alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 06:27
Dernières news
Hichem Mechichi limoge le président de l'Inlucc
07/06/2021 | 14:40
1 min
Hichem Mechichi limoge le président de l'Inlucc

 

Imed Ben Taleb Ali a été nommé à la tête de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), succédant à Imed Boukhris. C’est ce qu’a annoncé, lundi 7 juin 2021, la présidence du gouvernement dans un communiqué.

 

Imed Ben Taleb Ali est un juge de troisième rang, qui a occupé plusieurs postes judiciaires au sein du Tribunal de première instance de Tunis et au Tribunal immobilier. Il a occupé le poste de premier juge d’instruction pendant trois ans au pôle judiciaire économique et financier. Depuis 2018, il est le président de la commission de confiscation.

 

 

Pour rappeler, Chawki Tabib le prédécesseur de Imed Boukhris avait été limogé par Elyes Fakhfakh pour des raisons politiques. Pour ce qui est de M. Boukhris, son limogeage survient également sur fond de raisons politiques, on lui reprocherait notamment une certaine proximité avec le président de la République Kaïs Saïed.

Plusieurs organisations avaient estimé que le limogeage de Chawki Tabib était une réaction vengeresse au rapport de l’Inlucc confirmant les soupçons de conflit d'intérêts et de corruption qui pèsent contre le chef du gouvernement démissionnaire Elyes Fakhfakh.

Pour sa part, des députés du Parti destourien libre (PDL) ont affirmé que M. Boukhris avait des dossiers de corruption l’entourage de Hichem Mechichi, d’où son éjection. Le parti a promis de publier les données qu’il détient.

 

I.N

07/06/2021 | 14:40
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Soussi
Le dictateur
a posté le 08-06-2021 à 19:53
A nos parlementaires naifs vous avez cree un dictateur imboulonable
Mechichi va jouer sur votre division pour s encrer au pouvoir et vous mettre devant le fait accompli devant vos electeurs
L inexperience de nos politiciens la Tunisie va le payer
aldo
==== BONJOUR BUSINESS NEWS ====
a posté le 08-06-2021 à 07:45
vous devriez nous faire un truc pour qu'on sache si nos commentaires seront CISEAUX-SAUCISSONNER -CENSURER -------- afin qu'on fera plus perdre du temps à lire à vos modérateurs et demander à X - Y , si NOS commentaires leur convient ET QU' ILS SERONT PUBLIES OU NON ----------- de cette façon on ne vous embêtera plus -------- on esseyera de chercher bonheur ailleurs , ARDH RABBI WESSAA WIKBIRA !!!!
ourwa
@ aldo 08-06-2021 à 07:45
a posté le à 19:33
Vous écrivez à BN :" vous devriez nous faire un truc pour qu'on sache si nos commentaires seront CISEAUX-SAUCISSONNER -CENSURER ---" (sic)... Vous êtes bien gentil, aldo, cool avec BN...ou du moins très ironique et là, j'apprécie. Contrairement à ce qu'il prétend, BN est à la liberté de presse et à l'impartialité de ses articles et en ce qui concerne les commentaires de ses lecteurs est ce qu'un immam de n'importe quelle mosquée l'est par rapport au koran, à la charia et aux " recommandations du moment " qui lui sont éructées par ses donneurs d'ordres... Son/ou ses modérateur(s), inconnus, anonymes, semblent travailler au petit bonheur la chance, semblent seulement...car ils suivent à la lettre les ordres de leur directeur de la boite... Certains articles sont très sensibles et peuvent provoquer des commentaires fâcheux, très critiques, en dehors de la "ligne rédactionnelle de BN", alors ces commentaires sont censurés, d'emblée...surtout si leur auteur est déjà inscrit dans le liste noire du journal, dont vous peut être... Modérateur ! quelle rigolade ! A l'exercice, comme lecteur et commentateur, on s'aperçoit vite que ce "modérateur" est plutôt " modérato", dont la vitesse de ton et de rythme...varie selon les voeux de ceux qui mettent en musique BN, petit patron et grands patrons postés aux aguets, derrière... A condition que ce modérateur sache lire et comprendre suffisamment les commentaires soumis à son jugement, ce qui n'est pas sûr...
aldo
==== mchichon LE BANDIT PAR PROCUTATION ====
a posté le 08-06-2021 à 07:31
personne ne t'as expliqué ou donner une idée sur SABBAT EDHLEM ? pourtant tu vas en avoir besoin car aprés LA KASBAH ET EL MOHAFDHA ça sera ta nouvelle résidence !!! continues sur ta lancée et sur le rythme de ton maître ghanouchien el kharbecha , maintenant que tout les tunisiens voudront cotisés pour t'acheter SABBAT EN MARBRE ET PLOMB , tu devrais te préparer pour le porter pour pas mal de temps , tu le mérites amplement --- AKBAR SAKIT RITOU ---
,
Linoucha
De quelle instance indépendante parlez vous
a posté le 07-06-2021 à 18:07
Sincèrement ça me fait rire quand on parle de l'Inlucc comme instance indépendante dont le Président reste à la merci d'un saut d'humeur du chef du gouvernement donc de quelle lutte parle t'on assurément des dossiers resteront inhumés et ne verront jamais le jour
ourwa
A bas tous les corrompus !
a posté le 07-06-2021 à 16:23
Ca bouge dans le champ politique, on dirait? énormément... C'est bien la preuve que notre démocratie, que certains disent morte, ou du moins agonisante, couine encore et gesticule...Même si le dialogue national, serein et consensuel, a quelque retard pour démarrer. Mechichi ne reste pas les bras croisés, il se démène comme un beau diable pour sortir le pays du caniveau où il se débat, il est à la fois au four et au moulin, mais il tient le coup contre vents contraires et ambigus et marées hasardeuses... Mais il serait souhaitable, de sa part, de mettre un frein à ses décisions de limogeage ( président de l'INLUCC, ministres, gouverneurs, délégués etc...), parce que à ce rythme, le pays n'aura plus de gouvernement, ni de gouverneurs etc... Autrement, comment la Tunisie va continuer à fonctionner ?... Stop, M. mechichi, de grâce ! Ne touchez plus aux chefs de nos autorités régionales et surtout à nos ministères !... Actuellement, le gouvernement, que nous avons l'honneur de voir présidé par votre sagesse, est réduit à la portion congrue, mais il continue à fonctionner quand même... Ne limogez plus aucun ministre et n'allez surtout pas limoger le ministre de l'Intérieur, ça ça y va de la sécurité du pays...