alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 04:32
Dernières news
Kaïs Saïed: Nous plantons des arbres alors que d’autres sèment la zizanie !
14/11/2021 | 16:39
1 min
Kaïs Saïed: Nous plantons des arbres alors que d’autres sèment la zizanie !

 

Le président de la République a prononcé un discours ce dimanche 14 novembre 2021, en marge de la célébration de la fête qde l'arvre qu’il avait tenu à célébrer au lycée Ibn Rachik à Ezzahra en hommage à l’enseignant, Sahbi Ben Slama, poignardé par son élève. 


Le président de la République a affirmé que planter un arbre ressemblait - dans sa symbolique - aux évènements vécus par la Tunisie et qui donneront leurs fruits bientôt. Kaïs Saïed a poursuivi en allusion à la manifestation qui se tenait au Bardo : “Nous plantons des arbres ici à Ezzahra, tandis que d’autres sèment la zizanie ailleurs. Leurs plantations n’aboutiront à rien et ils seront raflés par les vents forts”. 


Kaïs Saïed a assuré qu’il allait s’occuper de l’enseignement et le réformer : “Nous sommes ici pour montrer que nous sommes attachés au savoir. Nous allons construire une pensée basée sur les libertés et la justice et non sur la division et les tiraillements”. 


Le président de la République a ajouté que la Tunisie restera solide malgré les tentatives vaines et les surenchères qui visent à détruire le pays. 


