alexametrics
Dernières news

Le médecin traitant de Slim Chaker revient sur les circonstances du décès

Le médecin traitant de Slim Chaker revient sur les circonstances du décès

 

Dr. Dhaker Lahidheb, médecin traitant de Slim Chaker a donné sa version des faits à la suite des nombreux témoignages à propos des circonstances du décès du ministre de la Santé.

« Je suis tenu par le secret médical et par la discipline militaire. Les versions qui circulent sur les réseaux sociaux manquent cruellement d'imagination et sont totalement fausses. Respectez le deuil de la famille et attendez la version qui sera publié par les proches », affirme-t-il en substance.

 

Dr. Lahidheb assure que les délais, les conduites et la réactivité des équipes étaient parfaites, ajoutant que les organisateurs de la course Nouran sont très bien organisés et que les moyens médicaux existent bien sur place.

« L'incident est survenu sur l'autoroute de retour. La prise en charge dans l'hôpital régional a respecté les recommandations des sociétés savantes. Le transport à l'hôpital militaire était médicalisé, et la complication survenue à l'arrivée était prise en charge. À l'arrivée à l'hôpital militaire le heart Team ( cardio interventional , réanimation, chirurgie cardiaque ) était en stand-by », précise-t-il.

 

Il a, par ailleurs, confirmé, que la prise en charge était rapide mais la défaillance cardiaque a terrassé le patient et les équipes sur place. « Ce n'est pas le moment de critiquer, c'est un moment de recueillement et de respect pour la famille », conclut le médecin.

 

S.H


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

Espoir
| 13-12-2017 08:42
On profite de toute occasion pour se faire de la pub et vanter ses mérites. N'oubliez pas que ce médecin traitant est un membre actif du parti "Le Courant démocrate" de Mohamed Abbou.

T . De . L' E .
| 09-10-2017 20:01
Oui d'accord avec vous Docteur , mais savez vous que la Tunisie n'a pas aucun hélicoptère SAMU ni chez les pompiers ni dans aucun hôpital du pays .
D'accord le destin a voulu que ce passe de cette manière , mais j'espère que l'état elle équipera nos pompiers et nid hôpitaux par au moin deux ou trois hélicoptères SAMU un pour le nord un pour le centre et un pour le sud .
Dans les pays développés un hélico SAMU pour chaque département et un hélico pour les Gendarmes.
Nous on demande pas plus que deux ou trois , ces appareils peuvent sauvés des vies .
Que Dieu béni son âme et mes condoléances à toute sa famille.

Ahmed
| 09-10-2017 18:00
Malheureusement le défunt , a présenté sur le chemin du retour en voiture les premiers signes respiratoires.

Il s'agit par aillieurs d'une association spécialisée dans le cancer du sein, donc il est normal que son comité ne comprenne pas de cardiologue.

takilas
| 09-10-2017 17:45
Quant à la question se la licence elle n'est pas exigée dans la majorité des marathons (surtout reconnus internationaux) dans le monde puisqu'il s'agit d'une course à pied généralement d'un marathon ou du semi-marathon qui se pratiquent, par définition sur route (donc sur du bitume ; qui demande un apprentissage de la foulée adéquat ou spécifique) ou sur un chemin (sentier...),
Il y a lieu de rappeler que rien qu'en Europe, pas moins de dix milles marathons sont organisés annuellement, et en été leur fréquence diminue.
Pour ce qui de la réparation, cela nécessite plusieurs mois voire au minimum deux ou trois ans, et que cette préparation doit être effectuée selon un plan bien défini qui concerne, brièvement, la PPG (prédation physique générale) pour améliorer les qualités musculaires (des jambes, des ischios, abdominaux etc..), l'endurance et la vitesse (sorties longues une fois par semaine, le fractionné, le footing etc...
Et puis la PPS (préparation physique spécifique) pour améliorer la foulée par des exercices appropriés afin de parvenir à courir à l'économie (à voir courir les champions à des vitesses dépassant les vingt Km/h de dire qu'ils se baladent ; à essayer à l'aide d'un compteur sur une bicyclette par exemple.
Ceci étant il y à lieu de préciser qu'à l'aide de l'entraînement régulier (donc le fameux plan) le coeur devient, réciproquement plus volumineux et meilleur au niveau musculaire (d'où entres autres l'intérêt de la course a pied à tous es niveaux d'hygiène.
Maintenant, il faut souligner l'importance de l'échauffement avant l'entraînement (ou la compétition) et l'étirement et le décrassage après.
Ceci étant, pour que le marathon réponde aux diverses normes internationales, une séance d'échauffement doit être prévue avant dose mettre sur la ligne de départ.
Pour revenir à la question de l'échauffement du coeur, ceci s'effectue progressivement avec quelques accélérations, pour que le coeur retrouve le rythme préconisé. D'ailleurs après une certaine distance (tenant compte des lipides et des glucides), le coeur pourrait être sollicité sans pratiquement aucune peur. Ne pas prendre une grande quantité de sucre près entrainement mais juste le nécessaire, et avant (y inclus temps de digestion) ou la veille les sucres lents (comme les pâtes) sont bénéfiques.
Même avant de jouer au football soit au quartier ou à la plage il faut un échauffement.

