alexametrics
B.N.CHECK

Les ministères ont-ils mis en place des commissions pour contrôler l’authenticité des diplômes ?

Temps de lecture : 2 min
Les ministères ont-ils mis en place des commissions pour contrôler l’authenticité des diplômes ?

 

Beaucoup d’internautes ont publié hier, lundi 14 novembre 2022, des posts sur les réseaux sociaux, annonçant la formation d'une commission spéciale, dans chaque ministère, chargée d’enquêter sur les faux diplômes universitaires.

L’information s'est largement répandue sur les réseaux et a été partagée dans de nombreuses pages dont « L’alliance Ahrar » et « Ness Bir Ben Khelifa ». Certains internautes ont réclamé une enquête sur la composition de ces commissions, d'autres ont suggéré, pour leur part, qu'il existe un lien entre les recommandations du FMI et la création de ces commissions.

 

Devant la polémique qu’a suscité cette information, l’équipe de BN Check a tenu à en vérifier l’authenticité.

Nos recherches nous ont menés vers des déclarations de nombreux ministres et la plus récente, celle accordée hier par le porte-parole du gouvernement, et ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, Nasreddine Nsibi, à la télévision nationale. Il annonçait, effectivement, le lancement d’opérations visant à contrôler la validité des diplômes scientifiques dans les différents ministères, à travers la mise en place de commissions, précisant que certains dossiers ont déjà été portés à l’attention de la justice.

 

Nasreddine Nsibi a souligné que le contrôle se poursuit pour vérifier l’authenticité des diplômes scientifiques du personnel de la fonction publique, ajoutant que des cachets électroniques ont été adoptés depuis l’an dernier pour lutter contre la falsification des diplômes.

 

L’information relayée sur les réseaux sociaux est donc juste, des commissions spéciales ont bel et bien été mises en place pour vérifier, dans tous les ministères, l’authenticité des diplômes et mettre un terme à la fraude.

 

 

R.A

Votre commentaire

Commentaires
takilas
90 % des recrutés dans la fonction putblique ont présenté des papiers falsifiés.
a posté le 18-11-2022 à 22:03
Aucun test, aucune compétence à l'évidence.
N'en parlons pas des c.v. falsifiés de ceux nommés par ghanouchi.
JE DIS LA VERITE
Normalement......
a posté le 16-11-2022 à 17:39
Du fait que les fraudes se multiplient, que ce soit pour ceux ou celles qui postulent leur candidature dans le public ou le privé, c'est trés simple :

*Le candidat devrait nommer les professeurs qui lui ont donné des cours, que ce soit pour un bac ou une lice'nce, par la voie d'un formulaire, dûment sign'?...

*Etre interrog'? sur son cursus, oralement.
AMMAR BEZZOUIR
Est-ce que notre Kaisollah a encore le courage ..
a posté le 15-11-2022 à 20:16
de pondre à minuit un dekret permittant le contrôle systématique de tous les diplômes des emplyés et cadres de la fonction publique et de ses ministres ..
Citoyen de Tunisie
Bravo, on ne peut qu'approuver
a posté le 15-11-2022 à 19:51
Enfin une excellente décision, depuis la troïka beaucoup ont été recrutés essentiellement des proches d'enahdha alors que les enfants du peuple sont poussés vers la mer ou la mort.
On devrait exiger que l'état se fasse rembourser par les recrus et les recruteurs.
Tunisino
Il est
a posté le 15-11-2022 à 18:39
Il est actuellement très facile de falsifier tout diplôme ou toute attestation suite à la disponibilité de matériel numérique, contrairement au passé. Alors, tout recruteur doit faire attention, et les lois de fraude sont naturellement à renforcer, sauf que l'Etat tunisien est culturel! De plus, les diplômes ne reflètent pas actuellement une compétence certaine, suite à la décadence de l'éducation, d'où un test est impératif avant tout recrutement!
,observator
Une bonne chose
a posté le 15-11-2022 à 17:40
Que de vérifier l'authenticité des diplômes '? dans un pays comme le notre où le trafic de tout genre est une règle.
VIO
Très important et urgent!
a posté le 15-11-2022 à 12:05
Ce serait un bon travail d'investigation journalistique pour @BN aussi.

Il est grand temps de contrôler TOUS les diplômes dans la fonction publique. Nous serons surpris de voir combien de documents ont été "achetés" au MONOPRIX ou imprimés par la machine RCD/PSD et offerts dans des enveloppes fermées !

Tbarkallah 3lè Tounis !
PS: ne pas oublier de controler les documents des momies de la fonction publiques, des Ministres et du Président de la République!
zola
à karchériser...
a posté le 15-11-2022 à 11:43
Les diplômes, les faux cv, les règles de recrutements, les commissions de recrutement, les salaires et les emplois fictifs, les formes de détachements, les fausses déclarations sociales et fiscales des salaires, les avantages en natures, les primes et gratifications indument accordées, les conflits d'intérêt, et j'en passe. Autre gangrène qui range les budgets des entreprises publiques, la fameuses loi d'attribution et de passation des marchés bêtement copiée sur le modèle français et qui a entrainé la faillite de plusieurs entreprises dans tous les secteurs économiques et le fiasco de plusieurs projets publics.

A lire aussi

Beaucoup d’internautes ont publié hier, lundi 14 novembre 2022, des post sur les réseaux sociaux,

15/11/2022 10:38
8

Afin de vérifier l'authenticité de cette information, Business News a appelé directement la

12/11/2022 19:12
8

Un cortège se serait arrêté à cette station pour s’approvisionner mais par manque de carburant le

13/10/2022 10:05
8