S.H


14/11/2021 | 16:39
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Monta
Problème de communication
a posté le 16-11-2021 à 15:23
Un conseil à lui et à son entourage. Il doit voir et revoir le discours de Macron. un plan d'actions pas de bla bla
takilas
Et puis par patriotisme.
a posté le 15-11-2021 à 20:30
Nous travaillons alors que d'autres s'amusent et cherchent, comme depuis dix ans, à arnaquer le peuple tunisien par....
Dollar
Devises envoyées = inflation amplifiée
a posté le 15-11-2021 à 16:34
qd j'envoie 100 '?', la BCT imprime 300 DT = inflation !!
qui souffre de l'inflation ?
el Zawali.
le riche achète le kg de viande à 50 , 100 , 200 DT. no problem.
à quoi servent mes 100 '?' ?
les riches vont les dépenser à l'étranger, ou à acheter whisky, bananes importés ...
qui achète ? les riches , qui ne paient pas d'impots !!!
je résume:
qd j'envoie mes devises, j'enrichie les riches, et je fais mal aux Zawalis.
c'est pourquoi je n'envoie plus mes devises, et demande de faire comme moi.
takilas
Des mafieux.
a posté le 15-11-2021 à 10:22
Nous travaillons alors que d'autres s'amusent et cherchent comme depuis dix ans à duper le peuple tunisien.
Et puis parce qu'ils savent que des prêts vont être à la Tunisie, qu'ils ne veulent, comme d'habitude, rater l'aubaine de sacczrer d'autres compensations et d'allouer des salaires aux *** qu'ils ont recrutes pêle-mêle et par centaines de milliers dans la fonction publique à Tunis.
Hassine
Toujours la même rengaine
a posté le 15-11-2021 à 08:59
Le même disque,chanson on a assez
Et si on parle de travail rien n'est conclu que des paroles (zizanies)
ourwa
Des planteurs incultes... 2/2
a posté le 14-11-2021 à 20:35
--- Par conséquent, au lieu de planter un olivier, KS aurait pu planter du chiendent, plante symbole de la toxicité botanique, toxique comme nahdha et ses servants, mais aussi toxique comme ses choix et se stratégies politiques depuis son élection en 2019; le peuple, y compris son "peuple qui veut", s'en fout des gestes et des déclarations symboliques, même s'il est capable de les comprendre et les ingérer, il rejette à présent et et ce depuis 2011, toute dérive autoritaire du pouvoir, toute tendance vers l'installation abjecte d'un pouvoir despotique comme KS en donne le cheminement... Les couleurs politiques, dominées par nahdha, qui composent le spectre des manifestants du Bardo d'aujourd'hui, ne doit abuser personne; à part cette " composante de la société civile", un fourre-tout, un fantôme qui ne représente que lui-même, certains noms comme Abderraouf Betbaieb ancien chef de cabinet de Kaïs Saïed et Jaouhar Ben M'barek, une belle girouette qui n'a jamais cessé de dénigrer son suzerain nahdha, tout en la soutenant avec frénésie à d'autres moments :
http://kapitalis.com/tunisie/2021/11/14/profil-jawhar-ben-mbarek-lhomme-qui-vocifere/ C'est tout ? Et les autres partis vociférateurs qui avaient soutenu nahdha à l'arp comme tayar, tahya tounes, klebs tounes, ils n'y étaient pas à la manif, ou bien ils y étaient, mais anonymement, fondus dans cette merveille appelée en gros :" le collectif des citoyens contre le coup d'?tat" ? . Cherchez l'erreur !...
takilas
@ ourwa, nahdha lont déjà accompli durant la dernier décennies avec des atkrbres volés comme à leur habitude.
a posté le à 11:46
Ces nahdha falsicrzurs de diplômes et de CV pour avoir des postes clés da's le gouvernement et ce à partir de 2011, et il reste beaucoup à faire pour se débarrasser des clos rouillés (voleurs et incompétents) qui onr massacré la Tunisie durant la dernière décennie en prenant des milliers de milliards soi-disant en guise de l'inexplicable (à ce jour) compensation (de vol), et des anarchiques recrutements de leurs concitoyens sudistes, et ce pour la forme et rien que pour le salaire, dans les ministeres et les sociétés publiques se trouvant à Tunis (la devenue surpeuplée) la massacrée sur tous les plans surtout environnemental et hygiène de vie (énorme pollution tuante), et que ces dérives ont engendrés des octrois sauvages et insensés de prêts de la part des banques minsialesvet du FMI pour régulariser les salaires de ces sudistes, qui avaient déjà du travail et des rentrés d'argent immenses dans leur région.; sans parler des milliardaires contrebandiers et des trafiquants qui sévissent au sud depuis au moins quatre décennies et devenus tout de go de riches propriétaires installés aux berges du Lac ou autres lieux huppés toujours dans les environs de Tunis, la tant convoitée, et ayant de luxueux commerces partout à Tunis la capitale.
Des capitalistes (et arrivistes) qui vivent en nababs.
ourwa
@ takilas
a posté le à 00:25
Je ne parlais pas dans mon texte de nahdha et ses pratiques de falsification de diplômes et d'affectation de ses troupes à Tunis comme " fonctionnaires " payés grassement et se tournant les pouces à longueur de journée dans les services publics, comme vous ne cessez de le dire, je pointais très précisément les ridicules stratégies symbolistes de K.S. pour contrer son alter égo, nahdha: ( relisez mon texte).
Je pense, et vous diriez votre avis à ce propos, qu'il faudrait concentrer les analyses et les critiques en fonction du contenu précis de l'article de BN exposé, quitte à en déborder pour argumenter nos propos sur l'historique d'une quelconque personnalité idéologiquement marquée, avec des références médiatiques claires... Votre charge redondante contre nos concitoyens du Sud, " islamistes" acharnés et " béquilles malheureuses et obligées de nahdha" gène plus d'un, car dépourvue d'arguments solides, vérifiables... Je ne suis pas du Sud et je ne suis pas islamsiste, ni même musulman, mais je suis très attaché, lors de tout débat, à l'exercice systématique d'une argumentation logique, de raison, preuves à l'appui; que mes destinataires l'agréent et par conséquent l'acceptent, ça dépend d'eux, soit ils la rejettent, par ce qu'ils restent collés à une quelconque stratégie discursive de persuader... Or persuader n'est pas véritablement argumenter; argumenter avec raison n'est pas persuader en fusant appel à des arguments d'autorité ( Koran, hadiths, sunna, imams, fatawas sunnites ou chiites, exégètes politico-islamistes tels que nos Achours endémiques et nos successifs présidents de la r. comme bourguiba, marzouki, BCE ou K.S., tous manquant de courage et de stratégie politiques...)
