alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:25
Dernières news
Nana Trophy et Tunis Open 2019 : Nouvelles éditions du 8 au 21 avril 2019
06/04/2019 | 15:50
3 min
Nana Trophy et Tunis Open 2019 : Nouvelles éditions du 8 au 21 avril 2019

Deux nouvelles éditions des grands tournois internationaux, la 8ème édition de Nana Trophy et la 15ème édition du Tunis Open se tiendront successivement du 8 au 21 avril 2019. La Tunisie s’apprête, ainsi, à accueillir des joueurs internationaux de tennis de plusieurs dizaines de nationalités.

 

Une conférence de presse s’est tenue ce samedi 6 avril 2019 afin de présenter les éditions 2019.

Brahim Ben Abid, président du Tennis Club de Tunis, a souligné la difficulté d’organiser des tournois, que le comité d’organisation avait peur que les sponsors ne renouvellent pas leurs contrats, mais au final il a eu le soutien nécessaire. Mieux il est parvenu a augmenté la dotation de 15.000 à 25.000 dollars. L’objectif final étant de soutenir le tourisme national, en offrant une meilleure image au pays, terre d’accueil et d’hospitalité, via le bouche à oreille qui se fera suite à l’événement.

Kaouther Jouhri, directrice du Nana Trophy 2019, a précisé qu’une vingtaine de joueuses participeront au tournoi dont le classement WTA est compris entre 160 et 600. Sur 300 joueuses inscrites, 20 seulement participeront au tableau final. Parmi elles 3 Tunisiennes qui ont pu accéder grâce aux "wild card" (invitations privilégiées), notamment Chiraz Mechri, Yasmine Mansouri et Ferdaous Bahri.

Hichem Ariani directeur Tunis Open 2019, a indiqué, quant à lui, qu’il s’agit du 2ème plus important tournoi professionnel masculin d’Afrique et très prisé par rapport à d’autres tournois de terre battue qui se déroule en même temps. Son cut off (le classement du dernier joueur admis au tableau final est de 261, ce qui est assez significatif. 48 joueurs font partie du tableau final, Skander Mansouri y est grâce à son rang ITF. La Tunisie dispose de 5 "wild card" et les Tunisiens seront favorisés. Ceci dit plusieurs grands joueurs internationaux ont demandé au pays de leur accorder ce pass.

 

L’organisation de tels tournois réclament un budget compris entre 750.000 à 800.000 dinars, d’où l’importance des sponsors. Un hommage a, donc, été rendu aux sponsors et à Mehdi Mahjoub qui a présidé la commission de sponsoring cette année. Une participation record a été enregistrée avec pas moins de 18 sponsors et 8 partenaires.

Parmi eux le président du groupe Sancella et l’un des fondateurs du Nana Trophy Aziz Zouhir. Il a estimé que ces tournois représentent une opportunité et un tremplin pour les jeunes tunisiens, comme ça a été le cas de Ons Jaber qui est aujourd’hui classée 55ème mondiale et ceci malgré les ressources limitées. Et de souligner que la dotation aurait pu être plus importante si le dinar tunisien se portait mieux.

Pour sa part, le directeur général de City Cars Riadh Annabi, a souligné l’engagement de Kia dans la discipline sportive mais aussi dans le pays, malgré la conjoncture. Et de souligner que ces événements majeurs contribuent au rayonnement de la Tunisie et que soutenir le sport tunisien est un axe majeur de la communication de City Cars. Le sponsoring de cet événement est un rendez-vous annuel, a-t-il expliqué, en notant qu’ils sont en train d’esquisser un partenariat au-delà de ce rendez-vous.

Khaled Mokaddem, directeur marketing & communication d’Amen Bank, a soutenu que c’est tout naturel que la banque se tient au côté de ce tournoi.

 

Cette année, les organisateurs ont mis en place une nouveauté le Tennis Village et qui permettra une vingtaine d’artisan d’exposer leurs produits.

 

Notons que ces deux prestigieux tournois ont servi de tremplin à une carrière international pleine de réussite, à l’instar de Ons Jabeur et Malek Jaziri, porte-drapeaux du tennis tunisien, mais également de grandes stars de l’envergure du Suèdois Henrik Sundström, double vainqueur lors des deux premières éditions, du Français Gaël Monfils vainqueur en 2005, ou encore de l’Italien Simone Bolelli, lui aussi doublement couronné en 2007 et 2014, et du champion en titre du Tunis Open, l’Argentin Guido Andreozzi, 161ème mondial au lendemain de sa victoire et aujourd’hui dans le Top 80.

Le Nana Trophy a également eu son lot de championne, dont la Russe Evgeniya Rodina, aujourd’hui aux portes du Top 50, éliminée au second tour par Ons Jabeur lors de l’édition 2016, la fameuse Patty Schnyder, la N° 1 grecque Maria Sakkari, actuellement 41ème mondiale. Cette année encore,   le plateau s’annonce encore plus relevé avec la présence de deux championnes de haut niveau en la personne de la tête de série N°1 Richel Hogengamp (Pays-Bas) dont l’ascension vers les sommets fut entravée par de douloureuses circonstances familiales avec le décès de sa mère, et la tête de série N°2, la Monténégrine Danka Kovinic, 57ème mondiale en 2015 et stoppée net par des problèmes de santé.

 

I.N

06/04/2019 | 15:50
3 min
Suivez-nous