alexametrics
samedi 22 janvier 2022
Heure de Tunis : 18:47
Dernières news
La Tunisie en phase 4 de la pandémie Covid-19 – La société civile appelée à se mobiliser
25/01/2021 | 09:44
3 min
La Tunisie en phase 4 de la pandémie Covid-19 – La société civile appelée à se mobiliser
Le directeur général de la société tunisienne de l'industrie pharmaceutique et membre du Comité scientifique en charge de la lutte contre la pandémie Covid-19, Anis Klouz, a appelé, lundi 25 janvier 2021 au micro de Wassim Ben Larbi sur Express Fm, la société civile à se mobiliser pour veiller au respect des mesures préventives annoncées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus SARS-Cov-2.  

Rappelant que le gouvernement a appelé les personnes âgées de plus de 65 ans à rester chez elles, il a indiqué que les organisations de la société civile pourraient appuyer les efforts du gouvernement à ce niveau en apportant l’aide nécessaire à une partie de cette population à risque et sans soutien social. 

« C’est un appel que je lance à la société civile pour se mobiliser et ainsi éviter aux personnes âgées de sortir notamment dans les zones fortement fréquentées », a-t-il indiqué. 

Notant que la situation épidémiologique ne cesse de s’aggraver, Ani Klouz a affirmé que la Tunisie entrait dans la phase 4 de la propagation du virus. Cette phase se caractérise, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) par une transmission communautaire soutenue et généralisée du virus dans tout ou presque tout le pays. Une fois cette phase atteinte, l’objectif premier deviendrait alors, selon l’OMS, de réduire le taux de mortalité. 

La Tunisie a, rappelons-le, enregistré depuis le début de la pandémie 197.373 cas cumulés de Coronavirus et 6.234 décès.

 

Interpellé sur l’allègement des mesures annoncées par le gouvernement, notamment le retour des classes, Anis Klouz a, d’abord, avancé qu’il ne relevait aucun assouplissement soulignant que les mesures prises par le gouvernement sont dynamiques et visent à réduire au maximum le contact entre les citoyens. 

Au sujet du retour à l’école, il a signalé que la santé des citoyens englobait aussi l’aspect mental. Préserver la santé mentale des élèves implique leur retour aux bancs de l’école, selon le directeur général de la société tunisienne de l'industrie pharmaceutique. 

« Au moins, à l’école ils appliqueront le protocole sanitaire », a-t-il ajouté. 

Interrogé sur un éventuel retour au confinement si les mesures déployées s’avèrent inefficaces, Anis Klouz a pointé du doigt le non-respect des mesures annoncées par le gouvernement soulignant qu’à ce stade un confinement sanitaire général ne serait d’aucune utilité.

 

« La maladie s’est déjà répandue à grande échelle. Confiner la population, à ce stade, ne permettrait pas de réduire le taux de contamination », a-t-il précisé notant que l’objectif actuel est de réduire le contact entre les citoyens et veiller à ce que les mesures soient aussi appliquées de façon individuelle.

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, 80 décès ont été notifiés à la date du 23 janvier portant le nombre des victimes du Covid-19 à 6.234.  

Actuellement, 2.165 personnes sont hospitalisées dont 418 en soins intensifs et 151 sous respirateurs.

 Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie

 

N.J. 

25/01/2021 | 09:44
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Crow85
phase 4
a posté le 25-01-2021 à 15:44
Tous les pays du monde disent qu'ils sont en phase 3....sauf nous!! on est en phase 4 cherchez l'erreur
Alya
Oui Anis lklouz a raisonon
a posté le 25-01-2021 à 12:46
Oui nous sommes en phase 4 de l epidemie.les mesures d intervention doivent certe concerner avant tout le secteur d hospitalisation conventionnelle et plus intensive
Cependant. Il faut casser les chaînes de transmission.les forces de l ordre doivent renforcer sérieusement toutes les directives déjà annoncées. Une meilleure information coordonnée par le MSP campagne de proximité,spot .télévise,explication du monde de transmission etc
.
Hatem jemaa
INCONSEQUENCE !!
a posté le 25-01-2021 à 10:51
Le membre du Comité scientifique déclare : «Une fois cette phase atteinte, l'objectif premier deviendrait alors, selon l'OMS, de réduire le taux de mortalité. » . Il est donc du devoir du Comité scientifique de proposer des mesures de soins pour baisser le nombre de décès malgré la propagation vertigineuse de l'épidémie. Et des mesures il en existe ( hôpitaux de camp, réquisition de 50% des lits des cliniques privées, hospitalisation des Covid 19 en priorité, rappel des professionnels de santé à la retraite, intensification des tests pour les symptomatiques etc......). Malheureusement aucune mesure de ce genre n'a été proposé par le Comité scientifique d'où l'inconséquence.
Abir
Hasbouna allah wa naama elwakil fikom@les responsables de ce peuple
a posté le 25-01-2021 à 10:45
Après avoir observé un enterrement spectaculaire et un défilé de condoléance sans l'interdire pour une décédé kwanjia, on ne sait pas la cause de sa mort puisqu'elle appartient à des menteurs et vous ne l'avaient pas interdit, parce que votre loi,c'est double poids double mesure,et que la population meure par centaine et par jour, en les enterre comme des chiens 7chahom et pour les kwanjias, eux , ils peuvent faire un festival pour enterrer les leurs, en présence du premier ministre et du président! Si cette femme est mort de covid! vous allez voir les conséquences dans quelques jours!
jilani
Bande d'incompétents
a posté le 25-01-2021 à 10:14
Aujourd'hui, les étudiants sont allés passer leurs examens, ils ne peuvent pas le faire, certains ont fait le déplacement de plus de 200 km. Vous avez emmerdé les tunisiens par vos hésitations. Il n' y a pas de leader dans le pays. KS est occupé par sa lecture sur Omar Khattab et le chef de gvt par ses magouilles avec les islamistes et les mafieux et la répression des jeunes révoltés. Les étudiants ont besoin de leur master pour fuir ce pays de merde. Des étudiants cherchent à se marier avec des étrangères pour s'enfuir.