alexametrics
Dernières news

Lancement du programme d’accélération et de croissance dédié aux entreprises appartenant à des femmes

Temps de lecture : 3 min
Lancement du programme d’accélération et de croissance dédié aux entreprises appartenant à des femmes

 

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Tunis, Daniel Rubinstein et le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Imed Hammemi, ont pris part, ce vendredi 17 mars 2017, à la conférence de presse pour le lancement du programme d’accélération et de croissance dédié aux entreprises appartenant à des femmes, lancé par le programme WES.   

« Women’s Enterprise for Sustainability » (WES), est un programme dédié aux femmes entrepreneures, à travers lequel elles acquièrent de nouvelles compétences et de nouveaux réseaux, pour lancer ou étendre leurs projets et se développer en tant que leaders innovateurs dans leurs communautés.

 

« Depuis 2012, près de 3000 femmes entrepreneures tunisiennes ont ainsi bénéficié de formations, networking et de coaching à travers le programme WES et 340 d’entre elles ont pu lancer et consolider leurs projets », a indiqué la directrice nationale du Programme d’Entreprises féminines durables, Chema Gargouri.

 

WES est un programme conçu et géré par l’Institut international de l’Education. Il est financé par l’initiative de Partenariat avec le Moyen-Orient (MEPI), par le département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique et mis en œuvre en collaboration avec des organisations partenaires tunisiennes.

« Le programme WES-UP est une nouvelle initiative d’accélérateur et de développement d’entreprises, grâce au coaching individuel, à l’assistance technique, à la stratégie de développement de l’entreprise et aux possibilités de réseautage », a précisé Mme Gargouri. Les entrepreneures sélectionnées pour bénéficier du programme WES-UP, auront l’occasion de faire un pitch auprès des investisseurs en capital-risque, des banques et autres bailleurs de fonds potentiels afin d’obtenir des financements supplémentaires.

 

« Ce programme est un exemple concret des nombreuses coopérations entre les Etats-Unis le la Tunis visant à créer des opportunités de développement et une croissance globale. Il n’y a aucun doute sur le fait que la création d’emploi et l’appui apporté aux femmes entrepreneures, surtout dans les régions intérieure du pays, est une priorité pour atteindre cet objectif », a affirmé, pour sa part, Daniel Rubinstein, ambassadeur des Etats-Unis à Tunis.

« Notre message aujourd’hui est notre foi profonde dans le potentiel, l’ambition, la passion et en la créativité des femmes tunisiennes qui bravent toutes les difficultés pour créer un avenir meilleur pour leurs familles, leur société et leur nation », a-t-il déclaré.

 

Le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Imed Hammemi, a souligné, de son côté, que la priorité de l’emploi est une condition sine qua none pour réaliser des objectifs de croissance et de lutte contre la corruption et le terrorisme. Il a ajouté que nombreux programmes actifs sont lancés, dans ce sens par le gouvernement d’union nationale et que 250 millions de dinars ont été alloués à l’initiative privée.

« Le programme WES est une initiative financée par les Etats-Unis et lancée en coopération avec les associations tunisiennes pour soutenir les femmes entrepreneures notamment dans les régions intérieures du pays. Nous ne pouvons au niveau du ministère que soutenir ce programme et être présents à ce genre d’évènements » a-t-il ajouté.

 

Nous avons aussi pu nous entretenir, à l’occasion de cette conférence, avec Sarra Bedhiaf, présidente de l’association « Horizons Kef », qui abrite le centre WES au Kef.

« Nous avons intégré ce programme en 2014 et nous avons depuis entamé des formations en estime de soi, en communication, en communication financière et entreprenariat, ainsi que d’autres formations extra notamment en langues. Le programme WES est un programme global qui permet d’accompagner les femmes qui ont parfois juste une idée pour leur permettre de concrétiser leur projet. Avec WES-UP nous avons aussi introduit le suivi post-création de projet » nous a-t-elle expliqué, donnant en exemple des success-stories locales à l’instar d’un projet lancé par une jeune de 23 ans, dans l’élevage de volailles et qui réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 120 mille dinars.

 

Myriam Ben Zineb

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a accordé une interview spéciale, ce dimanche 25

25/10/2020 21:46
1

lui demandant d’abandonner son immunité

25/10/2020 21:23
1

Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les

25/10/2020 20:04
10

es tentatives de manipulation et de banalisation de l’affaire

25/10/2020 19:06
2