alexametrics
vendredi 24 mai 2024
Heure de Tunis : 17:14
Dernières news
Photo du jour - Barrage de Chiba, l’image qui veut tout dire !
29/03/2023 | 16:27
2 min
Photo du jour - Barrage de Chiba, l’image qui veut tout dire !

 

La photo circule sur les réseaux sociaux, en ce mercredi 29 mars 2023. Elle montre le barrage de Chiba, dans le gouvernorat de Nabeul, une mare de quelques mètres comme une goutte au milieu d’un terrain asséché, craquelé. Le barrage de Chiba ne fait pas l’exception. Tous les barrages du pays sont vidés, et la sonnette d’alarme retentit depuis déjà quelques mois.

L'ingénieur en chef à l'Institut national de météorologie, Mehrez Ghannouchi, avait indiqué que le taux de remplissage des barrages en Tunisie avait atteint les 32,1%.

Le taux de remplissage total des barrages a atteint les 32,1% selon les dernières mises à jour du ministère de l'Agriculture. Pour ce qui est des barrages du nord, le niveau de remplissage a atteint les 37,7%.

 

L'ancien secrétaire d’État au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdallah Rabhi, avait mis en garde contre le manque de ressources hydrauliques et a appelé le gouvernement à intervenir immédiatement en annonçant l’état de sécheresse.

Il a souligné que la situation hydrique est très difficile et la rationalisation de l’usage de l’eau est devenue un impératif. Considérant les chiffres alarmants, il a a déclaré : « De 2017 à 2020, en juin, le barrage de Sidi Salem (le plus important barrage du pays, ndlr) accumulait 250 millions de m3 d’eau, alors qu’aujourd’hui, il y a un peu plus de 96 millions de m3 d’eau, alors qu’on ne peut pas descendre en dessous des 80 millions de m3 d’eau à cause des odeurs et de la sécurité du barrage. La quantité est très petite. Nous sommes face une situation exceptionnelle. De ma vie, je n’ai jamais vu une telle situation au niveau du taux de remplissage. Il s’agit d’un dérèglement climatique et depuis quatre ans nous sommes dans un état de sécheresse : En 2019, le taux de remplissage était de 42% ; en 2018, il est passé à 32%, puis à 40% en 2021 et les apports en eau ont atteint 326 millions de m3 d’eau depuis le début de l’année et jusqu’à la date d’aujourd’hui. Si l'on versait toute cette quantité dans le barrage de Sidi Salem, il ne serait pas rempli. Nos besoins se situent à 1,49 milliard de m3 d’eau. Or, on manque de 1,16 milliard de m3 d’eau ».

La crise de l’eau se fait déjà ressentir, des coupures récurrentes et systématiques touchent déjà de nombreuses villes du pays et annoncent l'inavouable politique de rationnement...

 

M.B.Z

29/03/2023 | 16:27
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Carthage Libre
A partir de samedi soir très fortes pluies...préparez vous !
a posté le 30-03-2023 à 11:03
Enfin, après 1 mois sans aucune goutte de pluie, ce week end il va pleuvoir....

nb : ils auraient du prévoir salet echta pour aujourd'hui.
Babbo di Minchia
Already done
a posté le à 12:30
elle a déjà été faite. Eh oui mauvaise nouvelle pour toi...
Ciao
Carthage Libre
Mince alors, sebqouni? Ils sont fort ces islamiques!
a posté le à 13:55
Oui mais t'as oublié quelque chose l'ami : y'a une nouvelle "technique" plus forte de la salet echta, que tu connais pas et qu'ils n'ont pas utilisé: On évolue avec le "temps", tu sais!
DHEJ
Source Wikipédia, Chiba techniquement
a posté le 29-03-2023 à 19:49
barrage Chiba (arabe : ' '?') est un barrage tunisien inauguré en 1963[1], sur l'oued Chiba, situé à environ quinze kilomètres au nord-ouest de Korba.

D'une hauteur de 26 mètres et d'une longueur en crête de 220 mètres, il peut retenir jusqu'à quatre millions de mètres cubes d'eau dans un réservoir d'une superficie de 272 hectares. L'eau du barrage a une salinité moyenne de 1,5 gramme par litre. L'ouvrage possède par ailleurs un débit évacuateur de crues de 270 mètres cubes par seconde.