Fallah
| 09-10-2017 17:44
SVP, cessez vos commentaires inutiles et blessants. Slim Chaker est décédé Allah yarhmou. Il aurait pu être sauvé, mais tout ce qu'on a fait pour le ranimer était insuffisant. Ce n'est la faute de personne. En Europe, là où des médecins et des équipements ultra-modernes sont utilisés, des sportifs aux coeurs solides ont trouvé la mort sur le terrain et on n'a rien pu faire pour les sauver. Donc, inutile de nous compliquer la vie par des commentaires et des bétises qu'on peut s'en passer...SVP...

Bob
| 09-10-2017 15:17
''Le heart Team ( cardio interventional etc...) était en stand-by!!!'' Waouh ! on se croirait dans M.A.S.H. Au fait, cette mise au point -si on peut l'appeler ainsi- nous est-elle utile, mise à part le nom de son auteur of course? Il y a des silences qui sont plus utiles, surtout quand on n'a rien à dire.

TeTeM
| 09-10-2017 15:17
Avant toute chose, je tiens à présenter mes condoléances à toute sa famille. Je sais que celle-ci, que ça soit dans son cercle proche ou éloigné, a été vécu comme un véritable choc.

Pour répondre à @DHEJ, non un Marathon ne se prépare pas 3 jours à l'avance mais c'est le fruit d'un entraînement qui se fait plusieurs semaines en amont.

En France, les participants doivent obligatoirement présenter une licence d'Athlétisme compétition ou un certificat médical de moins de 3 ans (moins de 1 an auparavant). Je ne sais pas ce qu'il en est en Tunisie, mais s'il n'y a pas de cadre réglementaire fixé par la Loi ou la Fédération, il est difficile de blâmer l'organisateur. Idem pour la couverture médical, il faut voir quel est le cadre réglementaire et ce qui a été mis en place par l'organisateur avant de blâmer qui que ce soit.

Un décès qui survient lors d'une course à pied c'est relativement fréquent. Même en France, il y a souvent des défaillances cardiaques qui sont parfois mortelle... malgré le certificat médical, les postes de secours, les défibrillateurs, etc...

Allah Yerhamou... C'est tout ce que je peux dire pour le moment. Pour le reste, il faut voir quel est le cadre réglementaire existant et comment on peut l'améliorer. Après, le risque 0, n'existe pas.

Je travaille dans le sport et je connais des personnes, qui étaient en bonne condition physique, bien entraîné et qui ont été terrassé dans l'effort par une crise cardiaque!

takilas
| 09-10-2017 11:42
Les défibrillateurs arrivent même sur les lieux du sinistre par drone.

DHEJ
| 09-10-2017 11:41
La défaillance c'est au niveau de cette association!


Un MARATHON a un protocole qui doit etre respecté et le marathonnier doit se préparer 3 jours à l'avance.


Je viens de jeter un coup d'oeil sur le cite de cette association pour me rendre compte que son comité ne comprend pas UN CARDIOLOGUE!!!

Crow
| 09-10-2017 11:38
Je vois mal le médecin traitant dire en public: "nous n'avons pas respecté la procédure, les urgences ont tardé à venir..etc"
Dans les pays qui se respectent, les voitures des personnalités sont munies de défibrillateurs, on a aussi recours à des hélicoptères....mais nous sommes en Tunisie, un pays qui ne respecte pas la vie humaine..

A lire aussi

Taoufik Rajhi, ministre chargé des Réformes a indiqué dans un statut posté, ce jeudi 20 juin 2019,

20/06/2019 22:16
0

Hafedh Caïd Essebsi (clan Monastir) demeure le représentant légal du parti jusqu’à décision

20/06/2019 22:01
0

les difficultés de son application et ses impacts

20/06/2019 21:26
0

un partenariat qui dure depuis 25

20/06/2019 21:17
1

Newsletter