alexametrics
mardi 26 octobre 2021
Heure de Tunis : 16:45
Dossiers
Jean Fontaine un ami de la Tunisie, un grand homme de culture
02/05/2021 | 13:45
3 min
Jean Fontaine un ami de la Tunisie, un grand homme de culture

 

Jean Fontaine, décédé aujourd'hui, des suites du Covid à l’âge de 85 ans, était l'un des pères blancs ayant laissé son empreinte dans le monde de la culture tunisienne.

 

Né le 2 décembre 1936 à Saint-André, il a obtenu un baccalauréat en mathématiques en 1953 puis est parti pour l'Algérie en 1955, comme novice chez les pères blancs. De 1956 à 1957, il suit sa première année de théologie à Saint-Joseph de Thibar (Tunisie). Il suit ensuite trois ans de cours de théologie à Carthage et deux ans d'études d'arabe à La Manouba (Tunisie) de 1962 à 1964.

 

Jean Fontaine a effectué les dernières années de son cursus d'arabe à l'Institut pontifical d'études arabes et d'islamologie de Rome, puis il obtient une licence d'arabe à l'université de Tunis en 1968.

Conservateur de la bibliothèque de l'Institut des belles lettres arabes 1968 à 1977, où il dirige la revue prestigieuse intitulée Ibla de 1977 à 19993. Enfin, il obtient un doctorat d'État à l'université d'Aix-en-Provence en 1977

 

Jean Fontaine a marqué la culture tunisienne par ses œuvres, mais aussi plusieurs générations ayant connu en lui un homme engagé et un grand ami de la Tunisie.

 

Jean Fontaine a écrit une série d'ouvrages sur la littérature arabe et tunisienne en particulier. Parmi les publications, on citera

- Vingt ans de littérature tunisienne 1956-1975, Tunis, éd. Maison tunisienne de l'édition, 1977

- Mort-résurrection : une lecture de Tawfiq al-Hakim, Tunis, éd. Bou Slama, 1978

- Aspects de la littérature tunisienne 1976-1983, Tunis, éd. Rasm, 1985

- Histoire de la littérature tunisienne par les textes, tome I : Des origines à la fin du XIIe siècle, Le Bardo, éd. Turki, 1988

- Histoire de la littérature tunisienne par les textes, tome II : Du XIIIe siècle à l'indépendance, Tunis, éd. Sahar, 1994

- Histoire de la littérature tunisienne par les textes, tome III : De l'indépendance à nos jours, Tunis, éd. Cérès, 1999

- Études de la littérature tunisienne 1984-1987, Tunis, éd. Nawras, 1989

- La littérature tunisienne contemporaine, Paris, éd. CNRS, 1990

- Écrivaines tunisiennes, Tunis, éd. Gai Savoir, 1990

- Regards sur la littérature tunisienne, Tunis, éd. Cérès Productions, 1991

- Romans arabes modernes, Tunis, éd. Ibla, 1992

- La crise religieuse des écrivains syro-libanais chrétiens de 1825 à 1940, Tunis, éd. Ibla, 1996

- Bibliographie de la littérature tunisienne contemporaine en arabe 1954-1996, Tunis, éd. Ibla, 1997

- Propos de littérature tunisienne 1881-1993, Tunis, éd. Sud, 1998

- La blessure de l'âne, Tunis, éd. Script, 1998

- Recherches de littérature arabe moderne, Tunis, éd. Ibla, 1998

- Itinéraire dans le pays de l'autre, Tunis, éd. L'Or du Temps, 1998

- Le roman tunisien de langue arabe. 1956-2001, Tunis, éd. Cérès, 2002

- Kalimât muhâjira, Tunis, éd. El Bustan, 2002

- Le roman tunisien de langue française, Tunis, éd. Sud Éditions, 2004

- Points de suspension…, Tunis, éd. Arabesques, 2008

- Le roman tunisien a 100 ans (1906-2006), Tunis, éd. Arabesques, 2009

- Traduction de Noureddine Alaoui : Une musette de mirages, Tunis, éd. Centre national de traduction, 2010

- Bréviaire des prisonniers étrangers en Tunisie, Tunis, éd. Arabesques, 2012

- Du côté des salafistes en Tunisie, Tunis, éd. Arabesques, 2016

 

02/05/2021 | 13:45
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Un citoyen
Un événement inaperçu de la part de nos soit disant élites
a posté le 03-05-2021 à 01:02
'?videmment l'événement est resté complètement inaperçu de notre non moins absent ministre de la culture ..,
Dimitri45
Paix a son ame
a posté le 02-05-2021 à 20:18
Il aimait la Tunisie
Nephentes
Un ange est passe. Fraternel et lumineux
a posté le 02-05-2021 à 19:01
Il est de ces Français lies ou non a l'occupation francaise qui ont etudie le fait tunisien. Et on ressenti un élan de fraternité envers ce peuple.

Mais tels des anges ils sont restes inapercus; seuls ceux qui les ont frequentes se souviennent de leur luminescence.

Yves Lacoste Aime Dupuy Lucien Bertholon Jean Fontaine et tant d'autres

Yves Lacoste par exemple : ce géographe Français a rédigé une somme d'ouvrages consacres a la géographie physique et humaine de la Tunisie d'une profondeur d'une acuité d'une pertinence incroyables

Il décrit le fait tunisien et ses racines socioculturelles et identitaires de manière inégalée

Mais le bon peuple tunisien peuple d'imbéciles sans identité ni mémoire ne sait pas qui est Yves Lacoste, Ni Lucien Bertholon ni André Memi . Ni Jean Fontaine

Le peuple tunisien ne sait pas ce qu'est la Tunisie. Souriant, il se fiche de le savoir.

Jean Fontaine était de cette sorte d'ange égaré qui a illumine de sa fraternité autrui. Sa vie il l'a passe a comprendre autrui.

Puis tel le Petit Prince tel l'aviateur échoué il a quitte la terre des Hommes.

"Cette existence est désormais derrière moi. Jésus m'attend avec son sourire indulgent. Pour me préparer à cette ultime rencontre, je joue de la clarinette."

lisez : http://www.peresblancs.org/jean_fontaine2.htm

Si l'amour de Jésus déborde de mon c'?ur, il rencontre celui qui remplit le c'?ur des Tunisiens musulmans.

Allah Yarhmou ou inaamou
Waheb
Condoléances
a posté le 02-05-2021 à 19:01
Paix à son âme
mansour
La mort qui prive la Tunisie d'un grand ami feu Jean Fontaine
a posté le 02-05-2021 à 18:17
laissant derrière lui une '?uvre culturelle considérable qui a enrichit le savoir mais cette disparition laisse un vide qui sera remplacé hélas par des faux amis les islamistes freres musulmans du Qatar et Erdogan qui veulent du mal à la Tunisie
Letranger
Dommage....
a posté le 02-05-2021 à 17:58
Je viens de faire la connaissance de cet homme illustre et je me dis :" dommage qu'il n'ait pas eu une structure homologue arabe"....
Non ?
Miel
Jean fontaine
a posté le 02-05-2021 à 14:03
Qu'il repose en paix.
Une vie pleine de production littéraire consacré à la Tunisie.