alexametrics
lundi 20 septembre 2021
Heure de Tunis : 21:52
Dernières news
L’horreur du drame de Sabellat Ouled Asker racontée par les témoins
27/04/2019 | 10:29
1 min
L’horreur du drame de Sabellat Ouled Asker racontée par les témoins

 

 

 

12 travailleurs agricoles ont été tués ce matin du samedi 27 avril 2019 dans un accident de la route survenu sur la nationale 13, au niveau du carrefour de Sabellat Ouled Asker, gouvernorat de Sidi Bouzid, alors qu'ils étaient transportés pour aller travailler sur les champs.  20 autres ont été blessés et transportés aux hôpitaux de Sabbelat Ouled Asker et de Sidi Bouzid.

 

Selon un témoin interrogé par une confrère journaliste de la Télévision tunisienne, l’accident a causé la mort de femmes, d’hommes et d’enfants, tous en route pour aller travailler dans des conditions déplorables.

 

« Voici ce qu’ils transportaient pour manger, du pain rassis et un poivron ! Ils sont sortis pour aller travailler à 3h du matin et maintenant ils sont morts. Une famille entière a été tuée dans cet accident, quatre personnes ! Une femme était écrasée par le camion, des têtes coupées, des corps démembrés !j’ai dû ramasser des membres dans mon écharpe ! » raconte une femme témoin de la scène à notre confrère, elle aussi très secouée...

 

M.B.Z

27/04/2019 | 10:29
1 min
Suivez-nous

Commentaires (11)

Commenter

abdel
| 27-04-2019 17:10
On est toujours entrain de trouver des excuses pour ne pas sanctionner les infractions. Ici fermer les yeux sur les criminels qui transportent les modestes mais tres nobles ouvrieres agricoles permet a ces dernieres de gagner leur vie. Sauf que on sait que dans les conditions dramatiques de leur transport,on leur fait perdre la vie qu'elles sont venues gagner. Quand les consciences vont elles se reveiller pour agir afin d'arreter ce massacre. 12 morts,ca fait fremir.

hedi
| 27-04-2019 15:46
le responsable sont les agents de la garde nationale qui laissent passer des convois de la mort en toute impunite ou contre autre chose

EL OUAFI
| 27-04-2019 14:59
Mes sincères condoléances à ces pauvres Prolétaires.
Les peuples civilisés prennent consciences des maux de leurs concitoyens et agissent avec la rigueur et la responsabilité.
Nos gouvernements successifs n'ont jamais osés s'attaquer à ce fléau récurant depuis des années, d'ou l'anarchie et la gabegie règne dans le pays, comment voulez-vous qu'il n'ait pas des drames de ce genre, or ce n'est pas le premier drame ni le deuxième, il va y avoir d'autres c'est sure tant que ces incompétents règnent et se chamaillent pour les fauteuils, et les postes pour assouvir leurs projets pécuniaires.
Réjouissez-vous messieurs.
Des orphelins, des orphelines vont pleurer tout au long de ce MOIS de ramadan qui va leur préparer une soupe si il y en une ! Vous êtes bien dans vos demeures respectifs rien ne gâchera vos soirées ramadanesques ! Il n'y a pas de soucies pour les autres qui sont dans l'obscurité !
Il faut que cette Anarchie cesse, en attendant j'implore Allah le tout puissant la miséricorde pour les défunts et les défuntes, et son courroux vous atteignent vous les facteurs de ce désordre que notre chère Tunisie baigne depuis votre arrivée aux commendes du ce mal récurant que vous avez occulté.
Combien coûte au pays ce comportent irresponsables des citoyens et de nos responsables qui ne se sont jamais pris ces drames au sérieux ?
cette destruction systématique du tissu social
est devenue arrogante insolente pour nous tous à quand alliez-vous prendre de taureau par les cornes ? (Manai)

Ridha
| 27-04-2019 14:02
Ce qui est touchant c est certaines travaillent peniblement pour subvenir a ceux qui passent toute leur journees au cafe

HatemC
| 27-04-2019 13:45
On a touché le fond et on continu à creuser.... Peuple anesthésié... HC

Alya
| 27-04-2019 11:51
La distinction entre drame et tragédie est difficile à définir Ce qui s est passé ce matin est une tragédie Allah yarham

salah redeyef
| 27-04-2019 11:29
la Tunisie et les tunisiens doivent savoir que la voiture tue, que la vitesse tue, que le non respect du code de la route tue
Ce n'est pas la pauvreté qui tue sur la route

Citoyen 1956
| 27-04-2019 11:26
Ca se passe en Tunisie en 2019.
C'rst véritablement une horreur.
Où en sont « les programmes d'aides aux familles démunies « ?
Hier au cirque ARP 5 des 6 députés qui ont convoqué le ministre des affaires sociales pour soit disant l'interroger ne se sont pas présentés et le ministre a du rentrer chez lui.
On continue à creuser......

HatemC
| 27-04-2019 11:10
Bien sur les mauvaises langues vont nous débiter leur argument bancale des régions délaissés, de dictature etc '?'.

L'arabe de 2019 n'a pas évolué d'un iota depuis 14 S...
Les agriculteurs Carthaginois étaient plus avancés que les agriculteurs d'aujourd'hui, la plupart analphabètes et dépassés, tout ce qui a changé, ils ont troqués l'âne par une voiture '?' sans plus, mais les méthodes de travail sont restés bloqués au siècle des ténèbres '?'

La faute revient à ces agriculteurs qui n'ont pas modernisés leur outil de travail et pour cause, ils sont réfractaires à toute évolution et mode de travail '?'

Il est nécessaire de reprendre les terres à ces analphabètes et les redistribuer à des jeunes formés et diplômés et surtout les aider financièrement à mettre le pays en autarcie totale '?' la Tunisie doit pourvoir nourrir sa population sans aucune importation si notre agriculture se modernise '?'

Les jeunes agriculteurs avec du plomb dans le crâne ne baladent pas ces pauvres femmes entassées comme des sardines dans des ISUZU conduites par des abrutis qui n'ont aucune notion de conduite '?' ils conduisaient des ânes les voilà sur une voiture avec juste 2 pédales '?' une pour accélérer et l'autre pour freiner ... j'espère mais vraiment que les 2 conducteurs sont morts '?' 2 chauffards en moins sur les routes '?' HC

babjedid44
| 27-04-2019 11:07
comment les responsables permette au transporteurs des travailleuses depuis un certain temps de laisser faire ce genre de transport, qui va veiller les orphelins!!! qui va endommager les victimes, quant une surveillance des routes agricole par les garde national pour empêcher ce genre de transport, allah yarhamhom wi sbir al ahl