alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 09:37
SUR LE FIL
La consultation populaire ne sera ouverte au public qu’à partir du 15 janvier
01/01/2022 | 12:20
1 min
La consultation populaire ne sera ouverte au public qu’à partir du 15 janvier

 

La plateforme de la consultation populaire ordonnée par le président de la République, Kaïs Saïed, ne sera ouverte au public que dans deux semaines soit le 15 janvier 2022, contrairement aux instrcutions du chef de l'Etat.

Le 29 décembre 2021, Kaïs Saïed a insisté sur la nécessité de lancer les opérations à la date prévue. Lors de la réunion consacrée au suivi des préparatifs de lancement de la plateforme électronique dédiée à la consultation populaire, il a donné ses consignes et a souligné la nécessité de mettre en place toutes les garanties techniques, afin que cette plateforme soit un cadre participatif et sécurisé permettant de recueillir les propositions des citoyens en Tunisie et à l’étranger, dans les différents domaines.

 

La plateforme – opérationnelle depuis ce matin – n’est ouverte qu’à des opérations blanches organisées dans les maisons de jeunes dans les 24 gouvernorats de la Tunisie, a-t-on constaté en tentant de s’enregistrer.  

A l’heure qu’il est (12h03), 186 personnes – 147 hommes et 39 femmes – ont pu tester le processus. 

Nous noterons que la plateforme n’existe que dans une version arabe. Les Tunisiens – qu’ils soient en Tunisie ou à l’étranger – qui ne lisent pas et ne parlent pas la langue, n’auront pas l’occasion de s’exprimer. Une forme de discrimination incompréhensible. 

Il convient de rappeler que le 13 décembre, le président de la République a décidé de maintenir le gel des prérogatives du Parlement jusqu’à l’organisation d’élections anticipées en décembre 2022. Mais avant ce suffrage, une consultation populaire devrait être organisée entre janvier et mars 2022. A l’issue de cette consultation, une commission sera constituée pour rassembler l’ensemble des résultats pour, ensuite, les transformer en un projet de constitution qui sera soumis à un référendum le 25 juillet 2022.

 

N.J. 

01/01/2022 | 12:20
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Borhéne
Le lien
a posté le 01-01-2022 à 19:05
Je m'excuse mais Business News aurait du mettre le lien de cette consultation, et un You Tubeur pourrait penser lire les questions de cette consultation en Arabe pour les autres. ...
AVERROES
Mme ABIR MOUSSI INSPIRE LA CONFIANCE
a posté le 01-01-2022 à 19:02
Le dictat du président semble trouver le chemin de l'incertitude et l'incompréhension d'une frange de la société Tunisienne. Appelons le comme on voudra ce coup de force n'est qu'une dictature déguisée. Je suis élevé dans milieu éclairé et averti, j'ai vécu, des luttes diverses à travers mon existence, lutte de l'indépendance mené tambour battant par l'irremplaçable BOURGUIBA, le coup médical de BEN ALI, le soulèvement économique récupéré par des frères musulmans, et pour couronner le tout le coup d'état dit coup de force de k. Saied. J'ai appris durant cette petite vie comment discerner et différencier un coup d'état d'un coup de force, médical.
G D ID
@Averroes
a posté le à 01:31
Vous avez oublié ou feint d'oublier le renversement du bey par le dictateur Bourguiba.
ourwa
Consultation kaïsienne contre les jeunes...
a posté le 01-01-2022 à 15:22
Ah bon, elles existent encore ces " maisons de jeunes" ? A quoi servent-elles depuis 2011 ?...
" Lors de la réunion consacrée au suivi des préparatifs de lancement de la plateforme électronique dédiée à la consultation populaire, il a donné ses consignes et a souligné la nécessité de mettre en place toutes les garanties techniques, afin que cette plateforme soit un cadre participatif et sécurisé permettant de recueillir les propositions des citoyens en Tunisie et à l'étranger, dans les différents domaines." sic; Ce qui nécessite 15 jours de préparations harassantes, un entrainement à blanc en quelque sorte et ça marche depuis le 1er jour : " 147 hommes et 39 femmes ' ont pu tester le processus. " aujourd'hui 01-01-2022 à midi... On voit que c'est la chue...
Question : Est-ce que les jeunes chômeurs, jeunes diplômés et chômeurs depuis plus de 10 ans ont le droit de participer à ce " référendum électronique" ? Si oui, cette participation est-elle payante ?
Tunisino
C'est malheureux
a posté le 01-01-2022 à 13:58
Saied continue son populisme sur le dos des pauvres tunisiens. Il ne fait que copier la mésaventure de Ghannouchi autrement, en spoliant l'argent et le temps du peuple, appauvri par Ghannouchi et battu par la pandémie. A quand l'aube, les imbéciles de la révolution ont rendu la Tunisie invivable, ils n'ont fait que pousser les tunisiens à regretter l'abolition du régime de Ben Ali, qui les a longtemps protégé des folies des idéologues.
Bbaya
Comme dans les administrations ! Arjaa ghoudwa! Si fathi emcha isaali
a posté le 01-01-2022 à 13:17
Hh kifkif même mentalité ! Même personnes ! Mêmes résultats !
Arjaa ghoudha!
Warrior
un ersatz de Kadafi, dépétrolé ....................................
a posté le 01-01-2022 à 12:33
Kadafi et ses "comités populaires " se réunissaient aussi dans les maisons de jeunes.
il n'a rien inventé ce despote de dictateur.
pas très original.
NO WAY !!