alexametrics
mardi 18 juin 2024
Heure de Tunis : 09:25
Dernières news
Rabhi à propos des taux de remplissage des barrages : je n'ai jamais vu cela de ma vie !
27/03/2023 | 10:22
2 min
Rabhi à propos des taux de remplissage des barrages : je n'ai jamais vu cela de ma vie !

 

La situation hydrique est très difficile et la rationalisation de l’usage de l’eau est devenue un impératif. C’est ce qu’a affirmé, lundi 27 mars 2023, le consultant expert en ressources en eau et ancien secrétaire d’État chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdallah Rabhi.

 

 

Au micro de Hatem Ben Amara dans l'émission Sbeh El Ward sur Jawhara FM, l’expert a affirmé : « Notre situation hydrique est très difficile. Depuis janvier, j’ai assuré qu’il fallait annoncer la sécheresse, notamment à cause de la baisse des précipitations. Certains avaient encore de l’espoir qu’il y ait des précipitations en février et en mars, mais rien ne s’est passé ».

Et d’expliquer les choses via ce qu’il a considéré comme « des chiffres alarmants » : « De 2017 à 2020, en juin, le barrage de Sidi Salem (le plus important barrage du pays, ndlr) accumulait 250 millions de m3 d’eau, alors qu’aujourd’hui, il y a un peu plus de 96 millions de m3 d’eau, alors qu’on ne peut pas descendre en dessous des 80 millions de m3 d’eau à cause des odeurs et de la sécurité du barrage. La quantité est très petite. Nous sommes face une situation exceptionnelle. De ma vie, je n’ai jamais vu une telle situation au niveau du taux de remplissage. Il s’agit d’un dérèglement climatique et depuis quatre ans nous sommes dans un état de sécheresse : En 2019, le taux de remplissage était de 42% ; en 2018, il est passé à 32%, puis à 40% en 2021 et les apports en eau ont atteint 326 millions de m3 d’eau depuis le début de l’année et jusqu’à la date d’aujourd’hui. Si l'on versait toute cette quantité dans le barrage de Sidi Salem, il ne serait pas rempli. Nos besoins se situent à 1,49 milliard de m3 d’eau. Or, on manque de 1,16 milliard de m3 d’eau ».

M. Rabhi a précisé que 800.000 m3 d’eau sont transférés quotidiennement du Nord vers d’autres régions : sept millions de personnes sont ravitaillées grâce à ces transferts en eau.

Et de noter qu’il n’y a eu que 51% de précipitation au nord-ouest, qui représente le réservoir d’eau pour toute la Tunisie, et 22% de précipitation au sud-ouest.

Pour lui, il faut rationaliser nos réserves en eau. S’agissant des coupures d’eau récurrentes ces derniers temps, l’ancien secrétaire d’État a estimé que la Sonede n’avait pas d’autre solution. En outre, il recommande que les citoyens participent à l’effort de l’État dans la rationalisation de l’eau.

 

I.N

27/03/2023 | 10:22
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Akoubi Ammar
Défaillances d encadrement dans la filière des eaux au ministère de l agriculture durant les quinze dernières années
a posté le 28-03-2023 à 18:24
Est ce que sieur Abdallah Rabhi peut éclairer les tunisiens sur ses propositions et ses plans A et B pour anticiper des solutions à ces problèmes qui existent depuis des années et devenus inquiétants depuis qu il était patron des eaux au ministère de l agriculture. Feus Lassaad ben Osmane et Ameur Horchani ont donné le maximum d eux-mêmes pour faire face aux difficultés de l époque mais monsieur Rabhi est peut être concerné par le poste et le statut que de se consacrer à des études stratégiques qui auraient pu nous mettre actuellement dans une situation meilleure.
JE DIS LA VERITE
Impensable....
a posté le 28-03-2023 à 12:40
Nos gouvernements successifs, n'ont jamais une vision sur le stress hydrique que vit la Tunisie...

Aucun gouvernement n'a pris sérieusement en main le problème de l'eau et les '?nergies renouvelables, craignant les irr'?ductibles planqu'?s dans la STEG,soutenus par le super syndicat, qui font la pluie et le beau temps....

