alexametrics
samedi 15 juin 2024
Heure de Tunis : 09:48
Dernières news
Hichem Snoussi : la Haica dérange, en particulier l’Isie !
18/11/2022 | 10:35
2 min
Hichem Snoussi : la Haica dérange, en particulier l’Isie !

 

Le membre de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica), Hichem Snoussi, a affirmé, dans une déclaration accordée ce matin du vendredi 18 novembre 2022, à Myriam Belkadhi sur Shems FM, que les relations entre l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) et la Haica restent compliquées et que le bras de fer a commencé dès la campagne du référendum en juillet dernier.

 

Il a souligné que l’Isie a fait cavalier seul en s’octroyant toutes les prérogatives de contrôle du processus électoral, même celles liées aux médias, mettant ainsi de côté l’accord commun avec la Haica. Hichem Snoussi a précisé que la Haica assurera néanmoins sans rôle de régulation et remontera toutes les infractions et les rapports à l’Isie comme elle a l’habitude de faire.

 

« La Haica dérange, en particulier l’Isie. Elle a posé des questions sérieuses et nous avons rappelé, à de nombreuses repises que nous sommes une instance qui garantit le processus démocratique et non une instance technique exécutante » a-t-il ajouté.

 

 

Rappellons que la campagne électorale démarre le 25 novembre 2022 mais qu’aucune coordination n’a eu lieu entre les deux instances pour assurer le contrôle de la couverture médiatique de la campagne électorale. L’Isie veut prendre cela la main en s’appropriant cette prérogative. Le porte-parole de l’instance, Mohamed Tlili Mansri a affirmé dans une déclaration médiatique que les directives publiées « unilatéralement » par la Haica sont en contradiction avec l’article 67 de la Loi électorale. Et de marteler que l’Isie n’est pas tenue de suivre ces directives, n’ayant aucune obligation légale considérant que l’instance est en charge de la gouvernance générale des élections.

 

Ainsi, l’Isie va adopter la décision N°8 de 2018, relative à la fixation des règles et conditions auxquelles les médias doivent se conformer pendant la campagne électorale. Elle sera publiée avant le début de la campagne, et à la lumière de celle-ci, l’Isie contrôlera la campagne électorale.

S’agissant du rapport que compte envoyer la Haica à l’Isie en ce qui concerne les dépassements observés pendant la campagne électorale, celui-ci « ne sera pas pris en compte, vu que la Haica cherche à entraver le processus électoral, sans aucune raison réelle et sérieuse », affirme M. Mansri.

 

Cette position ferme et tranchée de l’Isie intervient à la suite de la décision prise par la Haica de publier ses directives pour la couverture médiatique de la campagne électorale des législatives, sans concertation avec l'Isie.

 

M.B.Z

18/11/2022 | 10:35
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Juste
après les élections...
a posté le 18-11-2022 à 23:06
La composition actuelle des responsables de la HAICA est déjà périmée depuis longtemps ! Ceci dit, juste après les élections du 17 décembre, il y aurait lieu de changer toute l'équipe et la remplacer par de nouveaux responsables élus démocratiquement. Les valets de ghannouchi et consorts doivent libérer les lieux...!!!!
LA HAICA COMME L ISIE DERNIERE VERSIONS
DERANGENT...en particulier la promesse initiale de la révolution de la dignité entamée en 2011
a posté le 18-11-2022 à 12:59
HAICA COMME ISIE : janus horribilis adjuvants contrus revolutionarus.
HAICA ET ISIE DES PREMIERES ANNEES 2011 A RETABLIR

CELLES D'UNE TUNISIE LIBRE ET DEMOCRATIQUE POUR TOUS ENTAMEE ALORS
CELLES D'HORIZONDE PARTICIPATION ET REPRESENTATION DE TOUS A PART ENTIERE SANS EXCEPTION PAR CLAMEUR 2011 ET INSCRITE 2014.