Takilas, si notre pays demeure encore dans le chaudron infect de l'islam politique, aujourd'hui plus qu'avant, l'horreur ne réside pas uniquement dans le projet totalitaire islamo-fasciste de nahdha au pouvoir de 2011 à 2021, c'est aussi dû au réflexe quasi animal et intellectuellement indigent de notre peuple dépourvu de toute capacité analytique et critique digne de ce nom: dans le désarroi , l'angoisse d'un futur alarmant, on se réfugie, comme toujours chez nous, sous les voiles hypothétiques d'une entité suprême, " rahmâan et rahim", " âadel et jabbâar", que vous savez... Comme vous ne l'ignorez pas, l'islam en Tunisie est omniprésent, omniscient, très agissant dans l'inconscient collectif depuis 2011 qu'auparavant et ce n'est pas le show de K.S qui va y remédier, bien au contraire :
https://www.businessnews.com.tn/kais-saied-nous-plantons-des-arbres-alors-que-dautres-sement-la-zizanie-,544,113978,3
Que vous soyez un adversaire coriace de nahdha et de l'islam politique ( je ne dis pas de l'islam tout court, car si vous avez une recette d'expurger l'Humanité de toutes les religions et surtout des religions dites " polythéistes, faites nous en part, je suis preneur...), je vous comprends parfaitement , je le suis aussi; dans ce cas, il vaudrait mieux agir dans une perspective adéquate au strict cadre global du territoire, avec toutes ses composantes populaires confondues. Si vous vous contentez ( à dessein ?), de jeter l'opprobre à nos seuls concitoyens du Sud, comme vous l'avez toujours fait, à tort, vous risqueriez d'être taxé, à juste titre, de régionalisme et même de racisme...et votre discours irait rejoindre les exhalaisons putrides des vents nauséabonds des exclusions communautaires. A vous...!
ourwa
@takilas
a posté le à 00:22
Je ne parlais pas dans mon texte de nahdha et ses pratiques de falsification de diplômes et d'affectation de ses troupes à Tunis comme " fonctionnaires " payés grassement et se tournant les pouces à longueur de journée dans les services publics, comme vous ne cessez de le dire, je pointais très précisément les ridicules stratégies symbolistes de K.S. pour contrer son alter égo, nahdha: ( relisez mon texte).
Je pense, et vous diriez votre avis à ce propos, qu'il faudrait concentrer les analyses et les critiques en fonction du contenu précis de l'article de BN exposé, quitte à en déborder pour argumenter nos propos sur l'historique d'une quelconque personnalité idéologiquement marquée, avec des références médiatiques claires... Votre charge redondante contre nos concitoyens du Sud, " islamistes" acharnés et " béquilles malheureuses et obligées de nahdha" gène plus d'un, car dépourvue d'arguments solides, vérifiables... Je ne suis pas du Sud et je ne suis pas islamsiste, ni même musulman, mais je suis très attaché, lors de tout débat, à l'exercice systématique d'une argumentation logique, de raison, preuves à l'appui; que mes destinataires l'agréent et par conséquent l'acceptent, ça dépend d'eux, soit ils la rejettent, par ce qu'ils restent collés à une quelconque stratégie discursive de persuader... Or persuader n'est pas véritablement argumenter; argumenter avec raison n'est pas persuader en fusant appel à des arguments d'autorité ( Koran, hadiths, sunna, imams, fatawas sunnites ou chiites, exégètes politico-islamistes tels que nos Achours endémiques et nos successifs présidents de la r. comme bourguiba, marzouki, BCE ou K.S., tous manquant de courage et de stratégie politiques...)
Takilas, si notre pays demeure encore dans le chaudron infect de l'islam politique, aujourd'hui plus qu'avant, l'horreur ne réside pas uniquement dans le projet totalitaire islamo-fasciste de nahdha au pouvoir de 2011 à 2021, c'est aussi dû au réflexe quasi animal et intellectuellement indigent de notre peuple dépourvu de toute capacité analytique et critique digne de ce nom: dans le désarroi , l'angoisse d'un futur alarmant, on se réfugie, comme toujours chez nous, sous les voiles hypothétiques d'une entité suprême, " rahmâan et rahim", " âadel et jabbâar", que vous savez... Comme vous ne l'ignorez pas, l'islam en Tunisie est omniprésent, omniscient, très agissant dans l'inconscient collectif depuis 2011 qu'auparavant et ce n'est pas le show de K.S qui va y remédier, bien au contraire :
https://www.businessnews.com.tn/kais-saied-nous-plantons-des-arbres-alors-que-dautres-sement-la-zizanie-,544,113978,3
Que vous soyez un adversaire coriace de nahdha et de l'islam politique ( je ne dis pas de l'islam tout court, car si vous avez une recette d'expurger l'Humanité de toutes les religions et surtout des religions dites " polythéistes, faites nous en part, je suis preneur...), je vous comprends parfaitement , je le suis aussi; dans ce cas, il vaudrait mieux agir dans une perspective adéquate au strict cadre global du territoire, avec toutes ses composantes populaires confondues. Si vous vous contentez ( à dessein ?), de jeter l'opprobre à nos seuls concitoyens du Sud, comme vous l'avez toujours fait, à tort, vous risqueriez d'être taxé, à juste titre, de régionalisme et même de racisme...et votre discours irait rejoindre les exhalaisons putrides des vents nauséabonds des exclusions communautaires. A vous...!
Bbaya
Le peuple a besoin de voir le bout de la tunnel!
a posté le 14-11-2021 à 20:06
On vit au flou absolu !
La pomme de terre à 1,380 post 25juillet même l'animal refuse de la manger !
La viande 28,800Dt
Le fer a augmenté
Tout a augmenté de 15% début novembre...
L'ordure est partout!
...
Où va t-on?
Soussi
Activer les reformes
a posté le 14-11-2021 à 19:05
Mr Le President
Il faut changer votre approche avec les Tunisiens et Activez les reformes et surtout ouvrir les grands chantiers




