alexametrics
mardi 18 juin 2024
Heure de Tunis : 10:04
Dernières news
L’Union nationale de la femme tunisienne condamne les propos de Mohamed Affes
05/12/2020 | 14:21
1 min
L’Union nationale de la femme tunisienne condamne les propos de Mohamed Affes

 

L’Union nationale de la femme tunisienne a condamné sévèrement les propos « hostiles aux droits de la Femme » tenus par un élu du peuple- Mohamed Affes- sous la coupole du Parlement, lors de la plénière consacrée à l’examen du budget alloué au ministère de la Femme, de la famille et des séniors.

Le député Al Karama avait affirmé, lors de la plénière du jeudi 3 décembre courant que les mères célibataires étaient « soit des trainées soit des femmes violées ». 

Dans un communiqué publié samedi 5 décembre 2020, l’UNFT a qualifié les propos de Mohamed Affes de « rétrograde » et de « honte » à l’institution législative. « Ces déclarations renforcent le dénigrement et la stigmatisation faite à l’encontre des femmes. Il s’agit d’une banalisation des réalisations des Tunisiennes et une atteinte aux droits humains et aux conventions internationales », a-t-on indiqué dans le communiqué.

Dans ce sens, l’UNFT a décidé de saisir la Justice, dans le but de contribuer à la protection des femmes tunisiennes menacées par les discours de violence et de mettre fin à ce genre d’agissements.  

L’union a appelé les députés à condamner, à leur tour, ces propos et à ne pas les inclure dans le compte rendu des délibérations de la séance du 3 décembre.

L’UNFT a appelé également l’Assemblée des représentants du peuple à rendre public sa position officielle afin de condamner les propos du député islamiste.

 

I.M.

05/12/2020 | 14:21
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Allagui
Encore une fois, honte à vous
a posté le 06-12-2020 à 19:43
Comment peut-on laisser parler ce voyou sous la coupole de la maison du peuple, et le respect, et la rectitude, parait-il ça n'existe pas dans leur dictionnaire.

Une attaque gratuite contre les femmes, que propose ce délinquant et le mot est faible. Et comme toujours cet énergumène destructeur ainsi que sa clique s'attaquent aux femmes.
'?a peut être un choix, un accident, un viol, l'essentiel ce sont les solutions et l'amour.
La légalisation des femmes célibataires
Un programme d'éducation nationale
Une institution forte avec de vrais moyens juridiques et financiers
Un logement
pour aider et soutenir ces situations et la liste n'est pas exhaustive

Notre modèle de société est gravement fragilisé et attaqué par ces religieux barbus ignorants.


Il faut le traîner devant la justice.

La beauté sauvera le monde
houcine Hamdi
Condam ! Condam!
a posté le 06-12-2020 à 17:30
Condamnez , condamnez , il n'en restera plus rien !...Celui , ceux que vous condamnez se fichent pas mal de vos états d'âme et de vos manifestations timorées !... Comment se faire entendre , comment s'imposer dans une société phallocrate où le mâle est le maître et la " femelle " n'est qu'un meuble ou un animal de compagnie que l'on traite à " sa juste valeur " celle d'un objet , d'une possession dont le seul droit-devoir est de se soumettre , d'obéir et de pleurer un bon coup dans un coin du foyer , si cela pourrait la consoler pour un moment !... L'infect individu et sa criminelle organisation qui vous méprisent , mesdames , agissent avec le courage des lâches tout en instrumentalisant un Coran taillé à leur ordurière mesure et dont ils se servent pour étancher leur soif de puissance et assouvir leur orgueil démesuré !...Insulter une femme , , l'humilier , la rabaisser , n'est pour eux qu'un acte prescrit par Dieu ( ALLAH) , ordonné par son messager et enjoint par une horde de faux penseurs " Uléma " qui n'ont cessé des siècles durant de propager la haine , la dévastatrice ignorance et une stupéfiante superbe à l'encontre du " du sexe faible - pot de chambre , fiole de plaisir ,... " !...
La Constitution , notre belle Constitution , .... assure l'immunité parlementaire aux députés , à tous les députés , y compris les délinquants , les escrocs, et les baveux des terroristes ! N'est-il pas temps de revoir une disposition qui place le bon grain et l'ivraie dans le même sac ?!...
MFH
Justice, où es-tu
a posté le 06-12-2020 à 12:27
Une condamnation simple, prononcée du bout des lèvres ou même énoncée textuellement, n'a aucun effet sur cette crapule daéchienne , partisane des islamo- fachistes. Ce genre de diffamation contre la femme ne devrait pas faire partie des libertés permises ou autorisees en régime démocrate, , au contraire, on devrait l' assimiler à du terrorisme punissable , qu'on ne peut combattre qu'avec des gros moyens ou des sanctions adéquates...
Sebei
soutien
a posté le 05-12-2020 à 22:05
J ai entendu l intervention de Dr Affes elle était très polie et très politique et les propos de son discours ne présentent aucune insultation aux femmes au contraire il les défend partant de ses convictions personnelles et que ces propos ne nécessitent pas de porter aucune plainte contre lui
Belhedi
Affes pourriture
a posté le 05-12-2020 à 21:44
La faute aux tarés qui ont voté pour que cette racaille salisse le fauteuil de l'arp de ses sales fesses pouilleuses.... Poubelle incivile
takilas
@ Raisonnable
a posté le 05-12-2020 à 19:28
Prière corriger l'appellation de "cheikhs" pour ces crapules qui n'ont rien de Cheikh ni de tatouiï, tahsil, tadriss ou une autre formation ; piur eux ces arnaqueurs c'était un appât pour les gens de bonne foi et ayant une foi pour les piéger par ce sorte de fonds de commerce qui a été utile pour agrémenter et manipuler les élections, quoique lesdites élections ont été trafiquées et falsifiées.
takilas
Il est handicapé mental ce Ghaffas
a posté le 05-12-2020 à 19:20
Est-ce ses proches parents sont fiers de lui ; sans les désigner !?
1/raisonnable
Diviser pour régner
a posté le 05-12-2020 à 18:11
Ces animaux islamistes ne peuvent pas vivre en paix avec le monde qui l'entoure, car leur but c'est la division de la population. Pour déclencher une guerre civile dans le pays et ainsi instaurer des Emirats pour favoriser la corruption. Le mariage des fillettes de dix ans, la metaa avec des fillettes à partir de cinq ans, et le mariage de plusieurs femmes ourfi. Quant au jihade innikeh a été autorisé par par ennahda et les islamistes 2010. Leurs prostitués sont accueillies dès leurs retours en Tunisie par des chekh nahdaoui et leurs progénitures "bâtards" bénéficient d'extraits de naissances et aides familiales à vie. Et demeure officiel, dés lors que les prêcheurs sont acclamés et le parlement en grande majorité des terroristes. Preuve que cela été que Kais n'est pas manifesté donc, est d'accord puisqu'il fait partie de la meute.