alexametrics
Dernières news

Grève de la fonction publique : Blocage des négociations entre le gouvernement et l’UGTT

Grève de la fonction publique : Blocage des négociations entre le gouvernement et l’UGTT

 

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne de travail (UGTT), Slaheddine Selmi que les négociations entre la centrale syndicale et le gouvernement autour des augmentations salariales dans la fonction publique sont toujours bloquées et que la partie gouvernementale n’a convoqué l’UGTT à aucune réunion dans ce sens.

 

Le syndicaliste a également indiqué que l’avis de grève dans la fonction publique décrétée le 22 novembre 2018, a été émis 20 jours avant son exécution en vue d’accorder une plus grande marge aux concertations. Cependant, aucune séance de négociations n’a été tenue.

« La grève en elle-même n’est pas un objectif. C’est une revendication légitime dont nous sommes convaincus. L’UGTT est prête à négocier et si nos revendications ne sont pas satisfaites, le seul moyen c’est d’exécuter cette grève », précise Slaheddine Selmi dans une déclaration accordée à Jawhara FM.

 

Rappelons que le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi avait décrété une grève générale dans le secteur public le 24 octobre 2018 avant qu’elle ne soit annulée. Une grève générale dans la fonction publique est maintenue pour le 22 novembre 2018 en attendant les concertations avec la partie gouvernementale.

« Cette décision revient notamment à la dégradation de la situation politique et sociale, ainsi qu’à la baisse du pouvoir d’achat. Outre l’intention du gouvernement de céder certains établissements publics afin de combler les lacunes budgétaires », avait-t-il précisé.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Bab ezzira
| 03-11-2018 13:08
Gréve ou pas gréve ca ne change rien à la donne, d'ailleurs depuis la fête de la brouette EN 2011 à ce jour, l'état est en état de coma artificiel.
Tout le monde y barrouett à sa façon, et les C****(autocensure) de l'UGTT sont devenu des maîtres dans la mise de la charrue (la BARROUITA) avant les b'?ufs.
KI BIKOM KI BLECH, alors au point ou on est et comme le dit notre fameux adage ZIDHA LASS ITHA ******(autocensure).

A lire aussi

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie),

19/08/2019 10:27
0

Ces faux sondages sont utilisés pour donner l’impression que tel ou tel candidat est favori pour la

19/08/2019 09:37
1

Abdelkader Bouslama, membre du bureau national de l'Union des universitaires chercheurs tunisiens

19/08/2019 09:31
0

Première en Tunisie, une maison de presse lance un site de vérification des faits, communément

19/08/2019 08:00
10

Newsletter