Tn
Lol
a posté le 14-11-2021 à 17:54
Toujours à côté de la plaque...
La Tunisie mérite mieux
Hatem
Le médiocre
a posté le 14-11-2021 à 17:37
Le charlatan. Aucune intelligence émotionnelle, zéro charisme, une honte. La crédibilité de l'armée est au plus bas en étant sous les "ordres" de ce ***
AT
Il n'est vraiment rien pour aider...
a posté le 14-11-2021 à 17:18
Il n'a rien compris et il vit dans un monde des pharaons ..

Désespérément perdu et irrécupérable..
Warrior
le dictateur se plante ...................................
a posté le 14-11-2021 à 17:15
arbre de la dictature.
honte à toi !!
le peuple ne te laissera pas le temps de fuir en Arabie.
Fares
BHIM jusqu'au bout
a posté le 14-11-2021 à 17:14
Saïed est tellement prévisible. Je m'attendais à une telle déclaration. Toujours entrain de profiter du malheur des autres pour gagner en popularité. Vous pensez qu'il se préoccupe vraiment du sort du prof poignardé?

Les islamistes ont une stratégie bien ficelée. Ils ont commencé par isoler Saïed à l'échelle internationale, lui couper les sources de crédit et maintenant ils entament la phase deux de leur stratégie, remonter la rue contre le locataire de Carthage. Les caisses vides de l'état donneront le coup de grâce à cette carrière très courte de Président. Kallou nous sommes entrain de planter des arbres, commence par trouver un moyen pour payer les salaires des prochains mois, on parlera écologie après.

La vielle est emportée le déluge et elle dit on ne manquera pas d'eau pour arroser les arbres cette année.
GZ
"Petite musique de nuit"
a posté le à 03:42
Bonjour Fares.
Vieille histoire que celle de la
"la vielle". c'est un instrument de musique traditionnelle ancien et fragile. Probablement peu connu en notre pays. J'ignorais jusqu'ici qu'il pouvait parler. Le laisser aux flots ne lui faire guère du bien.
L'image en revanche est à retenir. Celle d'un pays qui part à vau l'eau. Personne ne sait comment tout cela va finir.

Petite taquinerie amicale de milieu de nuit.
Bien à vous.
Warrior
ce dictateur pose problèmes .............................
a posté le à 17:39
la loi US, ne permet pas d'aider un coup.
rien à voir avec les islamistes.
Abir
Désolée vous êtes la cause de la zizani
a posté le 14-11-2021 à 17:07
C'est à cause de votre incompétence politique et non clairvoyance que la zizani est installée,vous avez laissé les ennemis tout cassé et vous faites l'innocent
Forza
Mon dieu son populisme est insupportable
a posté le 14-11-2021 à 17:05
Quels arbres a-t-il-planté ? On lui a préparé la terre, il est venu faire le show pour deux minutes. Entre temps, ses rambos ont probablement privé les habitants d'Ezzahra de leur ville.
Au lieu de faire le show, il pourrait calculer le nombre d'arbres qu'on aurait pu planter s'il n'avait pas augmenté son budget de 20% en 2021.
Ce Monsieur est la plus grande catastrophe qu'a connu le palais de Carthage, Tounes malheureusement mouch mizhara.
Tunisino
Le même disque
a posté le 14-11-2021 à 17:05
Le même disque jusqu'à se trouver dans la prison pour haute trahison. Au même temps la Tunisie continue à sombrer dans le chaos faute de compétence et de patriotisme, depuis 2011. Au secours!