alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 15:38
Dernières news
Hatem Ben Salem : il faut réviser la constitution de 2022
14/09/2022 | 12:07
2 min
Hatem Ben Salem : il faut réviser la constitution de 2022

 

L’ancien ministre de l’Éducation Hatem Ben Salem a appelé, mercredi 14 septembre 2022, à la révision de la nouvelle constitution adoptée par référendum en juillet. 

 

Invité de Borhane Bsaies sur radio IFM, il a affirmé qu’il appuyait l’idée de réinstaurer un régime présidentiel en Tunisie notant, toutefois, son rejet de voir le pays sous l’emprise d’un régime présidentiel sans aucun contrôle. 


 

Estimant « intolérable » que Kaïs Saïed s’arroge toutes les prérogatives dans sa nouvelle constitution, Hatem Ben Salem a souligné que le président de la République et son gouvernement devraient être « responsables devant le parlement et le peuple ». 

Il a signalé que, selon les dispositions du texte constitutionnel de 2022, le pouvoir législatif n’avait « aucun sens » laissant ainsi entendre que le parlement n’a aucun rôle de contrôle sur la présidence de la République. 

Il a, par ailleurs, mis en garde contre une « instabilité législative » expliquant que, selon la nouvelle constitution, la Tunisie pourrait se retrouver avec une nouvelle composition au parlement tous les mois. 

 

Hatem Ben Salem s’est, également, attaqué au gouvernement de Najla Bouden notant que l’équipe actuelle n’a pas la compétence nécessaire pour répondre aux défis exceptionnels auxquels fait face le pays. 

« Il est intolérable de voir l’Administration – supervisée par la cheffe du gouvernement – devenir un obstacle au développement et la réalisation », a-t-il avancé soulignant que l’administration tunisienne – fondement de l’Etat – n’est plus en capacité de soutenir le pays. 

 

N.J. 

 

 

 

14/09/2022 | 12:07
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Nam
Tous les mêmes
a posté le 15-09-2022 à 10:45
Il va falloir lancer un appel d'offre international pour vous concocter une constitution sur mesure
puisque vous êtes incapables d'en faire une , incapables de s'entendre et incapables de gérer la municipalité d'un petit village de seulement quelques centaines d'habitants .
Adar
Symbole de trahison
a posté le 14-09-2022 à 19:51
Ce symbole de trahison aurait se limiter à sa carrière initiale d'un énarque au lieu de se mêler dans la politique dont il s'est trouvé pour servir les autres sans qu'il soit conscient de tout ce qu'il a fait'?'..
Qu'il évoque la moindre réalisation positive durant son passage par le ministère de l'éducation'?'.
Alors occupes toi de tes oignions'?'
Akoubi Ammar
Il fait du surplace
a posté le 14-09-2022 à 18:36
Hatem Ben Salem l exécutant docile du régime de la dictature de Ben Ali doit arrêter ses bavardages ennuyants puisqu'il ne pense que ses intérêts personnels en essayant de se replacer pour obtenir un poste. Ministre de l éducation pendant plusieurs années sous la dictature et un certain moment durant la décennie de ratages , il est l un des responsables de la dégradation de l enseignement en Tunisie. Il n a jamais trouvé de solutions au problème de l éducation nationale. Il vaut mieux pour lui de se taire que de parler pour ne rien dire.
Djodjo
La plus mauvaise constitution du monde
a posté le 14-09-2022 à 16:26
Je ne sais même pas si on peu appeler ça une constitution, c'est plus les fantasmes d'un clown mis sur papier et imposé au plus grand nombre, ce torchons qui est à l'image de son auteur et indigne d'un pays comme la Tunisie.
cesarios
une révolution, une révolte d'un peuple exige......................
a posté le 14-09-2022 à 15:17
Ne vous en faites pas M. BEN SALEM, la constitution de 2022 va être révisée tôt ou tard, kaies saïed ne va pas rester éternellement président de la REPUBLIQUE.......Effectivement, devant les grands maux, notre chère TUNISIE a besoin des grands remèdes, l'actuelle constitution élaborée et imposée par kaies saied ne pourra jamais avancer par une seule pouce notre transition démocratique, combien de chefs de gouvernements nommés par lui ont subi des échecs cruciaux? les TUNISIENS et les TUNISIENNES arriveront un jour savoir choisir les bons grains des ivraies, et une révolution réussie et productive exige inéluctablement une grande patience , un travail de longue haleine , des compétences expérimentées, courageuses, avec des manches troussées , une volonté , une obstination et un rage d'arriver à réaliser leurs projets et leurs programmes bien visés, bien pensés et bien préparés contre les vents et les marées des traîtres saboteurs et des boycotteurs évadés ou des malicieux méchants dissimulés, masqués et déguisés
Scorpio
constitution .... what constitution ? ...........................................
a posté le 14-09-2022 à 15:13
the constitution'22 is VOID, WORTHLESS.
forget about it.

Gaby
Vous dites Constitution !!!
a posté le 14-09-2022 à 14:51
Pas la réviser M. Ben Salem mais l'abroger purement et simplement.
C'est la constitution de la honte indigne de la Tunisie de Bourguiba, de Farhat Hached, Ahmed Tlili ....
Comment peut-on écrire un tel texte au 21 siècle . Ceux qui l'ont rédigé pensent que les tunisiens sont tous des sujets qui ne méritent que ce que le suzerain leurs accorde......bref j'ai honte !!!!! pour la Tunisie
Corto
Abrogation
a posté le 14-09-2022 à 14:31
Cette constitution ne survivra pas, c'est une mauvaise constitution écrite par un homme qui s'avère ignare en droit constitutionnel ce qu'il prétend avoir enseigné depuis des années. Il faut K.Saied quitte le pouvoir et que les anciens ne reviennent pas. Ni lui, ni eux. Lui est un incompétent notoire, eux sont des criminels.
Zba
HBS: tu n'a aucune crédibilité
a posté le 14-09-2022 à 14:24
Tu as servis le régime maffieux avant 2011 et après.
Aucune confiance en vous

Svp, taisez vous
Letranger
"... Il faut réviser la Constitution de 2022..."
a posté le 14-09-2022 à 13:52
Déjà?!?!?!