alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 00:10
Dernières news
Chawki Tabib démis de ses fonctions à la tête de l’Inlucc
24/08/2020 | 15:12
1 min
Chawki Tabib démis de ses fonctions à la tête de l’Inlucc

 

Le chef du gouvernement sortant, Elyes Fakhfakh, a décidé, le 24 août 2020, de limoger Chawki Tabib, président de l’instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc).

L’instance et Chakwi Tabib, par nombre de déclarations, ont joué un rôle important dans le scandale de conflit d’intérêts qui a précipité la chute du gouvernement Fakhfakh et la démission de ce dernier. Elyes Fakhfakh a procédé au limogeage du président de l’Inlucc aux dernières heures de l’occupation de son poste en vertu du décret-loi 120 fondateur de l’instance.

Le décret-loi stipule que le président de l'instance est nommé sur proposition du gouvernement. Par conséquent, il est possible que le chef du gouvernement procéde au limogeage.

Par ailleurs, une mission d'inspection serait diligentée auprès de l'instance par les services du ministère chargé de la lutte contre la corruption. Selon certains médis, le juge près de la cour de cassation, Imed Boukhris, aurait été nommé en lieu et place de Chawki Tabib.

S.F

24/08/2020 | 15:12
1 min
Suivez-nous
Commentaires
rz
Gaminerie
a posté le 25-08-2020 à 11:25
Ce n'est pas avec ce bas niveau qu'on dirige un gouvernement qui se respecte.
Bon débarras donc
nouili
la saison des VENGEANCES
a posté le 25-08-2020 à 09:49
La haine rend aveugle.
chou
chantage !
a posté le 25-08-2020 à 09:32
il travaille pour le compte des Khwanjis , tous les dossiers de corruption sont transmis à son cheikh pour servir de moyen de chantage et corruption! donc il contribue lui même à un système corrompu pire que celui de l'époque de BA!
a t il un dossier entre les mains d'un des khwanjis ? NON , alors qu'il aille au diable avec eux ! et bon débarras
Nephentes
Tabib doit s'inquieter
a posté le 25-08-2020 à 09:14
Non seulement Tabib n'a pas fait son travail ( enjeu vital pour le pays) mais il a manipule dissimule couvert personnellement des dossiers brulants de tres grande gravite concernant hommes d'affaires ancien regime et contrebandiers procges de Nahdha

Il est au courant de beaucoup beaucoup de malversations il n'a rien fait

Pire encore: la confidentialite et la protection de certains lanceurs d'alertes n'a pas ete a la hauteur et ses services ONT LIVRES DES NOMS

il doit etre juge parce qu'il n'a pas demissione quant il fallait le faire
Pit
Corruption en Tunisie
a posté le 25-08-2020 à 08:47
Tous touchés, tous concernés, tous responsables !!!
Bob
Vocabulaire juridique:
a posté le 24-08-2020 à 22:11
On dit "le juge près la cour de cassation" et non "le juge près de la cour de cassation": Dans le vocabulaire juridique le préposition 'Près' s'emploie sans 'de'. Autant le savoir. D'autre part, logiquement en cassation on parle de Président de la cour de cassation et non de Juge. Sauf si la Tunisie est l'exception qui confirme la règle.
Je pense que Fakhfakh n'a pas pu prendre la décision de mettre fin à la fonction de Tabib sans demander l'avis ou l'accord de Mechichi. Enfin ce n'est pas une perte, Tabib est plutôt un archiviste des dossiers brûlants.
Abir de Gabès
Bon débarras! Il est un peu trop proche d'Ennahdha
a posté le 24-08-2020 à 19:54
Et il n'a jamais dénoncé un islamiste, pourtant ils sont tous corrupteurs et corrompus.
zba
excelente nouvelle pour la Tunisie
a posté le 24-08-2020 à 19:37
Des le depart , je n'ai cessé de dire que chawki tebib et son instance sont entrain de dilapider l'argent des contribuables.
C'est un grand manipulateur, un cupide.
il faut maintenant abolir cette instance et passer au peigne fin les afaires et les relations de ce tebib.Un mauvais souveir.
Bravo Fakhfakh , cest courageux
abc
Imaginez .....
a posté le 24-08-2020 à 19:26
Imaginez un instant, le nouveau premier ministre, prenant comme première décision le remplacement de ce nouveau par l'ancien .... ou un autre
Maintenant en sa qualité de chargé des affaires courantes, le PM a t il le droit ? doit il le faire ne serait-ce que moralement ?
mansour
L'appétit de pouvoir et la vengeance insatiable de Elyes Fakhfakh+Lobna Jeribi et Abbou depuis la troika islamiste des freres musulmans d'Ennahdha
a posté le 24-08-2020 à 19:11
qui constitue une menace aux patriotes républicains comme Mr Chawki Tabib qui combattent la corruption des lobbys affairistes proches des islamistes freres musulmans et du pouvoir
Mohamed Ettounsi
Fakhfahk a t-il le droit de limoger un membre de l' INLUCC ?
a posté le 24-08-2020 à 18:56
"Art. 19 - Le président de l'instance est désigné par décret sur proposition du gouvernement parmi les personnalités nationales indépendantes réputées pour leur compétence dans le domaine juridique."

