alexametrics
dimanche 20 juin 2021
Heure de Tunis : 03:48
Dernières news
NYT : Des Marines US ont combattu aux côtés de l’armée nationale dans l’Ouest de la Tunisie
03/03/2019 | 12:57
2 min
NYT : Des Marines US ont combattu aux côtés de l’armée nationale dans l’Ouest de la Tunisie

 

Le New York Times a publié un article sur ses colonnes, le samedi 2 février 2019, à propos de la collaboration militaire entre la Tunisie et les Etats-Unis, il y a deux ans de cela, lors d’une opération menée contre Al Qaïda. 

 

Les Marines américains et les soldats tunisiens ont combattu côte à côte, sur les frontières Ouest de la Tunisie, selon le New York Times. Un soldat de la Marine et un soldat tunisien ont été blessés lors des affrontements avec les groupes djihadistes, précise le journal new-yorkais. Il est, également, noté que deux autres Marines ont été félicités pour leur courage lors des combats

 

Le New York Times a révélé que plusieurs détails concernant les affrontements de février 2017 restent obscurs. Ce sujet est gardé secret à cause des sensibilités politiques du gouvernement tunisien quant à la présence des forces américaines sur leur territoire.

« Publiquement, les responsables américains diront seulement que la bataille s'est déroulée dans un pays «hôte» nord-africain. Les autorités tunisiennes ont refusé de confirmer que quelque chose s'était passé. Mais en réalité, les Etats-Unis et la Tunisie ont discrètement élargi et renforcé leurs liens en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme au cours des dernières années. Environ 150 Américains ont formé et conseillé leurs homologues tunisiens dans l'une des plus grandes missions de ce type sur le continent africain », selon le journal.

 

Des drones de surveillance américains non armés effectuent des missions de reconnaissance depuis la principale base aérienne tunisienne à l'extérieur de Bizerte, chassant les terroristes susceptibles de chercher à s'infiltrer à travers la frontière avec la Libye et d'autres régions, ont annoncé des responsables américains.

Les États-Unis avaient demandé l’autorisation de voler depuis des bases plus au sud, où les conditions météorologiques sont meilleures. Mais les Tunisiens ont souhaité que la présence américaine soit davantage dissimulée, ont déclaré des responsables.

 

Lors d'un entretien avec le New York Times en décembre, Kamel Akrout, conseiller en sécurité nationale auprès du président tunisien, a été interrogé sur ce qui s'était passé ce jour-là dans les montagnes de Kasserine. Il ne voulait ni confirmer ni nier l'incident.

« Nous entretenons une coopération intense avec les Américains, mais aussi avec d'autres pays », a-t-il déclaré. « Bien que je puisse vous assurer qu'aucun soldat tunisien n'accepterait un soldat étranger se battant à leur place. Ils ne sont pas avec nous pendant les opérations », a-t-il ajouté.

 

S.H

03/03/2019 | 12:57
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (14)

Commenter

Tounsi blid
| 04-03-2019 18:13
la réalité , c'est qu' avec un budget de 900 millions de dollars par an , la tunisie ne disposait pas d'une armée capable de défendre le pays contre n'importe laquelle des armées avoisinantes ( Alger c'est un budget militaire de 10 milliards de dollars minimum , la lybie avec ses 6 Millions d'habitants c'était 3 ou 4 millards de dollars par an ) . alors Evidemment , Ben ali préférait jouer la carte de la diplomatie et le jeu des alliances avec les usa et la france; ( pour garder le pognon pour le ministère de l'intérieur au service de la tribu Trabelsi et ben ali et sévir sur la menace domestique )
pendant 25 ans de dictature policière , les militaires faisaient l'objet de purges judiciaires et les plus compétents et intègres étaient écartés au profit des corrompus les plus loyaux ....
Notre armée combattait la desertification en plantant des dattiers et construisait gratuitement avec ses engins du génie les villas du clan Ben Ali ;
elle se contentait de matériels obsolètes donnés par les états occidentaux au titre de la coopération ....

Par la force des choses, la grande muette étant dévalorisée , les jeunes gens les plus sportifs veulent tous intégrer la garde présidentielle, ou la garde nationale pour une meilleure rétribution !
( et il n' y avait que les pauvres gosses du peuple à faire le service ou à s'engager )
Lutter contre une guerilla urbaine ou rurale , demande des moyens sophistiqués de renseignements , des armements modernes et du personnel ultra entrainés et qualifiés ......
ce n'est pas encore le cas pour les unités professionnelles de l' Armée Tunisienne (contrairement à la BAT:BNIR /BNCP USGN ou GIP)
Au final , La présence Américaine est une aubaine pour notre institution militaire qui va pouvoir à moindre moderniser ses équipements avec les surplus américains et renforçer véritablement ses capacités opérationnelles: par la formation et la pratique sur le terrain avec les meilleurs : rangers, navy seals, green béret , marine raiders , paratroopers etc......

tayia tounes horra !

