alexametrics
B.N.CHECK

Non, l'Institut de la météorologie n'a pas annoncé un séisme en Tunisie

Temps de lecture : 3 min
Non, l'Institut de la météorologie n'a pas annoncé un séisme en Tunisie

 

Un internaute algérien a publié un post, mercredi 13 septembre dans lequel il a évoqué la possibilité d'un séisme en Tunisie d'une magnitude de 3,3 sur l'échelle de Richter pour le lendemain jeudi 14 septembre, en confirmant que la source de cette information était l'Institut national de la météorologie en Tunisie.

Cette publication a suscité des inquiétudes parmi les Tunisiens. Ils ont largement partagé la rumeur qui s’est diffusée rapidement, notamment après les récents séismes au Maroc ayant entraîné la perte de milliers de vies.

 

En vérifiant la source de l'information, l'Institut national de la météorologie a assuré que cette information n’avait aucun fondement. L'institut n'a pas émis de communiqué concernant la possibilité d'un séisme en Tunisie. Bien qu'il soit possible de prévoir certains tremblements de terre dans certaines situations, il est parfois difficile d’anticiper une secousse tellurique avec précision, comme cela s'est produit au Maroc, par exemple.

Il convient de noter que la Tunisie a connu des secousses sismiques d'une magnitude ne dépassant pas 5 sur l'échelle de Richter par le passé, sans causer de dégâts graves.

La Tunisie se trouve au nord de la plaque tectonique africaine, qui avance progressivement vers le nord et l'est, avec un déplacement compris entre 5 et 25 millimètres par an. Ce mouvement contribue à emmagasiner de l'énergie dans les couches souterraines de la Terre, qui se libère lorsque cette énergie atteint un certain seuil, provoquant ainsi un tremblement de terre qui se propage de couche en couche jusqu'à la surface, devenant ainsi un séisme.

 

L’échelle Richter

L'échelle de Richter est un outil utilisé par les scientifiques pour mesurer l'intensité des tremblements de terre, et elle est logarithmique, ce qui signifie qu'une augmentation d'une unité sur l'échelle correspond à une augmentation de 10 fois en termes d'énergie libérée. Elle est utilisée pour classer les séismes en fonction de leur intensité, allant de très faible à extrêmement sévère, avec des impacts croissants sur les structures et les populations à mesure que la magnitude augmente.

Voici les différentes catégories :

Magnitude 1.0 à 2.9 :

 

Catégorie : Très faible

Effets : En général, non ressenti par les gens, bien que détecté par les appareils de surveillance des séismes.

Nombre annuel de séismes : Plus de 100 000 séismes.

Magnitude 3.0 à 3.9 :

 

Catégorie : Léger

Effets : Ressenti par de nombreuses personnes, mais sans causer de dommages.

Nombre annuel de séismes : De 12 000 à 100 000 séismes.

Magnitude 4.0 à 4.9 :

 

Catégorie : Modéré

Effets : Ressenti par tout le monde.

Nombre annuel de séismes : De 2 000 à 12 000 séismes.

Magnitude 5.0 à 5.9 :

 

Catégorie : Fort

Effets : Occurrence de certains dommages aux bâtiments à structure faible.

Nombre annuel de séismes : De 200 à 2 000 séismes.

 

Magnitude 6.0 à 6.9 :

Catégorie : Fort à sévère

Effets : Dommages graves dans les zones densément peuplées.

Nombre annuel de séismes : De 20 à 200 séismes.

Magnitude 7.0 à 7.9 :

 

Catégorie : Sévère

Effets : Dommages importants sur de vastes étendues et pertes importantes en vies humaines.

Nombre annuel de séismes : De 3 à 20 séismes.

Magnitude 8.0 et supérieure :

 

Catégorie : Très sévère

Effets : Dommages graves et pertes humaines considérables, ainsi que destruction majeure des bâtiments.

 

Séisme à Marrakech

Une secousse tellurique d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter a frappé dans la nuit de vendredi à samedi 9 septembre 2023, plusieurs provinces et préfectures marocaines.

 

Dans un bilan actualisé arrêté à 19h30 dimanche 10 septembre, le ministère marocain de l’Intérieur a fait état de 2122 morts à Al Haouz, Marrakech, Ouarzazate et Azilal, Chichaoua . Le séisme a également fait 2421 blessés, dont 1404 grièvement.

 

La secousse, dont l’épicentre a été situé à 80 km au sud-ouest de Marrakech, a été ressentie dans plusieurs villes marocaines, dans un rayon de 400 km autour de son épicentre, a précisé Nacer Jabour, chef de division à l'Institut marocain de Géophysique, dans une déclaration à la MAP.

R.A.

Votre commentaire

A lire aussi

Le jeudi 17 avril 2024, une photo montrant plusieurs personnes sur une plage a été largement

18/04/2024 12:33
6

En conclusion, selon nos recherche, cette fausse est fausse et l'image a été générée par

15/04/2024 20:48
1

« la Ligue des États arabes se réunira la semaine prochaine pour expulser la Tunisie de

12/04/2024 12:30
6