alexametrics
samedi 02 juillet 2022
Heure de Tunis : 08:33
Dernières news
Kaïs Saïed remonté : nous assistons à une exécution de la justice !
15/04/2022 | 22:20
2 min
Kaïs Saïed remonté : nous assistons à une exécution de la justice !

 

Le président de la République a assuré, vendredi 15 avril 2022, lors de sa rencontre avec la ministre de la Justice Leila Jaffel, que la justice doit être indépendante et efficiente, appelant à la nécessité d’appliquer la loi à tous, sur le même pied d’égalité.

« Le décret et la composition du Conseil supérieur de la magistrature ont été modifiés pour préserver la justice et son indépendance. Malheureusement, ce que nous observons aujourd’hui, par un certain nombre de juges, est « une exécution » de la justice », indique le président de la République.

 

Très remonté, le président de la République poursuit son discours avec la ministre de la Justice en dialecte tunisien : « Je ne sais pas si vous avez déjà vu, dans n’importe quel pays, une affaire en justice reportée, sans que la date du report ne soit précisée. […] La situation ne peut se poursuivre ainsi… Il y a des personnes qui ont tenté d’opérer un coup d’Etat, elles n’ont pas été arrêtées, et nous ne l’avons même pas demandé. Cependant, le ministère public a joué son rôle, mais après, on leur dit : vous pouvez vous en aller et revenez nous voir un de ces jours… C’est ainsi que se passent les choses… Est-ce que c’est ça le Code de procédures pénales ? C’est bien cet Etat de droit que nous cherchons ? Aujourd’hui, le ministère public aurait dû jouer son rôle… Il y en a un qui réunit un Parlement à l’étranger, et l’autre qui a déjà déterminé la composition d’un gouvernement de Salut national ! Où allons-nous ? Où est le ministère public ? Est-ce que c’est ça une justice ? », s’exclame le chef de l’Etat en colère.

Et d’ajouter : « Outre la situation économique et les caisses de l’Etat qu’ils ont vidées, les poursuites engagées à leur encontre durent des dizaines d’années sans suite. Quelle valeur auront des verdicts vingt ans après ? Après avoir perdu des frais de justice, des timbres … Le droit est clair et les manœuvres sont tout aussi claires, il faut bien mettre un terme à tout cela et l’Etat n’est pas un jouet ».

 

