alexametrics
Dernières news

Ministère de l’Enseignement supérieur : La thèse affirmant que la Terre est plate a été rejetée

Ministère de l’Enseignement supérieur : La thèse affirmant que la Terre est plate a été rejetée

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé aujourd'hui, lundi 10 avril 2017, dans un communiqué, que la thèse affirmant que la Terre est plate a été rejetée par la commission des thèses.

 

Dans ce communiqué, le ministère a réagi à la parution, au début du mois d’avril 2017, de plusieurs articles de presse et de publications d’universitaires sur les réseaux sociaux, ayant révélé l’existence d’une thèse de doctorat déposée à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax et remettant en cause « d’une manière pseudo-scientifique » les principales théories admises dans le domaine de la physique et de l’astronomie (Lois de Newton et de Kepler, notamment). Le ministère porte à la connaissance du public les éléments suivants :

 

- Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique note, positivement, que la commission des thèses et d’habilitation en génie de l’environnement et d’aménagement de l’Université de Sfax, qui s’est réunie les 7 et 8 avril 2017 suite à la réception de deux rapports d’évaluation négatifs de la thèse en question, a décidé de rejeter définitivement cette recherche et tout travail publié dans son cadre pour de graves insuffisances d’ordre scientifique et éthique ;

- Le ministère rappelle son respect total et inconditionnel de la liberté académique et de l’indépendance des structures scientifiques ;

- Par ailleurs, et étant responsable du respect des lois et des procédures réglementaires et administratives régissant les études doctorales et garantissant la crédibilité des recherches et des diplômes délivrés par les universités tunisiennes, le ministère a jugé nécessaire d’entreprendre une enquête préliminaire au sujet de cette affaire.

- Cette enquête, menée par la Direction Générale de la Recherche scientifique en coordination avec l’Université de Sfax - du 3 au 6 avril 2017 - a révélé l’existence très vraisemblable de graves défaillances administratives ayant abouti au dépôt de ladite thèse de doctorat ;

- Sur la base de ces premiers résultats, le ministère a mandaté l’Inspection Générale afin d’identifier les responsabilités des différentes parties concernées et d’entreprendre les mesures conséquentes.

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (36)

Commenter

Tarek
| 13-04-2017 18:41
Apres avoir ete accepte avec bienveillance dans la plus part des pays du monde, le Tunisian voit Sa reputation degringoler avec le djihad et ... main tenant ternie avec des theses que l eglise a defendu il y a qq siecle et qui nous met tent dans le ridicule.
Le mal est fait parce qu il y a eu des complaisance de certain.

Professor O
| 11-04-2017 20:02
Je pense qu'un changement procédural s'impose pour prévenir les dérives de la part des encadreurs, a' qui la responsabilité du choix judicieux du projet de la thèse y revient en premier lieu. Je donne l'exemple ici aux procédures en cours aux USA, ou au moins a' l'université ou je travaille : mon étudiant de PhD doit choisir un sujet de recherche pour sa thèse et aussi un comité de 4 chercheurs, en général expert dans le sujet, en plus de moi-même bien sur étant son superviseur. Ensuite, il doit obtenir l'accord du comité pour entamer son sujet recherche. Le comité lui donne le feu vert si le thème des travaux est innovant. Il incombe par la suite a' l'étudiant de solliciter une réunion du même comite au moins une fois par an pour informer de l'avancée de ses travaux. Si le comité juge que ses travaux sont pertinents et ont une valeur scientifique, alors l'étudiant continue dans la même direction jusqu' à fin des travaux. Par la suite, le comité doit donner son accord de soutenir ou non après examen du rapport écrit. Une fois l'accord a été donne', l'étudiant peut défendre ses travaux.
Donc, si la même procédure était en place en Tunisie, c'est à dire un comité qui donnerait ou non l'aval a' l'avance, l'étudiante n'aurait pas perdue 5 ans et gaspillée l'argent du contribuable. Tout ceci pour ne pas dire que son encadreur est d'un autre temps.

eshmoun
| 11-04-2017 19:20
Gaffe tu risques de gros problème avec Chater Caïn

cvdgh
| 11-04-2017 18:51
Nous avons assisté à l'université de Sfax à deux évènements contradictoires: le premier la construction d'un drone et le deuxième la terre est plate. Les deux chercheurs sont des adhérents à Ennahdha. Mais l'objectif des deux chercheurs est différent,pour le premier c'est d'utiliser les drones contre Israël, pour le deuxième c'est d'islamiser le peuple tunisien qui est sur une fausse route en reconnaissant que la terre est ronde et qu'elle tourne. Si la terre est un disque ce sera mieux.

ali
| 11-04-2017 18:16
La Bible ou Le Coran sont des livre de foi.Si on veut les considérer comme des livres de sciences,on risque de tomber sur des erreurs scientifiques dans les deux.Je Vous défie de trouver dans les deux la moindre évocation des dynosaures qui peuplaient la terre Il y a des dizaines de millions d'années.Ni dans le coran ni dans la Bible il y est fait mention de la rotation de la terre autour d'un axe incliné autour d'elle même.

Je doute
| 11-04-2017 17:46
Pas la peine d'enquêter,il est recrute et payé par les béni ya3reb pour faire la propagande, ça s'appelle el mouallafatou kouloubouhoum
Il ont fait la même chose avec plusieurs autres scientifiques comme Maurice Bucaille qui est devenu la moquerie de ses étudiants
Eh oui il ya des docteurs qui vendent leur intégrité scientifique !

Hammamlif
| 11-04-2017 17:15
Je propose à l'encadreur de se recycler en vendant des sandwichs au souk pour confirmer les deux côtés plats du sandwich, pauvre science

MFH
| 11-04-2017 16:55
Il faut débuter l'enquête par une vérification des diplômes de l'encadreur et par qui il a été recruté.

astro
| 11-04-2017 15:50
'wa el ardh wa basatnaha' voulait dire le lieu et non pas la terre en tant que planète.
Pour ce qui cherchent à trouver une mauvaise interprétation scientifique du saint Coran,
je les invites à lire le livre du Dr Maurice Bucaille :la bible, le coran et la science ,afin d'éclaircir leurs idées sombres.(téléchargeable par internet)
Docteur en Astro-physique

Mansour Lahyani
| 11-04-2017 14:45
"La thèse affirmant que la Terre est plate a été rejetée" : ouf, on l'a échappé belle !
Sauf que ça va faire du tort à notre maître, A4: il perd là une cible idéale pour ses impeccables élégies... Mais je ne m'en fais pas pour lui : les imbéciles auront vite fait de lui fournir du grain à moudre!!!

A lire aussi

Kaïs Saïed a accordée des interviews à des médias étrangers lors de sa campagne électorale, en

19/09/2019 20:28
0

Le président de la République, Mohamed Ennaceur, a reçu ce jeudi 19 septembre 2019, le président de

19/09/2019 20:09
0

L’unité de communication auprès du Tribunal administratif de Tunis a annoncé, ce jeudi 19 septembre

19/09/2019 19:39
3

Le syndicat des magistrats tunisiens, a annoncé, dans un communiqué publié ce jeudi 19 septembre

19/09/2019 19:23
2

Newsletter