Le barrage Chiba approvisionne un périmètre irrigable de 1 200 hectares dont 1 000 hectares pour les primeurs et 200 hectares pour les agrumes. Le volume d'eau distribuée s'élève à cinq millions de mètres cubes, dont quatre millions de mètres cubes proviennent du réservoir et un million de mètres cubes des divers forages.

La retenue d'eau s'épuise, soulignent en 2014 des chercheurs de l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, en raison d'un envasement important, déjà diagnostiqué en 1975.

Jawhar
Photo truquée
a posté le 29-03-2023 à 19:32
Il faut juste vérifier la photo.
Elle est truquée
URMAX
Le GASPILLAGE : Piscines privées, municipales et hotelieres, terrains de golf, lavages de voitures, mais aussi et surtout, les détaillants de fruits et légumes, bouchers et gargottes (qui ARROSENT ROUTE ET TROTTOIRS tout autour de leur commerce)
a posté le 29-03-2023 à 18:24
98 / 100 des piscines privées de notre Nation, se trouvent dans le grand Tunis, mais, paradoxalement, c'est dans le reste du pays que l'eau est quotidiennement coupée (20h - 06h), mais jamais dans la capitale ...
Cherchez l'erreur ...
... 'faudrait peut-etre, faire une marche de protestation contre le gaspillage de l'eau, de l'intérieur du pays vers Tunis ...
...
Remplir une piscine de plusieurs dizaines de m3 d'eau douce - qui sera perdue dans les égouts - pour s'y baigner une fois par semaine, alors que le reste de la Nation en bave, c'est un crime.
...
Idem, pour les terrains de golf.
Des hectares de gazon - ENORME CONSOMMATEUR D'EAU - pour que quelques snobs y aillent s'y pavaner a swinger leur club de golf sur une balle ... pour l'envoyer dans ... un trou.
...
Quant aux énormes piscines hotelieres - dont la plupart se trouvent en bordure maritime, c'est une aberration.
Modifiez-les, et faites y circuler l'eau DE MER, au lieu de gaspiller des milliers de m3 d'eau douce a chaque fois.
...
Pour les lavages de voitures et autres commercants cités dans le titre ...?
Promulger une Loi pour interdire strictement, cette dilapidation des réserves hydriques Nationales.
...
Pour information :
Longue de 1013 metres, la piscine d'Algarrobo au Chili, avec ses 250 millions de litres d'eau de mer couleur turquoise sur huit hectares en bordure de l'océan Pacifique, est la plus vaste du monde, selon le livre Guinness des records.
* Voila des gars qui ont une vision intelligente sur la gestion de l'eau douce ...
Pas nous ... :
Des touristes font des centaines de km pour venir sur nos plages et nous, nous leurs proposons des piscines d'eau douce (qu'ils ont déja chez-eux en mieux) et en plus, nous polluons nos plages avec des saletés dégueulasses de restes de bouffe et autres papiers mouchoirs, couches bébé et sachets plastique enterrés dans le sable ....... beuark ...
... gloire a notre magnifique civisme ...
Salafiste
Bravo
a posté le à 13:31
Bravo , vous avez dit juste
Bensa
C'est urgent
a posté le à 22:36
Il faut tout de suite promulguer une loi contre tout ce gaspillage d'eau
Tunisino
Les opportunités perdus
a posté le 29-03-2023 à 17:39
La sècheresse est une occasion pour nettoyer les barrages et les canaux afin de se préparer à des saisons meilleures sauf que les nuls en gestion sont incapables de transformer les risques en des opportunités, pauvre Tunisie.
moi
CONSTRUIRE DES CENTRALES
a posté le 29-03-2023 à 17:14
Il faudrait investir dans au moins quatre autres station de dessalement de l'eau de mer. Demander des fonds et investir. Seule solution viable en attendant la pluie.
Pseudo
Oui
a posté le à 08:45
Tout à fait. Même si l'eau dessalée coûte cher, elle est la seule solution. Mais faut-il expliquer cette évidence aux responsables qui se succèdent