alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 05:53
Dernières news
Juges révoqués : Afif Jaïdi met en doute le sérieux des dossiers du ministère de la Justice
15/08/2022 | 12:03
2 min
Juges révoqués : Afif Jaïdi met en doute le sérieux des dossiers du ministère de la Justice

 

Le juge et conseiller auprès de la Cour de cassation, Afif Jaïdi, a commenté, lundi 15 août 2022, le communiqué du ministère de la Justice sur l’affaire des juges révoqués qui ont eu gain de cause sur décision du Tribunal administratif. 

 

Après que cette juridiction a tranché en faveur d’une quarantaine de référés-suspension déposés par les juges révoqués sur décision du président de la République en juin dernier, le ministère de la Justice a signalé que la réintégration des juges ne pourrait se faire car ceux-ci faisaient l’objet de poursuites judiciaires. 

« Les dossiers contiennent en majorité les mêmes accusations pour lesquels les concernés avaient été révoqués à la base », a assuré Afif Jaïdi dans une intervention sur IFM. Il a noté que ce que l’on reproche aux magistrats révoqués ne pourraient être qualifié de corruption. 

 

Le juge a précisé que les dossiers confectionnés par le ministère de la Justice sur la base de rapports sécuritaires avaient été présentés au Parquet jeudi dernier, soit deux jours après que le Tribunal administratif a annoncé et communiqué sa décision au ministère de la Justice. 

« Ceci n’est pas normal ! (…) Si ces dossiers étaient vraiment sérieux, pourquoi la ministre de la Justice ne les a-t-elle pas présentés au Tribunal administratif ?! », a-t-il cinglé soulignant un manquement dans la gestion du litige de la part du ministère de la Justice. 

Notant sa préoccupation face à cette situation, M. Jaïdi a signalé que l’objectif de la décision de la ministre de la Justice pourrait simplement s’inscrire dans la logique de la loi du plus fort et n’aurait d’autre objectif que de contrer la décision du Tribunal administratif. 

 

N.J. 

15/08/2022 | 12:03
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Sérieux
a posté le 16-08-2022 à 13:15
Et oui on a vécu et vu,oui Mr le ministre n'est pas sérieux par contre vous vous l'êtes, paix a l'âme de Ben Ali
Justice
et procédures complémentaires...
a posté le 15-08-2022 à 14:37
En matière de droit, les poursuites administratives peuvent, le cas échéant, être suivies de poursuites pénales. Tout dépend de la nature des accusations soulevées et de la consistance des dossiers présentés par le ministère public. Dans les cas en question (soupçons de corruption et de malversations), seules les procédures pénales pourraient innocenter définitivement les juges révoqués.
Rifal
'?chec et mat
a posté le 15-08-2022 à 12:58
Kaies Saied n'est pas un enfant de c'?ur. Il sait ce qu'il fait et ce qu'il faut faire face à toute pègre. Cela prendra le temps qu'il faut le temps qu'il faudra. Certains juges ont fété très tôt la décision du tribunal administratif dans la maison de l'ancien premier ministre Mohamed Mzali que Ben Ali à confisquer pour en faire un club de loisirs et de détente des juges
Naim
Nul n'est sensé sentir la brais que s'il marche dessus.
a posté le 15-08-2022 à 12:26
Essayé de défendre ton droit devant certains juges si ton adversaire est de la " haute " sphère sociale. Un haut gradé, un fils de tel, un toubib etc, ect. C'est peine perdue d'avance.
Tout à coup, vous les prenez pour des enfants de c'?ur ? Vous êtes un drôle de naïf.
DHEJ
Ma justice tunisienne...
a posté le 15-08-2022 à 12:06
Un scénario pour un feuilleton à la turc!