alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 03:23
Dernières news
Mohamed Ben Salem interdit de voyager
09/12/2022 | 17:34
2 min
Mohamed Ben Salem interdit de voyager

Le dirigeant nahdhaoui et ancien ministre de l’Agriculture, Mohamed Ben Salem, a été interdit de voyager pour la troisième fois consécutive, a annoncé vendredi 9 décembre 2022, son comité de défense dans un communiqué. 

Le comité de défense a indiqué que Mohamed Ben Salem avait été interdit de voyager en date du 9 décembre 2022 alors que cette décision a été levée le 6 décembre 2022 sur ordre du Parquet, rappelant que l’interdiction de voyager a été émise le 1er novembre dans le cadre des investigations sur les liens qu’aurait Mohamed Ben Salem avec une association de prêche et d’appel islamique.  

En juillet et en dépit de l’absence de preuves, l’ancien ministre a été fiché S17 d’où la première interdiction de voyager en septembre. A l’époque, aucun détail ne lui a été communiqué sur les motifs de cette décision, selon le comité de défense. Plus tard en octobre, il a été interdit de voyager pour la deuxième fois. Il a été alors informé des raisons et une audition a été fixée pour qu’il soit entendu dans le cadre de l’affaire susmentionnée. 

Le 1er novembre 2022, après son audition, Mohamed Ben Salem a été mis hors de cause pour absence de lien avec l’association objet des investigations. Il a, pourtant, été interdit de voyager le jour même sur ordre du juge d’instruction. 

Toujours selon le comité de défense, le dossier a été déféré, le 4 novembre 2022, devant le pôle judicaire économique et financier lequel l’a renvoyé au parquet près le Tribunal de première instance de Tunis pour exception d’incompétence d’attribution, et ce le 15 novembre 2022. Cette juridiction a, ensuite, ordonné l’ouverture d’une nouvelle enquête en date du 2 décembre 2022 en dépit du manque de preuves. 

Après avoir étalé les détails de l’affaire, le comité de défense a souligné, dans son communiqué, que les poursuites à l’encontre de l’ancien ministre étaient politiques dénonçant l’oppression des opposants politiques par le pouvoir en place. 

Rappelant que les interdictions de voyager sont une atteinte aux droits de l’Homme, il a précisé que Mohamed Ben Salem souhaitait voyager pour soins médicaux et que sa santé s’était détériorée en raison de l’interdiction qui l’empêché de quitter le territoire tunisien. Le comité de défense impute, d’ailleurs, la dégradation de l’état de santé du dirigeant nahdhaoui à tous ceux qui sont responsables de l’interdiction de voyager le visant. 

Mohamed Ben Salem n’est pas le seul à avoir été interdit de quitter la Tunisie. Plusieurs autres politiciens, députés et hommes d’affaires ont subi la même décision. Le dernier en date est le président d’Afek Tounes, Fadhel Abdelkefi.

 

N.J. 

09/12/2022 | 17:34
2 min
Suivez-nous
Commentaires
ENTRE 3 ET 5 POUR CENT DE CROISSANCE economique
sous le mandat troîka mine de rien malgré les entraves, les contrariétés et autres mauvaies volonté ! COMBIEN MAINTENANT ?
a posté le 10-12-2022 à 13:53
S17 ET AUTRES INTERDICTIONS SEMBLABLESSONT UNE ABERRATION ET UN SECRET POUR PERSONNE QUAND A LEUR MESUSAGE, EFFICACITE ET HORIZONS !

LIBERTE DE CIRCULATION POUR TOUS A PART ENTIERE DANS UN CADRE DE JUSTICE RENDU SANS INGERENCE NI INFLUENCE
UNE TUNISIE LIBRE ET DEMOCRATIQUE POUR TOUS A PART ENTIERE
PARTICIPATION ET REPRESENTATION DE TOUS SANS TRAITEMENT ENTIEREMENT A PART DE QUICONQUE
SANTE LIBERTE JUSTICE EGALITE DIGNITE
A BAS LE COUP D ETAT DU CAS K.
St Just!
Malade comme un nahdhoui!!!!
a posté le 09-12-2022 à 21:59
Tous ces nahdaouis qui tombent malades.... tel un château de cartes emporté par le vent d'une Tunisie éternelle qui vomit ses microbes pour une meilleure santé et un réel bonheur de vivre.
ROBESPIERRE !
malade comme 1793, 1989, 2021
a posté le à 13:43
Tous ces complexé.e.s benioui éternels malades qui n'ont rien compris à la Révolution Francaise et encore moins tunisienne, qui font semblant de purisme qui ne trompe plus personne... tel un tas de morve fielleux entassé, déséquilibré par le vent qui vous ensevelira par la suitesans nul doute. Ce vent d'une TUNISIE LIBRE ET DEMOCRATIQUE POUR TOUS A PART ENTIERE SOUVERAINE ET PERENNE qui vous vomit pour une meilleur santé démocratique et un réel bonheur de vivre.

