n'a droit ni à un compte courant, ni à un carnet de chèques. Seuls les carnets d'épargne sont à la portée de ceux qui versent.
Quant aux virements bancaires, c'est une pratique qui manque en Tunisie de beaucoup de confiance, suivant l'énigme de : «qui de la poule ou de l'oeuf était le premier». Celui qui cède ne peut donner l'objet avant de recevoir l'argent du virement, et l'acquéreur ne pourrait virer l'argent avant d'avoir l'objet en sa possession. N'en parlons pas de la grande majorité des transactions qui trouvent lieu dans les Souks hebdomadaires, où vendeurs comme acquéreurs sont des inconnus qui pourraient s'évaporer dans les airs à tout moment.
Il m'est arrivé avant des années, d'avoir adhéré au système du virement mensuel à la STEG, jusqu'au relevé annuel. J'ai réglé quinze mensualités, ils ne m'ont compté que treize. Deux mensualités introuvables à la STEG bien que je leur aie déposé une enquête bancaire payante. Ne fut-ce la plainte écrite à leur PDG de Tunis, ils m'auraient «volé» trois cents dinars. Depuis, j'ai annulé tout genre de virement.
Donc, cessons de parler dans le vide et que les étrangers qui s'adonnent à leur escroquerie de faux Tunisiens ou de faux connaisseurs de la Tunisie, s'abstiennent. Ils ne perdent pas beaucoup en s'effaçant de ces articles tuniso-tunisiens.

kameleon78
| 11-12-2016 14:29
On aura toujours besoin de cash car tout le monde n'a pas les moyens de paiement bancaire électroniques même si 90% des gens possèdent une carte bleue. Les 10% restants utilisent du cash rien qu'à voir dans les gares, les restaurants, les magasins mais cela devrait être limité bien sûr.

Maryem
| 11-12-2016 12:32
une carte bancaire avec un terminal electronique et un mot de pass securise vous permettra de regler tous vos achats.le cash doit disparaitre de la circulation dans tous les cas de figure.

Gg
| 11-12-2016 11:34
Pour des sommes importantes, tu peux exiger un chèque de banque. Alors ce n'est pas ton "client" qui te fait un chèque, mais sa banque.
C'est de cette façon que ma femme a vendu sa maison en Tunisie, pour en acheter une plus grande, qu'elle a à son tour payée par un chèque de sa banque à l'ordre du vendeur.

P3N
| 11-12-2016 11:21
Je sais très bien que vous êtes tous au courant, mais quand même, je me permet de le redire encore une autre fois:
Cher compatriotes, nous vivons dans un pays ou le responsable d'une station de service vous réclame ouvertement qu'il est strictement interdit de régler par chèque. De ce fait, les transactions en espèce ne peuvent en aucun cas être prohibées.
Le problème est organisationnel et pas autre, il faut préparer un terrain sain pour autoriser ou interdire. Notre cher gouvernement avec un nombre assez élevé des débutants doit diagnostiquer l'existant, préparer le terrain ensuite prendre les décisions. Des décisions pirates similaires ne peuvent qu'aggraver d'avantage la situation.

Karmoussa
| 11-12-2016 09:39
Ce lien vous donnera une idee globale sur les reglements en especes (cash)ou virements obligatoires et leurs modalites dans les pays du monde.Les deputes Tunisiens de l ARP obeissent a leurs "employeurs"qui gerent le systeme corrompu en Tunisie.

http://droit-finances.commentcamarche.net/s/paiement+en+especes?qlc#k=64705df077a1241d5c3e330f80552aba

Maryem
| 11-12-2016 08:11
Oui je le dis et je le repete sans avoir froid aux yeux:
il y a un grand probleme dans le travail de l ARP,les influences de la finance douteuse et les milieux du commerce parallele font les lois de l ARP.point barre.

http://www.lemonde.fr/argent/article/2015/08/31/paiement-en-liquide-les-regles-changent_4741375_1657007.html

moha
| 11-12-2016 08:09
Conerie de l etat qui veut garder une porte pour le blanchiment et la magouille de tous
tous les pays ont tendance à supprimer les espèces pour combattre la fraude fiscale
et les faux billets
en france pas de paiement en espèces au dessus de 1000' et paiement de taxes au dessus de 300'
beaucoup se font prendre par des virements ou dépôt espèces au dessus de leur salaire
en tunisie si tu achetés une maison par magouille à la vente tu dois prouver commenttu l as ppayé mais hélas la corruption enorme dans toutes les administrations ne contrôlent rien
en tunisie tout le monde vit de corruption ou interventions comme ils disent
et les banques islamistes et leurs credit permettent le traffic d argent avec les pays du golfe

Maryem
| 11-12-2016 08:06
Abel Chater est un homme de tres mauvaise fois,il sait tres bien que le paiement cash reste le paradis du blanchiement,des escrocs de la mafia et surtout la source de toutes les formes de corruptions.
Le cash tend a disparaitre des reglements financiers en Europe et dans le monde,et si Abel Chater acceptent les cheques,il n a qu a demander la certification par les banques emettrices c est du 100% securises
ou virements bancaires,(pay pal par exemple c est a la seconde meme et garanti
Abel Chater arretez d induire les lecteurs de BN dans l erreur et la mauvaise foi,suivez cet article il vous donnera des idees du 21 eme siecle pour que vous puissiez avancer dans vos idees.
Bon dimanche.
http://www.lemonde.fr/argent/article/2015/08/31/paiement-en-liquide-les-regles-changent_4741375_1657007.html

A lire aussi

Pour Ridha Belhaj, cette entreprise se manifeste à travers l’amendement du code

15/07/2019 22:58
0

près de 10 000 nouveaux inscrits au Bardo n’ont pas participé au

15/07/2019 20:50
2

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, et celui des Affaires locales et de

15/07/2019 19:05
10

Newsletter