alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 20:57
Dernières news
La Haica face aux chaînes télévisées privées : pas de quartier !
26/04/2022 | 16:15
2 min
La Haica face aux chaînes télévisées privées : pas de quartier !


La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) a annoncé que trois chaînes télévisées privées ont été sanctionnées pour non-respect des règles comportementales réglementant le contenu publicité. Les chaînes télévisées concernées sont Carthage+Attessia TV, Al Hiwar Ettounsi.

Selon la page Facebook officielle de la Haica, la chaîne télévisée Carthage+ s’est rendue coupable de non-respect de la règle de durée minimum d'un contenu média entre les contenus publicitaires et qui avait été fixée à quinze minutes. Cette infraction a été enregistrée du 2 au 8 avril 2022. La Haica a précisé que la chaîne télévisée était récidiviste et qu’elle avait écopé d’une amende de dix mille dinars.


Concernant, Attessia TV et Al Hiwar Ettounsi, la Haica a noté une absence d’annonce de début et de fin des spots publicitaires. De plus, les deux chaînes télévisées ont diffusé un spot publicitaire d’une durée supérieure à cinq minutes. Elles ont, également, diffusé un contenu publicitaire total supérieure à quatorze minutes par soixante minutes. Elles n’ont pas respecté la règle de durée minimum d'un contenu média entre les contenus publicitaires et qui avait été fixée à quinze minutes. Attessia TV et Al Hiwar Ettounsi ont diffusé des flashs publicitaires sous forme d’annonce d'une durée supérieure à 7 secondes.

Les infractions ont été enregistrées entre le 2 avril 2022 et le 8 du même mois. La Haica a indiqué que les deux chaînes télévisées étaient récidivistes. Elles ont écopé, chacune, d’une amende de quarante mille dinars.


S.G


26/04/2022 | 16:15
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mozart
Mille fois oui à la répression des dépassement et des dérives publicitaires à la télévision, qui emploie massivement la publicité agressive et intrusive, mais la Haica n'en fait pas assez
a posté le 26-04-2022 à 17:17
Les sanctions infligées par la Haica, c'est bien, mais très largement insuffisantes.

La pratique publicitaire est de plus en plus intrusive, qui vous tombe dessus comme un cheveu sur la soupe.

La Haica, qui exerce son rôle de gendarme, n'ose cependant pas s'attaquer, par exemple, à l'intrusion de Carrefour sur un plateau de Débats sur Attessia. Pourtant, l'utilisation de l'expression "partenaire officiel du pouvoir d'achat" par ce groupe de supermarchés tombe, elle, sous le coup de la loi pour usage de faux.

De quoi a peur la Haica?