alexametrics
Chroniques

Nos dirigeants aiguisent leurs pouvoirs et nous on reste sans droit

Temps de lecture : 4 min
Nos dirigeants aiguisent leurs pouvoirs et nous on reste sans droit

 

Une nouvelle semaine touche à sa fin, l’année aussi d’ailleurs, tout comme la décennie. C’est ainsi, tout finit par finir. Presque tout. Et dans le presque, il y a l’état du monde qui reste incommensurablement le même, incommensurablement et tragiquement.

 

On fêtait cette semaine les 70 ans de l’Otan. Otan que Macron avait considéré comme cérébralement morte. Macron qu’Erdogan avait considéré comme cérébralement mort. Et Trump qui avait considéré le propos insultant. Celui de Macron, pas celui d’Erdogan.

Autant dire que la rencontre entre Macron et Trump fut épicée. L’objet du bilatéral, comme on dit dans le jargon, était de lever les désaccords commerciaux notamment celui de la taxe GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Rappelons que là où l’Union européenne piétine pour trouver un dispositif fiscal, afin d’imposer les géants du web, dont la localisation réelle est difficile à fixer, la France a innové en votant une loi au parlement en juillet dernier, déjà détaillée dans un précédent Trip. Et Trump, défenseur des entreprises américaines s’en est ému. A la manière de Trump-way. Et dans le texte ça donne : « Voulez-vous de beaux combattants de l’État islamique ?  Vous pouvez prendre tous ceux que vous voulez ». Macron connu pour ne pas se démonter lui répondit du tac au tac : « Soyons sérieux ». Un peu plus loin dans l’échange et après que Macron a déclaré que les combattants de l’EI, venant d’Europe, était une petite partie du problème, Trump toujours, l’inénarrable Trump, lui a répondu en s’adressant à la Presse, toujours dans le texte : « C’est pour ça que [Macron] est un grand homme politique, parce que c’était l’une des meilleures non-réponses que je n’aie jamais entendues. ». Le Moyen-Orient peut continuer à s’embraser, nos dirigeants aiguisent leurs verves, et nous, on reste sans voie #quatrechemins

 

Le même Macron avant d’être élu Président a été candidat. Et entre les deux tours de l’élection, il y avait eu le scandale des Macronleaks ; des dizaines de milliers de mails de « En Marche » publiés. Le staff de campagne avait alors accusé des ingérences étrangères. Le monde avait ri et les cyniques avaient ironisé sur l’absence de discernement que peuvent avoir les politiques pour arriver à leurs fins. Deux chercheurs de Google viennent de publier les résultats de leurs études et il n’y a désormais plus l’ombre d’un doute quant à l’implication de deux unités de pirates étatiques russes. Les experts parlent même d’actions coordonnées de ces deux structures. Mais le train de Macron vers l’Élysée était en marche, et rien ne l’arrêtera. Macron disait vrai, les Russes lui préféraient Marine le Pen. Quand on sait que les même Russes ont soutenu Trump dans sa campagne, on ne peut que … que quoi d’ailleurs ? Rien. On ne peut rien.  Nos dirigeants aiguisent leurs pouvoirs et nous, on reste sans droit #sansissue

 

Vendredi à Madrid on marchait pour le climat, pour la planète, contre la pollution. Et quand on marche pour la planète, souvent Greta Thunberg, cette jeune militante de 16 ans qui bouleverse une partie du monde depuis qu’elle se mobilise pour la terre, et en agace une autre partie, depuis qu’elle accuse les adultes de tous ses maux, ceux de la terre, pas les siens,  donc souvent Greta Thunberg s’invite. Et vendredi à Madrid elle était là. Et quand elle est là, il y a tellement de presse, de journalistes et de sympathisants, qu’il devient impossible de marcher pour la marche. Et au bout d’une heure d’immobilisme dans la marche pour le climat, le service de sécurité a décidé d’exfiltrer Greta pour des raisons de sécurité. Être immobile lors d’une marche, c’est dangereux. Et tant pis si c’est encore plus dangereux que la lutte contre le réchauffement n’avance pas. Nos dirigeants aiguisent leurs environnements, et nous on reste sans air. #asensunique

 

En Inde le gouvernement de Narenda Modi est de plus en plus inique. Rappelons que tout ce petit monde défend une doctrine Hindouiste de l’Inde. Ça s’appelle l’Hindouité, l’Hindutva. Et d’après ses adeptes l’Inde appartient aux Hindous. Soit. Ils sont majoritaires. Et c’est donc ainsi que le Cachemire, musulman, a perdu son autonomie le 5 août dernier. Autonomie qu’il avait depuis l’indépendance.  Soit. L’Inde est une et indivisible. L’Inde est également souveraine, et dans sa souveraineté elle a décidé d’octroyer la nationalité à tous les migrants arrivés en Inde avant le 31 décembre 2014, s’ils y résident depuis cinq ans et s’ils sont Hindous, Sikhs, Jaïnistes, Parisii, Chrétiens ou Bouddhistes. Mais pas Musulmans. Et qu’on ne parle pas de repli identitaire, il y a 180 millions de Musulmans dans l’identité indienne. Nos dirigeants aiguisent les leurs, et nous on reste en nous.  #onewazy

