alexametrics
jeudi 25 juillet 2024
Heure de Tunis : 18:06
Dernières news
La lettre du MAE refusant à des parlementaires européens l’accès au territoire tunisien
14/09/2023 | 10:04
2 min
La lettre du MAE refusant à des parlementaires européens l’accès au territoire tunisien

Le ministère des Affaires étrangères a refusé l’accès au territoire tunisien à une délégation de la commission des affaires étrangères du Parlement européen (Afet). Celle-ci devait arriver en Tunisie jeudi 14 septembre 2023 pour une visite de deux jours. 

Dans une lettre dont une copie est parvenue à Business News, le ministère des Affaires étrangères a avancé « des réserves » à l’égard de cette délégation pour expliquer sa décision.  

Composée des députés européens Michael Gahler, Dietmar Köster, Salima Yenbou, Mounir Satouri et Emmanuel Maurel, la délégation européenne devait rencontrer des organisations de la société civile, des syndicats, des dirigeants de l’opposition et des représentants de partis politiques ainsi que les représentants des États membres de l’Europe en Tunisie pour mieux comprendre la situation politique actuelle du pays, soutenir un dialogue national inclusif après les dernières élections et évaluer le mémorandum d’entente signé en juillet entre l’Europe et la Tunisie. 

Le mémorandum d’entente signé en juillet à l’initiative de la présidente du Conseil italien, Girogia Meloni, a été fortement critiqué en Europe. L'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen s’y est fortement opposée. Le vice-président de la S&D, Pedro Marques, s’est, d’ailleurs, exprimé sur la question le 12 septembre 2023. Il a affirmé que « l’UE ne peut pas financer un régime autoritaire pour externaliser la gestion de la migration simplement pour satisfaire les forces de droite en Europe ». « Nous devrions plutôt soutenir la démocratie et nous engager avec la société civile tunisienne (…) La Commission devrait reconsidérer l’accord UE-Tunisie et le rendre conforme aux traités sur les droits de l’homme et la démocratie », a-t-il ajouté. 

La députée belge, Ansita Kanko, également opposée au MoU entre l’Europe et la Tunisie, a de son côté avancé que le nombre de migrants clandestins depuis la Tunisie avait explosé récemment laissant entendre que cet accord n’est pas la solution. « Vous ne pouvez pas signer un chèque en blanc pour tous les problèmes que vous avez peur de résoudre. Maintenant, l’UE doit danser avec le diable », a-t-elle déclaré en référence au président de la République Kaïs Saïed. 

Selon les derniers chiffres disponibles sur le flux migratoire vers l’Europe, près de 7.000 migrants clandestins ont rejoint l’Italie depuis les côtes tunisiennes durant les dernières 48 heures. Un record, selon Matteo Villa, chercheur à l'Institut italien des études politiques internationales (Ispi) et co-directeur de l'Ispi Data Lab.
 

N.J. 