UNE TUNISIE LIBRE ET DEMOCRATIQUE POUR TOUS
PARTICIPATION ET REPRESENTATION A PART ENTIERE DE TOUS
PLUS AUCUN TRAITEMENT ENTIEREMENT A PART
A BAS LE COUP D ETAT DU CAS K. !
Naim
La question reste posée.
a posté le 09-12-2022 à 20:58
Des jeunes médecins sont partis tenter leur " chance " sous d'autres cieux. Soit. Il nous reste quand même les enciens, jeunes et moins jeunes qui s'investissent lourdement pour soigner, conseiller et soutenir ceux parmis nous qui en ont besoin. Ou s'agit'il plutôt d'une ruse pour changer définitivement d'air.
EL OUAFI
Ils sont devenus fragiles
a posté le 09-12-2022 à 20:31
Un ancien ministre de agriculture, ne reconnaît pas les capacités des médecins de son pays, il projette se faire soigner à l'étranger, il a les moyens !
Le citoyen lambda croupit devant l'hôpital (et il faut qu'il paie les frais de l'inscription)
Cet ancien ministre de pacotille sa santé s'est détériorée par une simple contrariété, la décision d'interdiction de voyager ! Des vrais comédiens tous dés que la justice les convoquent ils sont malades.
Mes chers compatriotes nous avons affaire à la pire espèce de la racaille qui peut exister sur terre.
Le seul moyen de se débarrasser deux ,c'est la pendaison pour crime commis envers un peuple.
Fehri
Pourquoi se soigner en Tunisie
a posté le à 23:11
En Tunisie il faut payer et payer cher. Il a travaillé à l'étranger et a obtenu le droit de se soigner gratuitement. Il a contribué. Les soins en Tunisie sont extrêmement chers. Pour recevoir des soins décents il faut vendre sa maison. Le S17 ce n'est autre qu'une sanction nazi
EL OUAFI
Au juste
a posté le à 12:42
Il veut se soustraire à la justice, une vous la secte et à votre Gourou, vous vous êtes rempli les coffres, vous avez des comptes à l'étranger, vous spolié les tunisiens, vous vous êtes servi dans les caisses de l'état avec les sommes colossales des soit disant réparations vous êtes devenus milliardaires en une décennie, il n'y a que chez vous les contres bandiers que les choses se passent ainsi.
S'il y avait une justice, de ma part je vous pendrai à la méthode AFGHANE, j'en ferai un exemple mondial.
Tous bande de mécréants, on ferait en quelque sorte ressuscité le ZAIM pour vous condamner.
'En coupant les têtes, les veines sèchent '
veritas
il n'y a plus rien à gratter en Tunisie '?'
a posté le 09-12-2022 à 19:12
Le pays est en faillite il n'y a plus rien à gratter la Tunisie n'est plus sujet de butin '?'plus de lait plus de médicaments plus rien la belle vie c'est fini maintenant les criminels cherchent à se caser à l'étranger en France au Qatar en Turquie en uk etc la Tunisie ne les intéresses plus il est devenu un pays pauvre c'est ça le patriotisme des criminels islamistes le gourou a déclaré il n'y a pas très longtemps la patrie une « poignée de terre » '?'voilà la vérité des islamistes que beaucoup de tunisiens refusent d'admettre .
TABARKA
MOUSSI POURRAIT ETRE LA SOLUTION ATTENDUE
a posté le 09-12-2022 à 19:05
La justice est l'une des clés de la réussite (et la non réussite) de la démocratie. Si celle ci tousse c'est tout le système qui s'enrhume. Les nahdhaouis ont les premiers compris de l'importance de cet outil, ils se sont arrogés un pouvoir législatif sans limite pour assoir leur idéologie politico/religieuse. C'est GENS là sans loi ni foi, sont coupables, ils se sont indument emparés d'un pouvoir qui n'était pas le leur, l'infiltration de ce pilier de l'état( justice) a condamné l'avenir démocratique de la Tunisie. ça c'est la forme, le fond sent le pourrissement politique et social dù à la mauvaise gestion poste Ben Ali.
Gg
De nombreux Tunisiens...
a posté le 09-12-2022 à 18:32
...sont dans ce cas: "Mohamed Ben Salem souhaitait voyager pour soins médicaux et que sa santé s'était détériorée en raison de l'interdiction qui l'empêché de quitter le territoire tunisien".

Il subit les conséquences du passage au pouvoir de ses acolytes, ce n'est que justice...divine.
Famous Corona
Yesssss !
a posté le 09-12-2022 à 18:15
Excellente nouvelle!!! L'étau se referme autour des ces abrutis d'islamistes à la con!!!
Bruno
La vérité
a posté le 09-12-2022 à 18:02
C'est ça. Des idées préconçues sans fondement sans aucune investigation journalistique sérieuse se contentant selon tel ou tel. Quand on est interdit de voyage et mettez bien cela dans le crâne c'est qu'il ya enquête sur une personne soupçonnée . Dans toutes les démocraties, la personne soupçonnée est interdite de voyager hors du territoire. Donc parler d'attente des droits de l'homme c'est rigolo .