Cet Art. laisse entendre que le Président de l'INLUCC (comme tous les membres selon Art. 20) est désigné par le Président de la République, signataire du décret loi 2011-120, sur proposition du gouvernement.

De plus, le décret loi 2011-120 ne prévoit pas de démettre les membres de l' INLUCC de leur mandat, de trois ans renouvelable une fois, ni par le président de la république ni par le gouvernement (en 2011, il n'y avait pas de président de gouvernement). Si un membre de l' INLUCC peut être démis de son mandat, il ne pourra l'être que par le signataire du décret de désignation, c.a.d. le président de la république.

Il semble que Fakhfahk a largement outrepassé ses pouvoirs et par vengeance et mesquinerie.
Amaricano
Ouf..enfin
a posté le 24-08-2020 à 17:18
Ce Toubib nous a coûté très cher pour des zéros virgule dossier de corruption. Comme s'il n'y a eu très peu de corruption pendant son mandat de plus de 5 ans. Ses sales dossiers apparaissent seulement à la demande des corrompus même.
Il doit être poursuivi pour manque de transparence.
Rationnel
Amendement du décret-loi 120, une necessite
a posté le 24-08-2020 à 16:44
Le président de cet instance doit être indépendant de tout pouvoir exécutif. L'instance ne doit être contrôlée que par la justice. Le président de l'instance doit être nomme ou demis par la court suprême ou l'instance qui la remplace.
Un chef de gouvernement compromis et revanchard comme Fakhfakh ne sera pas confronte par le prochain président de l'instance. Le président de l'instance va craindre la perte de son poste après un telle décision. Vu que la majorité des membres de l'élite en Tunisie sont corrompus or compromis, la décision de Fakhfakh est un grand pas en arrière.
La président de la république ou le parlement doivent suspendre cette décision qui confirme la culpabilité de Fakhfakh.
Ben Salem
La justice déterminera
a posté le 24-08-2020 à 16:33
C'est la justice qui déterminée à le sort de Chawki surtout S'il y a des dossiers de corruption qui traînent dans son bureau.
Ainsi , sa situation pourrait être dramatique selon La gravité des dossiers qui seraient détenus à son encontre .
Dans tous les cas que justice soit faite et je ne pense pas que cette décision n'était pas bien étudiée ou non fondée sur des événements dangereux.
citoyenne
réglements de comptes
a posté le 24-08-2020 à 16:32
sans être du côté dEF, le T aurait dûprévenir du cas de conflit d'intêrets de F bien avant sa nomination et épargner le pays une telle situation, et puis le T aurait fait pendant son mandat plus de comm que de travail concret
Jilani
Ce type est un paranoïaque
a posté le 24-08-2020 à 16:31
Comment peut-il prendre cette décision de limoger une personne parmi celles les plus appréciées des tunisiens alors qu'il est chargé de gérer les affaires courantes. KS doit l'arrêter au plus vite pour qu'on ne puisse plus le revoir, un gamin qui n'a aucun sens de la responsabilité. YC doit avoir bcp de remords pour l'avoir conseillé au président et je pense que c'est fini aussi pour lui bien que j'ai voté à sa faveur.
