alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 13:50
Dernières news
Hichem Ben Ahmed souligne l'importance de l'Aleca pour la Tunisie
01/11/2018 | 20:14
2 min
Hichem Ben Ahmed souligne l'importance de l'Aleca pour la Tunisie

 

«L’Accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) entre la Tunisie et l'Union permettra une meilleure intégration de l’économie tunisienne dans le marché européen uni ainsi que l’approfondissement des relations au profit de nos citoyens, nos peuples, nos sociétés, sur la base de l’intérêt commun et d’un bénéfice mutuel». C’est ce qu’a affirmé le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur et négociateur en chef pour la Tunisie à l'Aleca, Hichem Ben Ahmed, lors d’une rencontre organisée mercredi 31 octobre 2018 par le Centre des Etudes Méditerranéennes et Internationales (Cemi) en collaborartion avec la Konrad-Adenauer-Stiftung, en présence de plusieurs députés, ambassadeurs européens et l’ambassadrice du Maroc.

 

Ces négociations vont créer une dynamique et une compétitivité nouvelles afin de permettre un meilleur accès au marché européen, d'améliorer le climat des affaires et des échanges commerciaux et d’établir les bases d’un climat économique meilleur entre l’Europe et la Tunisie, a indiqué Hichem Ben Ahmed. Et de souligner qu’il ne faut pas juger l’accord de l’Aleca d’un point de vue émotionnel mais qu’il faut le juger d’un point de vue économique et de création de bénéfices et d’avantages, notant que la Tunisie s’armera dans ces négociations d’évaluations économiques et sociales de l’accord de partenariat avec l’Union européenne qui a été conclu en 1995, le tout avec une participation étendue de la société civile, des politiques, des académiciens et des institutionnels.

 

Hichem Ben Ahmed a souligné la coopération renforcée dans les domaines politique, sécuritaire et économique ainsi que la coopération sectorielle intensive, soulignant l'importance de renforcer davantage ce partenariat pour contribuer de manière significative à la croissance, à la création d'emplois et à la stabilité sociale. Il a, en outre, expliqué que la Tunisie tient à la mise en place de nouvelles mesures quant au déplacement des Tunisiens dans les pays européens, ainsi qu'à la facilitation de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles et universitaires.

 

I.N

 

 

01/11/2018 | 20:14
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (4)

Commenter

bizertin
| 02-11-2018 12:57
le Maroc et la Turquie vendent leurs marchandises sans restriction douanière en Europe ,ils ont signé l'aleca.
Pas la Tunisie car il ya des traites qui veulent que du mal en Tunisie qui était la première à signer ses accords sans finaliser.

Descartes : soyons critique pour bien conclure
| 02-11-2018 09:25
....(.il ne faut pas juger l'accord de l'Aleca d'un point de vue émotionnel ..)...Et il est où ce point de vue non émotionnel ?!
Un si précieux Accord que nous sommes entrain de traiter sans les aspects arguments quantitatifs, projections, recours, connaissances l'un de l'autre...au risque de le bâcler au désavantage des 2 parties..

El Chapo
| 02-11-2018 08:37
Le tout dans une ambiance de palace digne des plus grands empires coloniaux .... alors que ce pays continue à survivre grâce aux aides étrangères ...

NB: à quoi sert d'exposer des colliers en corail dans des vitrines ?!? est ce une conférence ou une visite du souk de la médina ?!?

DHEJ
| 01-11-2018 22:33
Qu'il aille raconter sa salade à l'UGTT et les corps de métiers..