alexametrics
dimanche 26 mars 2023
Heure de Tunis : 12:39
Dernières news
Les travaux sur l'autoroute inaugurée par le président ne sont pas achevés
03/02/2023 | 19:14
1 min
Les travaux sur l'autoroute inaugurée par le président ne sont pas achevés

 

La Société Tunisie Autoroutes a annoncé, vendredi 3 février 2023, l’ouverture de l’autoroute A1 Gabès-Médenine depuis l’échangeur Gabès-Sud (El Madou) jusqu’à l’échangeur Médenine-Sud – Zarzis sur un trajet de 73 km pour assurer la sécurité aux usagers de la route et faciliter le transport entre les gouvernorats du sud et du nord du pays.

Tunisie Autoroutes a appelé les usagers de l’A1 en direction du sud ou de la capitale à la vigilance et à respecter les indications routières dans la mesure où les travaux se poursuivent sur les deux sens de l’autoroute.

 

Les internautes tunisiens ont été étonnés par la mise en garde de Tunisie Autoroute se demandant pour quelle raison le président de la République s’est précipité pour inaugurer le tronçon alors qu’il n’était toujours pas finalisé et que cela pourrait représenter un danger pour les usagers. « Il semblerait que le président veuille communiquer sur de nouvelles réalisations. Ceci expliquerait la précipitation », « Le projet a été lancé avant le 25-Juillet, mais le président se l’approprie ! », ont commenté certains.

On rappellera que le président de la République, Kaïs Saïed, s'est rendu, aujourd’hui, dans la localité de Arram de la délégation de Mareth (gouvernorat de Gabès) où il a assisté à l'inauguration de l'autoroute Gabès-Ras Jedir. Au micro de Radio Tataouine, Kaïs Saïed est revenu, à cette occasion, sur les cours de droit qu'il donnait à Gabès et dans plusieurs autres villes.

 

M.B.Z

03/02/2023 | 19:14
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Soussi
Prudence
a posté le 05-02-2023 à 13:53
Meme si l autoroute n est pas entierement finie est plus sure
Il faut conduire avec prudence
Abel Chater
Sommes-nous de retour aux inaugurations comiques du 3 août et du 7 novembre ?
a posté le 04-02-2023 à 13:31
Depuis la Révolution de la liberté, de la démocratie et de la dignité humaine du 14 janvier 2011, le peuple tunisien n'a permis à aucun politicien et à aucun parti politique, de lui voler et de s'accaparer ses propres réalisations infrastructurelles et publiques, en son nom ou au nom de son parti politique. Il a mis fin à ce théâtre d'inaugurations politiques du 3 août et du 7 novembre, par les deux défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, par lesquelles, ils escroquaient les acquis réalisés par le peuple tunisien, en leur propre nom, comme s'ils avaient réalisé ces gigantesques réalisations du peuple tunisien, où décèdent des ouvriers par des accidents de chantier et où l'argent utilisé, n'appartient qu'au peuple tunisien. Ils ont mis fin à ces escroqueries politiques, où leur viennent des présidents de la République ou d'autres politiciens, qui vivent dans du coton et de la soie sous le toit doré d'un palais luxueux aux frais du peuple, s'accaparer faussement de toute la gigantesque réalisation, en leurs noms personnels. Cela n'est d'usage dans aucune vraie démocratie de ce monde.
Nous savons tous que cette interdiction d'inaugurations, fut criminellement utilisée par les médias de Moïse, afin de donner l'impression que les onze années avant le coup d'Etat du 25 juillet 2021, n'avaient rien réalisé au peuple tunisien. Mais tout est archivé, impossible de nier. Je cite à titre d'exemple :
Oued Zarga ' Bou Salem (novembre 2016) sur 70 kilomètres ;
Autoroute F.svg A 1 ' : Sfax ' Mahrès (août 2017) sur 42 kilomètres ;
Autoroute F.svg A 1 ' : Skhira ' Gabès (août 2017) sur 54 kilomètres ;
Autoroute F.svg A 1 ' : Mahrès ' Skhira (mai 2018) sur 59 kilomètres ;
Autoroute F.svg A 1 ' : Médenine ' Ben Gardane (juillet 2018) sur 55 kilomètres ;
La liaison routière reliant la route nationale n°1 au niveau de Borj Cedria à l'autoroute A1, 2x2 voies de 8 kilomètres de long, qui coupent la montagne en deux parties, est entrée en exploitation, le vendredi 25 août 2017. Elle a réduit le temps de déplacement vers la capitale, de près de 25 minutes.
Les dizaines de ponts qui ont réduit le chemin entre Hammam-Lif et Tunis, d'une heure, en 15 ou 20 minutes seulement. Les ponts et les voies rapides «presque-autoroutes» vers l'Ariana, vers la Cité El-Ghazèla et la Cité la Mnihla, qui font la ceinture des villes, autour des cités El-Mourouj, vers Sidi Hassine, le Campus et l'aéroport. Les ponts et les voies rapides avec un chemin de métro suspendu dans les airs, de Mellassine vers la sortie ouest de Tunis. Les voies rapides entre Borj Cédria et Soliman. Les gigantesques travaux autour de l'aéroport Tunis-Carthage. Tout, tout a changé depuis la Révolution du 14 janvier 2011, à ne plus reconnaître le chemin de mon propre domicile, sans qu'aucun politicien tunisien ne put s'approprier ces gigantesques réalisations du peuple tunisien, depuis le départ du défunt dictateur déchu Ben Ali. Et attention, je ne parle ici, que des réalisations autour de la capitale Tunis, que je connais seulement. Les autres pourraient eux aussi, nous raconter tout un journal au sujet des gigantesques réalisations postrévolutions, dans leurs régions.
C'est quoi donc tout ce théâtre avec tapis rouge sur le chantier d'une extension d'autoroute financée par le Japon et par la Banque africaine de développement, au moment où les Tunisiens ne trouvent pas de quoi se nourrir?
Demandez-le au Valeureux ancien ministre de l'équipement et de l'habitat, Mohamed Salah Arfaoui, combien de tronçons de routes, de ponts et d'autoroutes, il a mis à la disposition de la circulation pas-à-pas, sans le moindre calcul politique, ni la présence d'Ennahdha, de Nida Tounes ou d'un autre parti politique. Ni même en présence de leurs dirigeants ou de la tenue du moindre fanfaron.
C'est quoi donc ce retour honteux à l'âge de la pierre, du gaspillage et de l'escroquerie politique des deux défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, qu'on pensait les avoir abolis à jamais?
Allah yostir Tounes.
Nino
despote autorouté
a posté le à 19:12
merci pour ces xplications.
Weiwei
Oui ce que vous avez dis
a posté le à 16:06
Il est ingrat,