S.H

15/04/2022 | 22:20
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ancien '?lu de la république française
MR le président je suis déçu
a posté le 17-04-2022 à 16:01
MR le président Kaïs Saïed , vous avez déçu une grande majorité du peuple tunisien moi le premier, ghannouchi et une bonne partie des islamistes et les Nahdhaouis devaient être derrière les barreaux, pour sauver la Tunisie et son peuple, tant que ghannouchi est en liberté la Tunisie n'aura jamais la paix
Mon.
A Fares
a posté le 17-04-2022 à 13:28
Vous avez dit K.S. est le problème, mais avant lui il n'y avait pas de problème ? La vie était belle avec les islamistes, vous sortez d'où, et vous vivez où ?
Mansour Lahyani
Il parle en connaissance de cause !
a posté le 17-04-2022 à 10:29
Le Président de la République, par ailleurs assez bien informé des contingences du Droit Constitutionnel..., a bien montré la voie pour une radicale exécution de cette pauvre Justice : s'en remettra-t-elle un jour ?
Comme l'a pointé ci-après Urmax, cette coiffe, si élégante de la ministre de la justice ne laisse rien augurer de rassurant...
URMAX
La ministre de la Justice Leila Jaffel voilée = probablement, pro-ennahdha.
a posté le 16-04-2022 à 21:14
" ...Il y a des personnes qui ont tenté d'opérer un coup d'Etat, elles n'ont pas été arrêtées, et nous ne l'avons même pas demandé."
Dont, parmi eux, de nombreux nahdhaouis.
...
Je me pose la question - a titre personnel - si la ministre de la justice (voilée) ne serait pas de meche avec eux, n'est-ce pas ... ?
Fares
Bras cassé
a posté le 16-04-2022 à 17:45
Il détient tous les pouvoirs et il ne cesse de pleurnicher. Une médiocrité historique. Qu'est ce qu'il veut encore, virer tous les juges. Vous êtes le problème Saïed.
Dans les pays
civilisés et démocratiques...
a posté le 16-04-2022 à 17:29
Dans les pays civilisés et démocratiques, mêmes les juges ont des comptes à rendre en cas de défaillance. Selon la constitution de 2014, "Personne n'est au dessus de la loi"!
Abel Chater
La Justice tunisienne dit au président Kaïs Saïed, qu'il est impossible de présenter les députés du peuple devant la Justice, pour avoir tenu à leurs droits parlementaire. Malgré tout, il les exhorte encore à imiter l'injustice égyptienne du putschiste Sissi et ses acolytes.
a posté le 16-04-2022 à 16:15
Je ne comprends pas, pourquoi le président Kaïs Saïed, ne bouge-t-il que dans son propre carré de sable mouvant, qu'il a créé lui-même autour de sa présidence de la République.
Où sont ses proches pour lui expliquer, que même si lui, il ne craint pas son propre avenir par ses propres calculs d'âge, les autres sont jeunes et ont encore un long avenir à protéger. Des Juges qui ont des familles et des enfants, savent très bien qu'au départ du président Kaïs Saïed, ils vont eux-mêmes comparaître devant la Justice et payer leur vie en prison, pour des affaires personnelles de Kaïs Saïed, qui ne les concernent ni de près, ni de loin.
Les Juges tunisiens, sont-ils débiles de voir les prisons de Kaïs Saïed, se remplir par des anciens dossiers, dont leurs sujets y croyaient à leur prescription légale, pour y refaire les mêmes fautes?
Comment pourraient-ils donc faire les beaux yeux au président Kaïs Saïed, et le suivre aveuglement, du moment qu'ils prévoient avec certitude, ce qui en sera de tous ceux qui enfreignent et qui violent à présent les lois et la Constitution sur laquelle ils ont été assermentés!!!
La force par les armes à feu, change toujours de direction.
Allah yostir Tounes.
why_GZ
Remonté
a posté le 16-04-2022 à 15:15
Il est remonté car il a pas eu ses Marlboro... Hchichet Romdhane.
Détends-toi et attends cha99an el fatr tu auras tes Malboro et ton Capucin.
ourwa
Le discours...et la méthode...
a posté le 16-04-2022 à 13:15
" Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice."
Montesquieu, "L'esprit des lois"
observator
Codes des procédures pénales
a posté le 16-04-2022 à 12:58
.....
Abidi
Justice
a posté le 16-04-2022 à 11:47
Dans le tiers monde les magistrats se prennent pour des Dieux et pensent qu'ils sont aux dessus de tous même de l'état, chose courante chez nous et rien ne peut réparer cela tant qu'il y aura des ripous dans le secteur donc le président a parfaitement raison et on espère qu'il pourra changer cette situation
URMAX
Excellent, Monsieur le Président de la République.
a posté le 16-04-2022 à 10:30
Une Justice active, dynamique, rapide - sans pour autant etre expéditive -, une justice impartiale et ne faisant aucune distinction entre les classes sociales.
DHEJ
ROBOCOP personne ne peut punir les islamosionistes
a posté le 16-04-2022 à 10:12
Il faut avant leur demander quelle type de sanctions ils doivent recevoir: Celle du code pénal ou celle divine?


Il faut s'inspirer de l'histoire du prophète YOUSSOF avec ses frères:

"74. - Quelle sera donc la sanction si vous êtes des menteurs? (dirent-ils).

75. Ils dirent : "La sanction infligée à celui dont les bagages de qui la coupe sera retrouvée est : [qu'il soit livré] lui-même [à titre d'esclave à la victime du vol]. C'est ainsi que nous punissons les malfaiteurs".

Versets de sourate YOUSSOF!
DHEJ
Non "Code de procédures pénales"
a posté le 16-04-2022 à 09:54
Mais plutôt Code de procédure pénale!
DHEJ
Il sort le carton jaune...
a posté le 16-04-2022 à 09:27
Et la ministre sortira-t-elle le carton rouge contre les juges?

Mais comment satisfaire les caprices de ROBOCOP?


Maintenant il s'attaque au code de procédure pénale.


Forza
mais c'est lui le putchiste
a posté le 16-04-2022 à 08:45
.
Gg
@ BN
a posté le 16-04-2022 à 07:59
Vous lui donnez tort?
C'est un constat très objectif, que fait le Président...
SBL
Lu et approuvé
a posté le 16-04-2022 à 07:50
Lu et approuvé.
Je suis tout à fait d'accord avec le Président de la république.
Il y a un laisser-aller et un manque de suivis des divers dossiers relatifs aux actes commis par les traîtres qui ont saignés le pays depuis 2011.
MH
Piètre président
a posté le 16-04-2022 à 00:35
Je doute fort que ce président ait jamais été professeur de droit. La règle de droit la plus élémentaire est transgressée, publiquement devant même son ministre de la justice. La séparation des pouvoirs vous dit quelque chose ? Un président de la république, incarnant l'exécutif, ne commente jamais les décisions de justice!! Vous voulez votre justice Après avoir installé illégalement votre CSM, vous voulez leur dicter vos propres jugements? Après, il ne faut pas s'étonner quand Européens et Américains s'inquiètent du piétinement des droits et libertés. C'est le meilleur moyen de leur donner le bâton pour se faire battre. Pauvre président égaré dans ses propres pièges.