Le dessalement de l'eau de mer est l'unique solution, mais le coût de ce dessalement ne peut être support'? que via les énergies renouvelables....
Pas d'autres solutions.....
Dormons et continuons à dormir.....C'est d'?jà trop tard.....Bon r'?veil.....Et bonne journ'?e...
URMAX
Le GASPILLAGE : Piscines privées, municipales et hotelieres, terrains de golf, lavages de voitures, mais aussi et surtout, les détaillants de fruits et légumes, bouchers et gargottes (qui ARROSENT ROUTE ET TROTTOIRS tout autour de leur commerce)
a posté le 28-03-2023 à 11:15
98 / 100 des piscines privées de notre Nation, se trouvent dans le grand Tunis, mais, paradoxalement, c'est dans le reste du pays que l'eau est quotidiennement coupée (20h - 06h), mais jamais dans la capitale ...
Cherchez l'erreur ...
... 'faudrait peut-etre, faire une marche de protestation contre le gaspillage de l'eau, de l'intérieur du pays vers Tunis ...
...
Remplir une piscine de plusieurs dizaines de m3 d'eau douce - qui sera perdue dans les égouts - pour s'y baigner une fois par semaine, alors que le reste de la Nation en bave, c'est un crime.
...
Idem, pour les terrains de golf.
Des hectares de gazon - ENORME CONSOMMATEUR D'EAU - pour que quelques snobs y aillent s'y pavaner a swinger leur club de golf sur une balle ... pour l'envoyer dans ... un trou.
...
Quant aux énormes piscines hotelieres - dont la plupart se trouvent en bordure maritime, c'est une aberration.
Modifiez-les, et faites y circuler l'eau DE MER, au lieu de gaspiller des milliers de m3 d'eau douce a chaque fois.
...
Pour les lavages de voitures et autres commercants cités dans le titre ...?
Promulger une Loi pour interdire strictement, cette dilapidation des réserves hydriques Nationales.
...
Pour information :
Longue de 1013 metres, la piscine d'Algarrobo au Chili, avec ses 250 millions de litres d'eau de mer couleur turquoise sur huit hectares en bordure de l'océan Pacifique, est la plus vaste du monde, selon le livre Guinness des records.
* Voila des gars qui ont une vision intelligente sur la gestion de l'eau douce ...
Pas nous ... :
Des touristes font des centaines de km pour venir sur nos plages et nous, nous leurs proposons des piscines d'eau douce (qu'ils ont déja chez-eux en mieux) et en plus, nous polluons nos plages avec des saletés dégueulasses de restes de bouffe et autres papiers mouchoirs, couches bébé et sachets plastique enterrés dans le sable ....... beuark ...
... gloire a notre magnifique civisme ...
A4
Calculons:
a posté le 27-03-2023 à 22:38
1) A ceux qui disent que le dessalement de l'eau de mer revient trop cher:
* Sachez que l'opération de dessalement par osmose inverse donne un prix de revient d'environ 2 dinars par mètre cube. Ce prix peut être divisé par 2 si au lieu de se brancher sur le réseau de la STEG on fait appel aux énergies renouvelables (installation photovoltaïque dont le kWh est à moitié prix par rapport au tarif de la STEG).
* Sachez que votre eau minérale que vous payer 600 millimes par bouteille de 1,5 litre, vous revient à 400 Dinars le mètre cube. Oui 400 Dinars ! Aucune comparaison avec les 2 dinars !!!
2) A ceux qui disent que le dessalement de l'eau de mer va dérégler les écosystèmes:
* Sachez que la mer méditerranée contient 3 millions 700 milles kilomètres cubes d'eau salée.
* Sachez que si on dessale mille mètres cubes d'eau par an et par tête d'habitant, nous allons pomper 12 kilomètres cubes d'eau sur une année pour les 12 millions d'habitants que nous sommes.
* Sachez que cette quantité d'eau pompée correspondra à 12/3700000, soit: 0,000325 % de la mer méditerranée.
3) Ce rapport correspond à la taille et au poids d'une mouche comparés à la taille et au poids d'un éléphant.
4) Le choix est simple: dessaler l'eau de mer ou mourir de soif !!!
URMAX
C'est juste, oui. ... le pompage de l'eau de mer, ne déreglerait rien du tout
a posté le à 11:26
* D'abord, la mer Méditerrannée, n'est pas une mer fermée, mais reliée aux océans par le détroit de Gibraltar, vers l'océan Atlantique, et par le canal de Suez, vers l'océan Indien via la mer rouge.
* Toute eau déssalée, puis utilisée au niveau terrestre, retournera ensuite vers le cycle de l'eau :
- Soit, évaporation dans l'atmosphere, puis condensation et retombée sous forme de pluis, de neige ou de grele ... ;
- Soit infiltration et alimentation des napes phréatiques ;
- Soit, ruissellement et écoulement vers le milieu cotier.
...
Donc, rien de "grave" a ce niveau ...
Anti-islamiste
Bravo A4!
a posté le à 04:40
Pourquoi t' Es pas ministre de l'equipement ou même président!? ..