14/09/2023 | 10:04
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Nous vous félicitons, mais nous vous interdisons l'accès au territoire tunisien. Sans pour autant oublier de vous combler une autre fois par nos fausses louanges et par nos faux éloges d'hypocrites, afin qu'on ne vous voie pas témoigner aux Européens, de la misère des Tunisiens de l'intérieur et des mêmes scénarios catastrophiques d'injustices sous l'égide du génocidaire de Rabiaa, le Saffah Sissi d'Egypte, qu'il refait en Tunisie avec les opposants politiques du président Kaïs Saïed.
a posté le 14-09-2023 à 19:12
Non Messieurs-Dames du parlement européen!!!
Nous sommes des indigènes résidus du colonialisme français et de ses Harkis les défunts dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali. Tant que la France est omniprésente pour soutenir la dictature en Tunisie, les Tunisiens demeureront condamnés à brouter de l'herbe comme des chèvres, même dans leur propre pays la Tunisie. Nous n'avons pas les mêmes Droits de l'Homme avec vous. Chez nous, ils nous ont aboli toute la République et toutes ses Institutions démocratiques, par quelques cortèges de voitures organisés, klaxonnant le retour de la dictature en Tunisie et sirotant des petites bouteilles de limonade, offertes par les Forces de l'ordre, supposées être des Forces républicaines. Même l'armée tunisienne, supposée être une armée républicaine, s'est manifestée par deux chars militaires aux entrées du parlement tunisien, interdisant l'entrée aux députés du peuple. Le tout accompagné par une trahison médiatique judaïque propriétaires de plusieurs médias de Moïse en Tunisie, toujours sous l'égide de la France et de son ennemi numéro un de l'Islam, Emanuel Macron. Le Lévy Sarkozy était plus clément avec l'Islam, que l'actuel esclave des Lévy, Emanuel Macron.
Nous saluons les pays subsahariens qui chassent la France de chez eux. Ils ont bien compris la source de leur malheur perpétuel. Chez nous en Tunisie, tant que la France continue à jouer à la sangsue de notre pays, ne faisant que soutenir la dictature même d'un coup d'Etat en Tunisie, il faut s'en désister d'elle le plus tôt possible.
Allah yostir Tounes.
Léon
Tu fais bien de la peine mon petit Abel haineux et régionaliste
a posté le à 22:32
Il est jouissif de voir les révolutionnaires haineux dans l'embarras, se jetant la pierre et s'accusant de tous les maux du pays. Ben Ali doit sourire depuis sa tombe en terre Sainte. Il doit avoir de la peine pour tous ces gens qui ont cru en la révolution, celle des Sarkozy, des Bernard-Henri Lévy, des Hussein Barack Obama (le plus grand leurre), des dirigeants de l'UE, de Otpor, de Freedom House, de l'Open Society du satanique Soros.
Sans oublier tous ces traitres locaux qui, par régionalisme et par des haines viscérales et ancestrales s'apparentant à "Hamiyat al Jahiliyatil oula", ont détruit leur pays tout en prétextant le libérer. Ils ont détruit l'une des plus belles sociétés de la Oumma qu'ils prétendent tant aimer. Une société de tolérance, de Libertés, de Sciences, de progrès, d'abondance et de Foi.
Que leur reste-t-il aujourd'hui après la Révolution qu'ils avaient tous applaudie en bon traitres? Comme diraient les tunisiens eux-mêmes, il ne leur reste que le doigt du milieu. Même la fausse démocratie, se résumant à un étalage d'insultes sur les plateaux de télévision, un étalage d'irrespect, de cacophonie médiatique et d'anarchie, est aujourd'hui terminée. Je l'avais prévu dans une tribune sur Tunisie secret depuis des lustres. Et vous le vivez aujourd'hui. La survie de la Nation exigeait l'arrêt de la récréation. Bref, en d'autres termes, vous n'êtes pas à la hauteur de ce que vous demandez.
Les tunisiens qui, dans leur quasi-totalité, regrettent que leurs mains avaient un jour applaudi la maudite révolution, s'en prennent aujourd'hui à ceux qu'ils avaient applaudi hier; et reçu par des "aqbala'l badrou aleyna". Aujourd'hui, il ne leur reste R.I.E.N sinon un pays sans âme et dont les citoyens ont perdu le sourire et se regardent les uns les autres de travers. Une Malédiction pour le manque manifeste de "Hamd" qu'ils avaient manifesté en 2011.
Le peuple étant ce qu'il est, à savoir une horde haineuse et jalouse, il s'en prend aujourd'hui à ses élus d'hier; prétextant avoir été trahi par ces derniers.
Tous les acteurs de la Révolution et leurs sous-fifres sont en taule. Tous les premiers ministres de la révolution et les ministres régaliens sont demandés par la Justice. N'est-ce pas là, la meilleure preuve que votre révolution est une trahison de tout premier plan? Je vais vous surprendre, mais je n'applaudis pas ces arrestations; et même les condamne. Même celles des gens que je n'aime pas.
Car aussi bien que j'ai été Juste en jugeant votre révolution, aussi bien que je n'ai pas jeté la pierre avec la Horde qui lapidait le travail pharaonique de Ben Ali, aussi bien je serai juste en n'acceptant pas de voir des gens mis en taule pour avoir été leurré par une révolution qui a leurré 99% du peuple, leurs diplômés, ces ignares, en tête. Ils n'ont pas écouté Léon, c'est bien dommage!
Socrate disait: "Les esprits forts discutent les idées, les esprits moyens discutent les événements, les esprits faibles discutent des gens". Cogitez cette parole et cherchez qui, parmi nous, avait raison. Les faits sont malheureusement têtus!
Quant à tes paroles concernant la France, je te dirai, occupe-toi plutôt de ton Allemagne protectrice et nourricière; qui ne tardera pas à retrouver les pulsions de "petite moustache" et qui te mettra à la porte sans que tu ne puisses demander le reste de ta monnaie.

