alexametrics
mercredi 20 janvier 2021
Heure de Tunis : 11:38
Dernières news
Imed Boukhris, nouveau président de l’Inlucc prête serment
02/09/2020 | 20:23
1 min
Imed Boukhris, nouveau président de l’Inlucc prête serment

Le nouveau président de l’Instance nationale de la lutte contre la corruption (Inlucc), Imed Boukhris a prêté serment, ce mercredi 2 septembre 2020, devant le président de la République Kaïs Saïed.

 

Le Conseil des ministres présidé par Elyes Fakhfakh avait décidé de limoger le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), Chawki Tabib et de le remplacer par le juge près de la cour de cassation, Imed Boukhris et ce, lors d’une réunion tenue lundi 24 août 2020.

 

Toutefois, Chawki Tabib a refusé de quitter son poste et a intenté un recours auprès du Tribunal administratif en vue d’annuler la décision d’Elyes Fakhfakh, bien que la décision ait été officiellement publiée dans le Jort.

S.H

02/09/2020 | 20:23
1 min
Suivez-nous
Commentaires
expert
KS perd de sa crédibilité
a posté le 03-09-2020 à 10:29
dommage il etait sur une bonne lancée et le voila rattrapé par le mal des politiciens. je ne croi plusca aucune personne maintenant et quel dommage quel sera l avenir de la tunisie? faut il utiliser la derniere cartouche ABIR MOUSSI ? car c est la seule qui n a pas encore été au pouvoir rabbi ysterna des loups. Bouguiba a raison d affirmer que la tunisie dera detruite par ses enfants.
MH
KS ne fait que son travail protocolaire
a posté le 03-09-2020 à 08:44
Les décisions sont prises par le chef de gouvernement, Fakh2. C'est ce dernier qui a le pouvoir des nominations.
bbaya
Notre président ne reconnait pas la justice! il veut imposer ses lois
a posté le 02-09-2020 à 21:37
Puisqu'il y a un recours à quoi sert qu'il prête serment ?
KS il perd de jour en jour l'estime des tunisiens et cela contre démocratie et il fait peur!
DHEJ
Chawki risque la prison
a posté le 02-09-2020 à 21:37
Article 112.- Est puni d'un an d'emprisonnement et de cent vingt dinars d'amende, tout fonctionnaire public ou assimilé qui, s'étant fait notifier officiellement une décision de révocation, continue à exercer ses fonctions.