Tt
Bien fait pour lui....
a posté le 24-08-2020 à 16:25
Il n'a rien foutu durant son mondat.... sauf la désignation des proches et l'attribution de consultation à tord et travers avec de hauts salaires ...
Sans parler de son indifférence vis-à-vis aux grands dossiers louches ....!!
Alya
La vérité
a posté le 24-08-2020 à 16:24
Mr toubib a été démis de sa fonction en 2 minutes à instar de feu SAMIR ANNABI!!S AGIT IL D UN PROBLEME EPINEUX OU SIMPLEMENT DE LA VENDETTA D UN GOSSE DE RICHE POURRI
Taoufikt
FF Minable
a posté le 24-08-2020 à 16:03
Limogeage à la 90 eme minute !
'? t'il commis une erreur impardonnable à part le conflit d'intérêt de Fakh Fakh?
Fakh Fakh a sûrement ses raisons mais malheureusement pour lui,cette décision urgente faite ce jour nous transmet encore plus une piètre image de Fakh Fakh.
Vivement son départ .
lol
Tes amis d'ennahda ne t'aideront pas
a posté le 24-08-2020 à 16:02
Cette instance n'a rien changé depuis sa création. Il était temps de changer ce tabib
D'ailleurs personne ne regrettera cet individu même si son éviction est une vengeance même pas masquee de fakfak
Mahmoud
Tant mieux ! ca place est face a un juge
a posté le 24-08-2020 à 15:46
Salem a Tous,
Tant mieux ! ca place est face a un juge
wallahou a3lam
apres le Proc Akremi, maintenant Chawki !
inch'Allah sur le bon chemin !
Salem
Mahmoud
Watani Laziz
Il faut que l inlucc bouge pour denoncer la corruption
a posté le 24-08-2020 à 15:40
Plusieurs dossiers de corruptions croulent dans les coffres de L inlucc et rien ne bouge...cherchez l erreur...peut etre avec le changement a la tete de l Instance de lutte contre la corruption apportera un sang nouveau a l instance...le peuple attend le coup de declenchement de la veritable guerre contre la corruption..
JAMES-TK
Fakhfakh Pourri Jusqu'à La Moelle !
a posté le 24-08-2020 à 15:40
Le calamiteux chef du gouvernement "El-fakhfakh" consolidé la théorie du "tous pourris" !
Ce Faisant est entré par la grande porte, désormais il partira sur la pointe des pieds, tête basse, et, par le trou de la serrure, avec mérite bien entendu !
Bachus
Pitoyable
a posté le 24-08-2020 à 15:31
Un petit Youssef Chahed.. le pays entre dans la tourmente et l autre ,avec sûrement l aval de KS, pense à se venger..
Mon dieu quel avenir dans ce pays..
Mansour Lahyani
De mieux en mieux : après le conflit d'intérêts, le conflit de compétences !
a posté le 24-08-2020 à 15:31
Limoger un président d'une l'instance nationale, ça entre dans les compétences d'un Chef de gouvernement tout juste chargé des affaires courantes, ça ? J'ai l'impression qu'on se dirige dabba dabba vers un sacré conflit de compétences ! Ajouté au conflit d'intérêts, ça n'améliore pas vraiment la situation juridico-politique de Fakhfekh... Et puis, avec Ch. Tabib, il est tombé sur un os plutôt pas commode !
Karim
Bye Fakhfakh
a posté le 24-08-2020 à 15:26
Elyes Fakhfkah bientôt en prison !
veritas
une bonne nouvelle
a posté le 24-08-2020 à 15:23
Abbou Momo doit être démis de ses fonctions de toutes urgence .