keftagi
| 04-03-2019 11:50
Et alors il faudra les remercier non

Houcine
| 04-03-2019 02:52
Quiconque est attentif à ce qui se passe dans le monde est conduit, sur la base des faits, à reconnaître aux américains la fâcheuse tendance à décider de ce qui est bon ou juste pour tous selon le seul critère de leurs intérêts. Ainsi, l'on peut comptabiliser à leur solde des dizaines d'interventions militaires et coups d'état en plus des deux bombes atomiques pour soumettre le Japon.
Alors, voir leur ambassadeur se mêler de gérer la politique intérieure de la Tunisie ou leurs soldats stationner et intervenir dans et à partir de son territoire c'est tout bonnement l'ordinaire pour l'Empire.
Que des tunisiens chantent leur louange, c'est l'expression de l'ignorance aveuglante. Allez demander aux irakiens, palestiniens et syriens et autres les preuves de cette amitié... La Syrie aurait subi le sort de l'Irak si la Russie n'avait pas tempéré quelque peu l'ardeur des GI et leur folklorique Trump. L'armée syrienne eût été anéantie et Netanyahu n'aurait plus eu que le Hezbollah à rayer de la carte.
L'Amérique nous aime, morts et/ou serviles.
En revanche, si les intérêts de la Tunisie convergeaient avec ceux de l'Empire, nul besoin de s'en émouvoir.
Quoique !
Chacun sait que la Tunisie ne serait qu'une plate-forme pour des menées agressives... Et, ses gouvernants bien avertis de ne point céder à l'hégémonisme ou flirter avec les périls dans quoi les y entraîneraient les cowboys.

mansour
| 03-03-2019 21:17
La très sage décision de Donald Trump de les combattre en Tunisie et partout bientôt interdire au USA la vitrine politique de l'islam politique des freres musulmns salafistes qui soutient le terrorisme mondial des islamistes freres musulmans salafistes

salah redeyef
| 03-03-2019 20:54
la Tunisie ne pourra jamais vaincre a elle seule le terrorisme. Les USA, l'Algerie et meme l'europe sont les bienvenus pour nous aider

AIRNavi
| 03-03-2019 20:49
ces cooperations ce n'est qu'une des raisons pour proteger l'organsation de MBHooods Ennahda for long times
l'article de the NX Time de n'importe quoi .
bientot vs attendez mes rencontres avec l'US ambassador a Tunis!!!

Gg
| 03-03-2019 20:07
Bonsoir Marseille!
Votre petit com m'a fait chercher à qui à quoi vous faites allusion....j'ai vite trouvé!
Il se dit peut être que si les Américains se mettent à coopérer avec la Tunisie contre le terrorisme des islamistes, mieux vaut très vite afficher son amour pour eux. Du coup il oublie son prophète n°2 Hitler, c'est tout juste s'il a un mot pour ses frères palestiniens. Bientôt il lira la Torah!
Morale? '?thique? Connaît pas!

Le marseillais
| 03-03-2019 17:49
Les démocrates sont islamistes Barbu et malodorant hihihi hahaha

Abel Chater
| 03-03-2019 17:05
Notre problème aux Tunisiens, n'est pas d'être aidés par nos amis de toujours, les Américains. Nous n'avons jamais eu de problèmes ou d'hostilité avec les USA. Au contraire, nous ne pourrons jamais oublier le soutien des Américains à la Tunisie, contre le génocide des Tunisiens à Bizerte, par les soldats français sous les ordres du génocidaire de Bizerte, Charles de Gaulle. Ils nous envoyèrent Dag Hammarskjöld, le secrétaire général de l'ONU, jusqu'à chez nous à Bizerte. Ce dernier ne fût pas reçu par le commandant français de la base, mais reçut la permission de visiter les prisonniers tunisiens malgré l'arrogance du fuyard des Allemands, Charles de Gaulle. Il faut le reconnaître tout haut et bien clair, que les Américains avaient leur grand pouce au profit de l'indépendance de toute l'Afrique du Nord. Jamais les Américains n'avaient signalé la moindre hostilité contre le Maghreb arabe. Au contraire, c'est grâce aux Américains que les colonisateurs français sont tenus par les rênes des Cowboys, jusqu'à aujourd'hui, au profit de l'ensemble des pays de l'Afrique du Nord. Le Maroc et la Tunisie, étaient parmi les premiers à reconnaître les USA.
Tout observateur politique, le remarque, que les crimes de Nicolas Sarkozy en Libye, n'étaient possibles que contre le dictateur haï par les Américains, Moammar Kadhafi. Maintenant, les Italiens lynchent leur proie libyenne en hostilité contre les Français. Deux anciens colonisateurs des plus grands criminels contre l'humanité de ce globe terrestre.
Que nos amis les Américains nous soutiennent militairement du côté de nos 450 km frontaliers avec la Libye, ce n'est qu'à saluer avec amitié et reconnaissance.
Notre grand problème avec les Américains, est plutôt de nature morale, pour leur soutien aveugle au profit des génocidaires de Gaza, que pour autre chose.
Il faut être honnête et reconnaissant avec objectivité, pour tout acte, pour toute époque et pour toute situation.
Allahou Akbar.

Jilani
| 03-03-2019 16:44
Si vous connaissez bien l'Algérie vous saurez que son aéroport est jusqu'à maintenant gère par adp France et son métro par RATP France, on ne sait rien sur le pétrole théoriquement sous la gestion de sonatrch la société la plus corrompue du monde. La classe politique algérienne est divisée entre clan pro-américain et les pro francais. Les gouvernants qui trahissent leur peuple et volent son argent ne peuvent être patriotiques et souverains et sont généralement champions dans le vol et la corruption. Le gouvernement algérien attribue tjrs le danger aux puissances étrangères surtout la France pour faire peur au peuple. Un président d'un pays parmi les plus riches du monde en ressources minières et pétrole qui se fait soigner en Europe !!!