alexametrics
lundi 02 octobre 2023
Heure de Tunis : 22:57
Dernières news
Kaïs Saïed reçoit Othman Jerandi
29/04/2022 | 17:14
1 min
Kaïs Saïed reçoit Othman Jerandi

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu ce vendredi 29 avril 2022, au palais de Carthage, le ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi.

 

A cette occasion, le président de la République a pris connaissance des résultats de la participation de la Tunisie aux réunions régionales et internationales tenues au cours de la dernière période, notamment, la réunion ministérielle arabe d'urgence sur les développements à la mosquée Al Aqsa. Il a également été informé des prochaines échéances diplomatiques aux niveaux bilatéral et multilatéral.

 

Le président de la République a donné ses instructions pour renforcer les relations de coopération, d'échange et de partenariat avec les pays frères et amis dans divers domaines. Il a également affirmé l’attachement de la Tunisie aux constantes de sa politique étrangère, notamment le respect de la légitimité internationale, la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays, ainsi que le renforcement de la paix et de la sécurité internationales et le règlement pacifique des conflits.

 

S.H

29/04/2022 | 17:14
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Sarra Hlaoui a omis d'ajouter cette fameuse phrase de "relations bilatérales" !!!
a posté le 29-04-2022 à 21:58
Tellement on a cru, qu'on a aboli à jamais, de tels articles bidon, concaves et vacuums, à la manière des informations "i-tè-tè" de 20 H, où la nage de Bourguiba avec Skhiri, devançait l'attaque de Lampedusa par les missiles de Kadhafi.
On regardait Khancha Aâdalè, glousser ses cot-cot de poule, presque une heure durant, sans jamais rien garder dans la tête.
Le chef d'entreprise qui discute avec un de ses chefs de travaux, sans qu'ils nous parlent ni de bilans, ni de résultats, ni de conséquences.
La non-ingérence dans les affaires intérieures des pays!!!
ONU, OTAN, Union Européenne, Interpol, Human Rights Watch, FMI, Banque Mondiale, etc, etc, etc, tous doivent fermer leurs gueules tout en casquant des millions et des milliards d'euros et de dollars, pour que les Tunisiens s'amusent à s'amuser, sans qu'ils ne puissent amuser les autres. Une folie impossible d'en jouir, même si la Tunisie était un petit îlot au fond profond de l'océan pacifique.
Qu'est-ce qui rend donc, cette information d'une utilité médiatique pour Madame Sarra Hlaoui?
Mozart
Que faire quand le président s'en tient à la langue de bois diplomatique?
a posté le 29-04-2022 à 18:25
Champagne !

Oui, on en arrive à devoir fêter la chose quand le chef de l'Etat s'abstient de s'en prendre à la terre entière...