Purèe de nous autres !..
retraité
il est urgent de trouver des solutions
a posté le 27-03-2023 à 15:06
l'eau est la vie sans eau sans vie, la Tunisie vit depuis trois ans une pluviométrie faible surtout cette année la seule solution du pouvoir public est de couper la distribution de l'eau aux citoyens et aux industries et à l'agriculture pendant la nuit cette solution n'a et ne sera une solution efficace, la solution immédiate est de terminer la station de dessalement d'eau de mer de Sousse qui est censé fonctionner en 2022 et de construire plusieurs stations de dessalement d'eau de mer fonctionnant avec l'énergie solaire le long des cotes , de nettoyer les bassins des barrages ,d'aménager les cours d'eau et de construire d'autres barrages en prévision d'une forte précipitation et des grands crus et des inondations inondations car avec le réchauffement du climat il y a des inondations catastrophiques suivies par des années de sécheresse, l'Europe souffre de sécheresse ces deux dernières années alors qu'au paravent il y a eu des inondations importantes , la Californie souffre pendant ces dernières années de sécheresse , de haute température et des incendies et cette année une bonne pluviométrie avec des inondations très graves et même une tempête de neige très rare dans la région c'est le dérèglement de la nature alternance de sécheresse pour une longue période suivie par des pluies diluviennes et des inondations catastrophiques .
Amazigh Tunisien
Justice de Dieu
a posté le 27-03-2023 à 12:11
C'est la justice de DIEU .
Un état qui ferme les yeux sur la misère des région internes depuis des décennies, en plus l'état vole l'eau et la richesse de ces région en faveur des autres .
URMAX
... justice de qui ... ? ... de dieu ... ? Qu'as-tu donc fumé ... ?
a posté le à 11:42
Si s'était la (pseudo) justice de dieu, pourquoi "punirait-il" les zaweli dans le rif, puisque - selon tes dires - c'est l'état "qui est coupable ... ?
...
Et d'ailleurs, je me demande bien en quoi l'état serait coupable ...
Vole t-il l'eau, zeda ... ? Que vas-tu nous sortir comme balivernes ?
...
Par contre, si nous parlions un peu de la responsabilisation du citoyen ; totalement absente ...
Facile, de déconner "comme citoyen lambda" et de rejeter la faute sur l'état.
Commencez-donc a dire aux détenteurs de gargottes, bouchers, vendeurs de fruits et légumes, de ne pas arroser la rue devant leur commerce.
Les petits ruisseaux, font de grandes rivieres ...
Si tous ces commerces arretent leurs arrosages sauvages de nos routes et trottoirs, nous économiserons beaucoup d'eau.
Ensuite, il y a aussi les détenteurs de piscines ... des dizaines de m3 ... pour se baigner 2 fois par semaine ... et qui seront jetés dans les égouts ...
Pensez-y ...
Alex
Trouver des solutions adéquates
a posté le 27-03-2023 à 11:02
Personnellement, je ne crois pas que le fait de couper la nuit soit une bonne idée pour rationaliser la consommation. Bien au contraire, les gens ont tendance à remplir les baignoires et font des réserves d'eau supérieures à leurs consommations habituelles., laquelle eau sera versée le lendemain matin. Il faut penser sérieusement à ce problème avec les construction de stations de dessalement de l'eau de mer et puiser l'eau se trouvant en profondeur.
DHEJ
Il ne faut pas trop s'en faire...
a posté le à 11:44
Ce mec dit spécialiste ignore-t-il

F=1/2 Ro C V² S?


Idem pour le PDG de la SONEDE... pour des conduites d'eau bouchées!
Anti-islamiste
Tu n' apportes rien au débat
a posté le à 13:14
A PArt ton humour qui se veut sarcastique par l' absurde . Une fois ca va , deux , trois , toujours , me semble t il , c ' est comme un handicapé mental qui n'arrive oas a articuler une syntaxe claire et comprhensible ...
Dans ce cas ci c est pire ! Ta formule me semble est la.formule de la portance aeronautique , que vient elle faire la dedans ? Ca de pourrai qu elle ait un lien avec la poussée d ' archimede .. Mais encore ?..
Juste pour tacler ce monsieur qui veut donner l' alerte

La culture c ' est comme la confiture moins on en plus on l' étale! ..

Puisque tu est si connaissant, pour une fois , au lieu de critiquer tout le temps peut tu apporter des mesures concretes et positives ?

L idee c' est que même si il y a eu des erreurs par le passé, il ne faut pas les reproduire ..

Ensuite il faut que la somede au lieu de faire des coupures sauvages , doit vulgariser et alerter la population de ses intentions en attendant de trouver d' autres moyens ..

C est un sujet serieux et grave .. Et non matiere à sarcasmes et humour tres mal placé

A bon entendeur


DHEJ
Pour apporter au débat!
a posté le à 15:19
Que la gestion, l'exploitation et la maintenance de la station de dessalement en cours de construction à Sfax ne revienne pas à la SONEDE!!!

La SONEDE doit être le client de cette station qui devrait être sous forme d'une société à caractère industrielle et commerciale!
DHEJ
Ou encore la force de l'eau... dans le sens de l'axe de roulisli
a posté le à 14:43
J'étais dedans et j'avais coutoyé les grands de l'hydraulique Feu Ben Osman, Mouelhi, Feu Horchani, feu Ben Azouz etc etc... Et je le redis que l'eau est entre les mains des ignorants!!!
Pseudo
Nécessité
a posté le à 11:29
Même cher à produire, l'eau dessalée est une nécessité.

La Libye l'a fait, avec son "agriculture verte".
DHEJ
Qui a donne l'ordre de vidanger le barrage SIdhom Salem?
a posté le 27-03-2023 à 10:46
Ou etait-il en 89 quand j'avais souleve le probleme?


Peut etre il etait ...