alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 15:36
Dernières news
Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau livre : Beyrouth-Rome vol 770
07/08/2022 | 14:00
2 min
Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau livre : Beyrouth-Rome vol 770

 

Le nouvel ouvrage de l’auteur Jean-Jacques Ciscardi est désormais disponible en libraires depuis le début du mois d’août 2022.

A l’inverse de ses précédents ouvrages, « Beyrouth-Rome vol 770 » n’a rien d’autobiographique. Ce roman de fiction retrace le périple d’un commando palestinien et d’un gangster italien embarqués sur le même vol. Un vol qui, d'habitude, se déroule sans aucun problème et qui, cette fois-ci, sera plein de surprises et de boulversements. 


Celui qu’on surnomme « la légende vivante de Djerba » est en effet auteur d’une série autobiographique retraçant sa vie à Djerba. Jean-Jacques Ciscardi est auteur de "La Légende vivante de Djerba", "Djerba le temps des regrets", "Djerba la fontaine de souvenirs", "Djerba l’impossible oubli", "Contes paranormaux et légendes de Djerba et d’ailleurs" et "Un amour de vacances à Dejrba"...tous consacrés à l’île.

C’est un véritable travail de mémoire que l’auteur, natif de la ville de Djerba, a réalisé tout au long de ses ouvrages. L’île de Djerba évolue comme un personnage à part entière dans les ouvrages de Jean-Jacques Ciscardi que le lecteur découvre en visitant, tour à tour, Guellala, Mellita, Houmet Souk, Midoun, Adjim, etc.

C’est à travers des détails de la vie de ses habitants, de tranches de vie, d’anecdotes et de scènes imagées, que l’auteur décrit avec nostalgie et douceur la vie dans cette île qui a bercé une grande partie de sa vie. A tel point qu’il décide de ne plus jamais la quitter après son retour en 1957.

 

 

Sa série autobiographie permet de donner un regard personnel sur l’île de Djerba et de la percevoir à travers les yeux de ses enfants et habitants qui lui vouent une tendresse sans fin

Jean-Jacques Ciscardi nous raconte ses regrets, ses souvenirs et ses amours. On découvre les légendes urbaines et les contes issus de la tradition orale connus dans l’île de Djerba mais aussi aux alentours (Sfax et Gabès).

 

Né à Djerba et fils de gardien de phare, Jean-Jacques Ciscardi a passé son enfance et son adolescence sur cette île à laquelle il voue un amour inconditionnel. Il décide ensuite de quitter la Tunisie à l’âge de 21 ans, pour s’installer à Collioure puis à Port-Vendres dans les Pyrénées-Orientales. Successivement, opérateur de cinéma, musicien (guitariste-pianiste), auteur-compositeur (membre de la SACEM), chanteur, poète, peintre, ex-collaborateur de l'écrivain M. G. Braun des Éditions Fleuve noir, il commence à écrire à l'âge de 40 ans.

Une montée à Paris le fait galérer de cabarets en music-halls. Après avoir exploité hôtels, bars, restaurants et discothèques, il met un point final à ses activités hôtelières en 1979 pour retourner dans son île de Djerba en 1980.

Il s’y installe définitivement et y continue son travail de mémoire.

 

 

S.T

07/08/2022 | 14:00
2 min
Suivez-nous