Léon, min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant;

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
JUDILI58
RESERVES
a posté le 14-09-2023 à 13:08
De quelles natures sont " ces réserves " S'agit il de réserves sur la composition de la commission ou bien de son objet ou encore de son programme de visite. Au-delà de tout cela un devoir de cohérence s'impose plus que jamais à notre diplomatie. On en est loin !!!
Rationnel
Une bonne stratégie
a posté le 14-09-2023 à 12:57
C'est probablement une bonne stratégie. Le leader le plus populaire et le plus respecté en Europe présentement est Meloni, le leader le plus influent est Ursula Von Der Leyen (présidente de l'UE) du parti EPP le plus grand dans le parlement européen, en Allemagne le parti AfD monte, la droite gagne du terrain. La Tunisie en s'alignant avec les partis de droite s'aligne avec le cote gagnant et influent. La gauche en Europe comme aux USA s'est transformée en donneurs des leçons et défenseurs des théories "woke" et du transgenre qui sont simplement inacceptables dans le reste du monde. Victor Orban a donne la meilleur repose a cette gauche "wokisee" dans cette courte video: ***
Comme dans le cas de l'Arabie Saoudite ou du Maroc on n'a pas a obéir aveuglement. Le Maroc a refusé plusieurs visites de délégations européennes (et même l'aide) et ses relations économiques avec le continent se sont améliorées et le pays a reçu plus d'investissements ( voir Morocco: the new investment land for Germany ).
Barbapapa
Vous avez entierement raison !
a posté le à 14:56
Vous m'otez les mots de la bouche. Tous ces agents gauchistes-wokistes destructeurs des nations doivent etre interdits de fouler le territoire nationnal. Que ces espions destructeurs restent a Bruxelles dans leur quartier de Molenbeek. Vive Meloni, vive l'AFD.
Bruno
La vérité
a posté le 14-09-2023 à 12:13
Businessnew connaît-il vraiment ces députés et leurs buts?En effet composée d'arabes qui sont en réalités des espions dont la mission est de protéger les intérêts de l'union européenne au détriment des intérêts du pays et pour justement planifier un renversement du pouvoir avec la complicité des traîtres se cachant derrière des partis d'opposition.
Gg
Vous avez raison!
a posté le 14-09-2023 à 11:36
Cette délégation est strictement politique. Vous avez tout intérêt à traiter de pays à pays, parce que ce n'est pas à l'UE de décider de ce qui est bon, ou pas, pour la Tunisie.
Il y a des problèmes ?
OK.
Alors il faut les résoudre de pays à pays, trouver des compromis, de pays à pays.
AMMAR BEZZOUIR
C´est un cou de main pour l´Emirat Sakhafounienne..
a posté le 14-09-2023 à 11:33
Bientôt, il ne faudra pas s'étonner que les investisseurs européens et americains se précipiterons en Tunisie pour déposer enfin leurs demandes d'investissement du siècle ...

Et enfin, des milliers de Tunisiens seront refoulés le plus rapidement possible - qu'ils aient du papier ou non - vers leur Tunisie Sakhafounienne bien aimée...
Jaber
Bien fait!
a posté le 14-09-2023 à 11:30
Permettre a ces autoproclames inquisiteurs l acces a la Tunisie, aurait ete scandaleux! Ces parlementaires ne sont que des neo colonialistes au survie du colonialisme euro-sioniste qui
s offusque de voir la Tunisie se liberer a petits pas de l hegemonie de l UE et de leur harkis indigenes. Bien fait
le ministere des affaires etrangeres!!
FALLAG
Celui qui n'a pas de problèmes s'en crée volontairement !
a posté le 14-09-2023 à 10:59
C'est une aubaine pour les médias européens, qui vont sans aucun doute aider l'opposition tunisienne à mettre en pièces le régime de Sakhafouna.