 

C’est la fin de ce trip, c’est la fin de la semaine, vous pouvez éteindre vos smartphones

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

mansour
| 08-12-2019 18:18
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/creation-du-conseil-europeen-des-imams-paris-comment-les-freres-musulmans-preparent-une-opa-sur-lislam-deurope-113276

mansour
| 08-12-2019 13:49
quand Trump+Marion Marchal+Salvini et Viktor Orbn affirment que la France sous Macron est devenue une terre islamiste des freres musulmans : Macron laisse faire le responsable communautaire musulman en France, Abdallah Ben Mansour oeuvre la diffusion de la pense islamistes dans l'hexagone et La naissance discrte du Conseil europen des imams, il y a dix jours Paris, constitue un nouveau maillon de la chane islamiste tendue sur le Vieux Continent L'vnement a eu lieu devant un aropage de personnalits lies la confrrie : l'incontournable Ahmed Jaballah, Samir Falah, le sheikh britannique Osman Usuuli, et une vingtaine d'autres participants venus de toute l'Europe. Sur son site internet, l'Union mondiale des savants musulmans, considre comme autorit suprme des Frres musulmans , emprunte l'imaginaire conqurant pour dcrire le lieu du colloque : Sur le chemin de Paris, la capitale des Francs. En outre, le descriptif du site prcise le rle de cette nouvelle instance : Contribuer la promotion de la prsence islamique et au renforcement de son rle de civilisation. C'est l le vritable point de mire du Conseil europen des imams : largir son spectre d'influence auprs des institutions et faire de l'islam l'identit de la France de demain
les musulmans de l'Inde considrait Gandhi comme un tratre et ont tout fait pour saboter le projet de Gandhi de l'unit de l'inde pour une partition et le Pakistan islamiste

hourcq
| 08-12-2019 01:44
Car, comme le dit le philosophe, "penser c'est dire non". Et chacun a le droit et mme le devoir de s'exprimer et de manifester ses opinions en dmocratie. Et il y a de quoi penser dans tous les faits rcents ou actuels voqus dans cette chronique.
Pour les mails de Macron, dont beaucoup sont authentiques, le parti du Prsident avait tout intrt dsigner la main russe qui aurait t coupable d'ingrence. Et les deux chercheurs de Google sont contredits par d'autres.
Pour ce qui est de Greta Thunberg, la seule question se poser est de savoir qui manipule qui et pourquoi occupe-t-elle soudainement le devant de la scne ? Une enfant de 16 ans qui souffre de problmes psychologiques et qui lit la tribune des textes que d'autres ont crit. Et le ridicule de cette mise en scne quand elle part New-York en voilier alors que ses accompagnateurs prennent l'avion l'aller et au retour. Bonjour le bilan carbone. De plus soutenue par Soros, Kennedy, Kelly et quelques autres milliardaires et pointant du doigt la France comme mauvais lve de l'cologie alors qu'elle a le meilleur bilan carbone de tous les pays industrialiss du fait de ses centrales nuclaires. Pas un mot par contre sur les Etats-Unis et la Chine qui sont les plus gros pollueurs de la plante. Bref, il y a comme anguille sous roche avec ce phnomne Greta.
Pour ce qui est de l'Inde, cette discrimination vis vis des musulmans est tout fait condamnable. C'est un parti nationaliste hindou qui est au pouvoir. Et il ne se prive pas de rappeler le pass avec les massacres de "koufars" et les destructions de sites hindous prestigieux qui ont maill la conqute de l'Inde par les musulmans. Comme quoi, le pass finit toujours par nous rattraper mme au XXIme sicle.

Gg
| 07-12-2019 22:15
Les USA disposent de plusieurs bases militaires de grande importance en Turquie. En change, les USA ferment les yeux sur les jeux troubles d'erdogan, comme le soutien daech en Syrie.
Ce dont Trump se fout, car ce n'est pas demain que daech s'installera aux USA.
On peut penser que c'est la raison pour laquelle Macron a dit que l'OTAN est en tat de mort crbrale, car ce jeu dangereux pour tout le monde est loin des actes fondateurs de l'OTAN.

Nazou de la chameliere
| 07-12-2019 21:37
L'OTAN a t insult certes .
Macron t insult re-certes !!!
Mais...ils n'ont pas fait de sit-in eux !!
Perso jai t insult plus d'une fois ici , mais je n'ai jamais jamais pens a faire un sit-in dans les locaux de BN !!
Les patrons de BN auraient fini par me demander de payer un loyer !!!
Mdr !!!

Gg
| 07-12-2019 18:41
...il faut croire que les musulmans ne se comportent pas comme les autres?
Vous voyez ce que je veux dire?
Si vous ne voyez pas, regardez chez vous!

A lire aussi

En Tunisie, pays du jasmin, de la subtilit et de la rvolution, la dmocratie est ancre et les

19/09/2020 13:00
0

Honte tous les Tunisiens qui sont seulement 14% se dire satisfaits de son

18/09/2020 18:49
8

On nest pas loin de la quadrature du

17/09/2020 21:00
8

A cause de tensions sociales, la Tunisie se retrouve prive de son unique richesse

16/09/2020 15:59
22