alexametrics
Dernières news

Le bloc du PDL en sit-in au Parlement

Temps de lecture : 2 min
Le bloc du PDL en sit-in au Parlement

Les députés du bloc du Parti destourien libre (PDL) présidé par Abir Moussi ont annoncé, dans la soirée de vendredi 10 juillet 2020, leur entrée en sit-in ouvert, appelant à retirer la confiance au président du Parlement, Rached Ghannouchi. 

Ce sit-in – observé dans le noir, sans électricité et sans climatisation en pleine saison estivale –  vient en réaction aux évènements qui ont chamboulé la plénière du vendredi après que le député d’Al Karama, Seif Eddine Makhlouf a laissé entrer de force un membre fondateur de son parti 

L’incident a provoqué l’ire de certains députés dont Abir Moussi (PDL). Un échange assez tendu a, d’ailleurs éclaté, entre la présidente du PDL et le président du bloc Al Karama, Seif Eddine Makhlouf.

Expliquant les motifs de ce sit-in ouvert dans l’enceinte du Parlement, dans une vidéo publiée sur la page Facebook du PDL, Abir Moussi a évoqué une atteinte à la sécurité des députés de la part de la présidence de l’ARP ayant autorisé l’accès à l’hémicycle à un individu à l’identité méconnue.

Elle a rappelé, également, qu'elle avait été agressée verbalement par les députés d'AL Karama et qu'elle était, toujours, menacée de mort. 

Le membre fondateur d’Al Karama a été interdit d’accès à l’ARP par la garde présidentielle, car fiché « S17 ».

La procédure S17 a été mise en place en 2013, dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme afin d’empêcher des individus soupçonnés d'être affiliés à des groupes djihadistes de rejoindre des groupes armés à l'étranger – le groupe armé Etat islamique (EI) en Syrie, entre autres –  et à contrôler les déplacements des personnes revenues de zones de conflit.

N.J. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

Abel Chater
| 12-07-2020 20:59
Ces sit-in répétés au sein du parlement ARP par ces adeptes des Haftérichs libyens, n'appartiennent pas au hasard. Ils servent d'espionnage 24/24 heures à l'entrée et au noyau du parlement tunisien, afin de pouvoir contrôler le mouvement des députés et de leurs agissements. Un contrôle permanent de toute circulation de personnes, de matériels et d'informations sous la coupole du parlement. Une ruse déjà largement utilisée aux temps des Nazis, afin de prévoir prématurément le degré de tout mouvement d'agissement dans les esprits politico-sociaux des députés du peuple, de nature à prévoir la réaction de l'Etat tunisien à tout début de troubles, que leurs commanditaires de l'intérieur ou de l'extérieur de la Tunisie, préparent contre la stabilité du pays.
Il est facile de constater, qu'à chaque fois que ces ennemis de notre deuxième République démocratique tunisienne, se mettent en sit-in, il y a quelque chose qui bouille dans leur marmite. La dernière fois, c'était les plans de putsch contre notre démocratie, que les Turcs trouvèrent dans les tiroirs de la base militaire El Outiya, libérée des Haftérchs de Libye. Cette fois-ci, le plan de destitution du premier ministre Elyès Fakhfakh, en adéquation avec leur plan de destitution du président de l'ARP, Rached Ghannouchi, y sont pour beaucoup. Des plans qui se tracent à l'étranger et dont ces Harkis RCDistes leur servent de pions.
Le président, l'administration et le personnel de l'ARP, doivent faire sortir ces espions ennemis de la Révolution tunisienne, de l'intérieur du bâtiment parlement du peuple, tant qu'il est encore temps. Ils doivent mettre en question tout membre du personnel de l'ARP, ayant collaboré avec ces espions, afin de limiter les dégâts. Qu'ils demandent à ces traîtres d'aller faire leur sit-in dans le parking de l'ARP, mais jamais à l'intérieur et au noyau du bâtiment, d'où ils peuvent contrôler tous les mouvements au sein de l'ARP.
Où sont les Services de renseignements de la Tunisie, qui se laissent manipuler par de telles banalités de «sit-in», comme des amateurs d'une république bananière!!!

Justinia
| 12-07-2020 19:19
Bonjour,
J'ai vu que vous avez des problèmes avec votre ordinateur.
Comme Ghazi, je ne suis pas informaticien.Voilà ce que je vous propose:
1.si vous avez deux antivirus,l'un peut corrompre l'autre.Je vous conseille d'en éliminer un.
2.Eteignez votre ordinateur pendant une minute,rallumez le.Attendez quelques minutes puis redémarrez votre appareil.
Mais je ne vous garantis rien.Bonne chance.

Justinia
| 12-07-2020 15:16
Bonjour,
Il est très facile de critiquer les autres,autrement plus facile de réaliser quelque chose.
C'est inélégant de votre part de traiter les gens de "cons",cela ne vous honore pas.
Cordialement.

Justinia
| 12-07-2020 14:18
Bonjour,
Votre solution n'est pas la bonne,car je vois que vous manquez de certaines connaissances élémentaires:
Pour les toilettes il existe des toilettes chimiques,mais ça vous ne saviez pas.
Pour l'eau,il existe la Safia,mais cette idée vous a échappée.
L'électricité? Faites travailler votre cerveau: de la bougie à la torche électrique...Vous avez trouvé?
Compris ?
Cordialement.

AAA
| 12-07-2020 13:48
La critique est parfois nécessaire.
C'est vraiment primitif ce que vous faites ici . C'est incompréhensible la façon dont vous traitez nos concitoyens parce qu'il a une opinion différente de voir les choses: vraiment du tiroir les plus bas !

Arrêtez vos conneries, normalement, vous êtes très raisonnable ..

Cordialement

Abir
| 12-07-2020 13:21
faute de ne pas relire ce que j'ai écrit, je me trouve obliger de corriger. Donc, les mauvaises herbes poussent (ent) et le prénom de Abir et ce ne pas le nom. Merci

Justinia
| 12-07-2020 11:28
Les patriotes travaillent et Chater trompe sa femme...
Nenni,Nenni ya madame jak ennoum,votre mari vous trompe tous les jours!

Abir
| 12-07-2020 11:11
Oui ma chère Justinia, les mauvaises herbes pousse entre les bonnes herbes pour prendre place, et surtout le nom Abir est devenu pour eux un cauchemar est temps mieux! Bonne journée et bonne continuation, bisou. Abir

beni hilal
| 12-07-2020 06:59
On aura tort de ne pas soutenir massivement Mme Moussi aux prochaines élections.
J'ai déjà voté pour elle aux dernières élections et je suis conveincu d'avoir fait le bon choix.
Aux haineux, je dis simplement ceci, ne ratez pas le coche car Vous savez bien que la racaille qui gouverne actuellement faira tout pour mettre ce pays à feu et à sang. D'ailleurs ils ne s'en sont pas cachés et le disent ouvertement. Brahni et Belaid nous avaient pourtant prévenus et ils ont payé de leurs vies.

dbh
| 12-07-2020 01:17
il est claire que la situation est catastrophique
que les ennemis de la Tunisie sont bien représentés à l'ARP.
le peuple doit venir en aide au parti PDL et sa présidente Mme Moussi. qui oeuvre pour la libération de la Tunisie de la main des khwanjias traîtres.

A lire aussi

Le président du Parlement Rached Ghannouchi a décidé, ce vendredi 7 août 2020, d’accepter la

07/08/2020 21:46
0

Pour eux, c’est le parti Attayar qui serait derrière cette démission et ce sont les Abbou qui l’ont

07/08/2020 20:08
3