alexametrics
Dernières news

Les derniers instants de Slim Chaker racontés par son chauffeur

Les derniers instants de Slim Chaker racontés par son chauffeur

Le chauffeur de feu Slim Chaker, ministre de la Santé, a raconté les derniers instants de vie de M. Chaker avant qu’il ne l’emmène à l’hôpital de Grombalia dans l’après midi du 8 octobre 2017.

 

Ainsi, Nizar Najjar a déclaré que le ministre était monté dans sa voiture en étant en forme et qu’ils avaient même échangé quelques blagues. Plus tard sur la route, le ministre s’est senti mal et s’est tenu la poitrine. A l’interrogation de son chauffeur le ministre a répondu que ça allait. Voyant l’état du ministre empirer, le chauffeur a décidé de l’emmener à l’hôpital le plus proche, celui de Grombalia.

 

Slim Chaker a été pris en charge immédiatement par les équipes médicales sur place pendant que le chauffeur informait au téléphone le chef de cabinet du ministre et les directeurs généraux du ministère. Ce dernier a ajouté que le ministre est entré à pied à l’hôpital avant de succomber quelques heures plus tard.

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Fehri
| 09-10-2017 21:30
La question qu'il fallait poser: y avait-il un cardiolgue en service?
Les hopitaux regionaux sont pour Les pauvres avec un interne et pas pour l'elite. Moi je blame son doctor de famille que ne l'a pas suivi de pres avec Des tests reguliers et de l'avoir faire un marathon. La maladie du Coeur et Les problemes de tension n'apparaissent pas subitement.

Fehri
| 09-10-2017 19:30
Son temoignage est en contradiction avec l'article precedent

kameleon78
| 09-10-2017 12:19
Une question que je me pose, l'hôpital de Grombalia avait-il toute l'infrastructure nécessaire pour pallier à ce genre de malaise, un infarctus cardiaque, je reste persuadé que s'il avait été bien pris charge par les équipes médicales, il aurait survécu.

el manchou
| 09-10-2017 12:01
Pour les connaisseurs, est l'hôpital de Grombalia disposait de défibrillateur cardiaque et de personnel compétent pour l'utiliser ? Je ne le pense pas.

Feu notre ministre Chaker est une victime de plus à rajouter à la liste des victimes du système de santé public défaillant et complètement hors service, surtout depuis le suicide d'un désespéré à Sidi Bouzid.

A lire aussi

Le syndicat de base de l’office national de télédiffusion (ONT) a annoncé une grève de deux jours,

19/06/2019 08:56
1

ces accusations ont été formulées sur la base d’un mail fuité sur les réseaux sociaux, selon lequel

19/06/2019 00:53
8

L’ancien dirigeant Nidaa Tounes, Borhen Bsaies a publié un statut, ce mardi 18 juin 2019, indiquant

18/06/2019 23:51
4

La Haica a ajouté que les médias publics ne sont pas à l’abri en raison de nombreux dossiers en

18/06/2019 21:25
0

Newsletter