alexametrics
vendredi 31 mai 2024
Heure de Tunis : 00:08
BN TV
Migration irrégulière : la Tunisie refuse d’être un point de passage ou d’établissement
12/04/2024 | 21:53
2 min
Migration irrégulière : la Tunisie refuse d’être un point de passage ou d’établissement

 

Le président de la République, Kaïs Saïed s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, Nabil Ammar et a mis l’accent sur l’importance de traiter avec toute autre partie sur un même pied d'égalité.

Dans un communiqué du 12 avril 2024, la présidence de la République a indiqué que le chef de l’État, Kaïs Saïed, a mis l’accent durant cette réunion sur l’importance des principes de la diplomatie tunisienne, notamment l'indépendance dans la prise de décision reflétant la volonté populaire et l’'opposition à toute ingérence dans les affaires intérieures tunisiennes.

La même source a précisé que le président de la République et le ministre des Affaires étrangères ont abordé la question de la migration irrégulière. Kaïs Saïed a réitéré son attachement au traitement de la question avec humanité et que la Tunisie ne pouvait pas être considérée comme un simple point de passage. « La Tunisie, qui traite les migrants avec humanité, refuse d'être un point de passage ou un lieu d’établissement ».

Il a estimé que la Tunisie subissait les conséquences de ce phénomène et que le système mondial était à l’origine des conditions inhumaines des migrants. Il a, aussi, critiqué l’attitude des organisations internationales spécialisées, qui d’après lui, « au lieu d’exercer leur rôle de soutien à la Tunisie, se contentaient souvent d’émettre des déclarations ou tentaient d'imposer une réalité que les Tunisiens n'accepteront jamais ».

Il est à noter que la présidente du conseil ministériel italien, Giorgia Meloni, se rendra bientôt en Tunisie. L’information a été confirmée par le quotidien italien "la Repubblica", dans un article publié le 7 avril 2024, en rappelant qu’il s’agira de la troisième visite en quelques mois. Giorgia Meloni s'était rendue à plusieurs reprises en Tunisie et avait conclu un accord avec les autorités tunisiennes portant sur la gestion des flux migratoires. L'accord en question ne semble pas avoir encore été concrétisé. 

 

 

S.G

12/04/2024 | 21:53
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Juan
la solution finale : lassez les couler
a posté le 13-04-2024 à 18:53
refuser de secourir tous ces harragas.
secourir les marins pècheurs, les navires du commerce en cas de naufrage, uniquement.
ils finiront ( harragas et trafiquants ) par comprendre mle message.
soupiquet
Menteur
a posté le 13-04-2024 à 11:16
Ont est vraiment dans l'enfumage de la part de se type quand il affire qu'il traite les migrants avec humanité.
Refuser d'??être un point de passage ou d etablissement de migration irreguliere
Et aKScepter de larbiner en gardien maitre noyeur pour trois sourdis et demi les juteux flux d aspirations goulues materielles et humaines au Nord . . .
a posté le 13-04-2024 à 10:13
Mauvais remaKKKe pour un pays facon serie Chapeau meloni et botte du KKKuit . . .
Gg
Bien dit!
a posté le 13-04-2024 à 10:11
" la Tunisie refuse d'être un point de passage ou d'établissement"
Bien dit!
La France aussi, et l'italie, et l'Allemagne, et la Grèce, et l'Espagne, et les Pays Bas, et la Belgique, et la Hongrie et,...
Alors, on fait quoi, tous ensemble?
juan
lamérique aussi
a posté le à 18:50
ajouter: Mexico ...
veritas
Gg
a posté le à 13:34
il faut appliquer le règle du POLLUEURS PAYEURS'?'les responsables de l'exode des africains doivent assumer les conséquences de leur pratiques en Afrique'?'ça va vous mettre hors de vous '?'même Melonie l'a déclaré et a pointé du doigts certains pays vous pouvez trouver les vidéos sur YouTube car Bn censure les liens internet de tout genre '?'vous n'allez pas accepter la stricte vérité je suis certain vous préférez trouver des boucs émissaires les victimes de ces pratiques et non pas les vrais responsables de cet exode forcé des africains après les avoir exploités durant des décennies c'est la même méthode pratiquée par l'état hébreux contre les palestiniens innocents mais sous d'autres formes .
Guide de tourisme
Albanie
a posté le 13-04-2024 à 08:13
Le problème ne se pose presque plus: les italiens, ayant compris la position tunisienne (Bravo M. Le Président), ont pu convaincre l'Albanie de faire la sale besogne.
DHEJ
ROBOCOP doit se conformer au C.P.P
a posté le 12-04-2024 à 22:15
Les étrangers, il faut leur laisser le couloir ouvert...


Merci l'Algérie!