A suivre..
Bouba
Abject
a posté le 14-09-2023 à 10:52
Pourquoi il faut les resoecter, alors que ces gens n'ont aucun égards aux droits de l'homme, qu'ont ils faits oour le peuple du Niger qui souffre de l'exploitation des Français des mines d'uranium avec les conséquences sur la sznte et k'econolie de ce pays, ils se foutent éperdument des droits des tunisiens la seule chose qui les intéresse (driite ou gauche) c'est leurs intérêts, donc merci d'arrêter de vehiculer ce genre d', informations qui à la limite est contraire a nis intérêts
Gg
Le Niger...
a posté le à 11:41
...c'est une autre histoire.
Les Nigeriens se sont bien accomodes des corrompus pourris qui les dirigent.
Le fric, ce sont ces dirigeants corrompus qui l'ont pris.
Et ce ne sera pas mieux avec les militaires qui ont pris le pouvoir.
Vous êtes vraiment naïf...
SAHLI
Oh La La @GG!
a posté le à 12:44
et qui est le le corrupteur en chef (les donneurs moraux suprêmes) depuis des décennies et l'usufruitier M. @GG ? ne sont pas les Européens qui veulent et maintiennent délibérément cet état aussi en Afrique du Nord ?
HEDI
Et quand y aura-t-il un sit-in illimité de Nord-Africains devant le Parlement européen pour récupérer notre argent volé et placé dans banques européennes ?
a posté le 14-09-2023 à 10:52
Et nos milliards de dollars volés aux peuples..
N'est-il pas grand temps que le Maroc, la Libye, l´Algerie, la Tunisie et Subsaharien... exigent le remboursement des centaines de MILLARDS de dollars volés par la bande d'Ammar Kaddhafi et la famille royale marocaine, la junte militaire algerienne, ainsi que par Bourguiba/Ben Ali et ses 40 voleurs, et qui se trouvent toujours dans les banques occidentales - avec un Ultimatum bien précis dans le temps: Une menace concrète et ferme de rompre les relations diplomatiques en cas de retard ou de refus ?
Jean Neymar
Excellent
a posté le 14-09-2023 à 10:51
L'UE, c'est quoi ce machin?
La Tunisie et l'Italie l'ont compris,c'est pour cela que Meloni et le président KS ont signé des accords bilatéraux,ignorant par exemple un Macron,Hors-jeu durant toutes ces négociations;
Le problème c'est que lui croit plus que jamais en l'UE,et il a vu d'un mauvais oeil ces accords signés sans son aval...
Mais que pèse un Macron sur la scène internationale? lui qui veut montrer ses muscles (si au moins il en avait) au Niger,même le roi M6 l'a ignoré lui signifiant qu'il ne voulait pas de son aide..
Alors au Diable cette délégation et surtout au diable le but de leur visite,le MAE tunisien leur a bien fait comprendre en termes courtois que la Tunisie étant un pays souverain,le but de leur visite était donc incongru...
s'ils veulent revenir en touristes,profiter de ces jours de Septembre pour faire trempette profitant de la douceur d'un mois de Septembre marhaba,autre chose bi doun matroud!
Sam Laker
Souvereneté
a posté le 14-09-2023 à 10:45
Il va sans dire que cette "délégation" prends la Tunisie pour un Moulin, quant au Spahis et autres Goumiers locaux qui allaient pleurer à chaudes larmes dans les bras de ces "parlementaires" et dénoncer un "régime totalitaire", c'est peine perdue ... ca sera pour une autre fois, Le grand Patriote Farhat Hached a dit un jour, en substance : Le colonialisme partira un jour, c'est un fait, mais ses rejetons illégitimes, eux, resteront" ils resteront à servir les intérêts occultes du véritable oppresseur ... à ceux-là, on dit, : le tour de chacun viendra, taux ou tard, fatalement ...
Ahmed
Il s'agit d'un grave incident diplomatique
a posté le 14-09-2023 à 10:28
J'attend la réaction du parlement européen.