alexametrics
samedi 13 avril 2024
Heure de Tunis : 10:08
Dernières news
Houssemeddine Touiti : les pénuries résultent de la spéculation et de l'empressement des consommateurs
07/03/2022 | 09:22
3 min
Houssemeddine Touiti : les pénuries résultent de la spéculation et de l'empressement des consommateurs


Le directeur général de la concurrence et des enquêtes économiques au ministère du Commerce, Houssemeddine Touiti, a assuré que la Tunisie s’était dotée d’un stock stratégique permettant de répondre aux besoins en matières premières d’ici le mois de juin. « Les produits sont disponibles… Il s’agit d’une question de spéculation… Il y a des individus stationnés devant les grandes surfaces afin d’acquérir les produits de base dès leur placement dans les rayons », a-t-il dit.

Invité le 7 mars 2022 par Wassim Ben Larbi sur les ondes de la radio Express FM, Houssemeddine Touiti a expliqué que les pénuries de produits résultaient des perturbations au niveau de l’approvisionnement et des achats effectués par les professionnels auprès des espaces dédié à la vente en détail.

 

Il a, également, estimé que les pénuries observées au niveau de plusieurs produits résultaient des inquiétudes des consommateurs. « Je tiens à vous assurer que tous les produits sont disponibles… Nous avons, aussi, des opérations d’achat et de production, en plus des récoltes… Nous distribuons deux millions de quintaux de blé par mois. Près de 5.000 quintaux de blé et de farine sont quotidiennement distribués. Plus de 120 tonnes de riz sont distribuées. Concernant le sucre, la quantité distribuée est de 2.700 tonnes », a-t-il expliqué.




Houssemeddine Touiti a souligné l’impact des dépassements et de la spéculation sur la disponibilité de ces produits. Il a, également, cité la contrebande et l’usage des semoules comme nourriture pour le bétail. « Une psychose s’est créée en raison des événements mondiaux et des intox au sujet d’une pénurie mondiale en blé », a-t-il poursuivi.

Le directeur général a, par la suite, assuré que deux cargaisons d’huile végétale allaient être introduites sur le marché tunisien afin de lutter contre la pénurie et de répondre aux besoins de la population. D’après lui, une première cargaison de 7.000 tonnes et une deuxième cargaison de 10.000 tonnes seront introduites sur le marché tunisien au cours des deux prochaines semaines. « Nous consommons 14.500 tonnes de ce produit par mois », a-t-il dit.


Houssemeddine Touiti a précisé que le ministère du Commerce a renforcé les programmes de contrôle et d’inspection. Il a expliqué que son département luttait contre la spéculation afin de garantir la disponibilité des produits durant le mois de ramadan. « Un décret relatif à la lutte contre la spéculation verra bientôt le jour. Il donnera plus de prérogatives à l’inspection et augmentera les peines », a-t-il expliqué.


S.G

07/03/2022 | 09:22
3 min
Suivez-nous
Commentaires
jilani
Le mois de malédiction
a posté le 07-03-2022 à 11:02
Est ce que le bon dieu a été réellement visionnaire en décrétant le mois de ramadan devenu le mois de spéculation et tout genre de mal faits pour les pays musulmans et surtout les pays arabes : jeux du hasard, paresse et fénéantise, surenchère des prix ... bien que la science n'a pas réellement prouvé les bienfaits du jeûne et de la privation de l'eau.
Ghanou
Mensonge
a posté le 07-03-2022 à 10:43
Les pénuries sont une pure invention des médias qui travaillent un agenda déterminé à savoir la propagande anti Kaïs
retraité
la pénurie existe depuis ces dernières annéess
a posté le 07-03-2022 à 10:09
la pénurie existe ces dernières années principalement les matières premières subventionnées les fruits et légumes les médicaments est due aux spéculateurs , les grossistes ,le marché parallèle, les distributeurs les libyens et les tunisiens qui exportent nos produits en contrebande vers la Libye voisine et surtout la défaillance d'un controle efficace des autorités pour empêcher ces trafics quant aux citoyens il ne faut pas les blâmer lorsqu'ils constatent un manque d' un produit de première nécessité au lieu d'acheter juste les besoins de sa famille il achète le double s'il y a les moyens financiers pour se prémunir d'un manque éventuel .