alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 17:14
Dernières news
Mohsen Riahi, démissionnaire de la HAICA, dénonce des pratiques rappelant celles de l'ancien régime (vidéo)
26/09/2014 | 1
min
Mohsen Riahi, démissionnaire de la HAICA, dénonce des pratiques rappelant celles de l'ancien régime (vidéo)
{legende_image}

Mohsen Riahi, membre démissionnaire de la HAICA, s’est exprimé, hier jeudi 25 septembre 2014, sur la chaîne Nessma Tv sur le plateau de Mariem Belkadhi, quant au refus qu’a opposé cette instance de régulation à l’octroi d’autorisations à certaines chaînes radio et de télévision.

M. Riahi a évoqué des dossiers qui ont été traités après son départ, notamment celui de la chaîne Al Hiwar qui a pu jouir d’une autorisation selon l’article 116 la faisant passer du statut d’une chaîne associative à une chaîne privée. « Ceci rappelle des pratiques de l’ancien régime lorsqu’on changeait une terre agricole en terre avec autorisation de bâtir » a-t-il déclaré. Le membre démissionnaire indique qu’en passant au statut de chaîne privée à partir d’un projet associatif les revenus de publicité peuvent passer pour Al Hiwar de 20% à 100%. Il ajoute qu’à travers cette licence, on a opéré une transformation et non une simple régularisation, ce qui est susceptible d’engendrer une plus value importante en cas de vente.
M. Riahi évoque également le cas de la société TWT qui a obtenu, en date du 2 septembre 2014, la licence pour la chaîne First Tv. Il indique que la société TWT a cessé son activité et qu’il fallait passer d’une licence à un cahier de charges qui n’aurait pas pu être accepté vu l’état de la société. Les deux dossiers ont été « maquillés » selon l’ancien membre de la HAICA et First TV a pu avoir sa licence avec pareille couverture.
Le juriste évoque, à travers ces cas, une utilisation détournée de l’autorité et voit, comme une forme d’abus, également, le refus d’accorder des autorisations à un ensemble de chaînes du paysage audiovisuel tunisien.

A lire également :
La HAICA tranche sur les demandes d’autorisations pour les radios et télévisions privées

I.O.


26/09/2014 | 1
min
Suivez-nous