alexametrics
Dernières news

Grand rassemblement de l’UGTT à Sfax : la bataille est politique par excellence !

Temps de lecture : 1 min
Grand rassemblement de l’UGTT à Sfax : la bataille est politique par excellence !

La centrale syndicale a organisé, ce dimanche 28 juin 2020, un grand rassemblement à Sfax pour contester les intentions de céder les entreprises publiques et les insinuations du chef du gouvernement à propos de la réduction des salaires.

 

Devant le grand nombre des travailleurs rassemblés, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a prononcé un discours, affirmant que la bataille actuelle est politique par excellence, rappelant la nécessité d’instaurer une justice indépendante et équitable.

 

La foule a scandé plusieurs slogans hostiles au chef du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi, et appelant à l’indépendance de la justice.

 

Rappelons que la commission administrative nationale de l’UGTT s’est réunie, hier samedi 27 juin 2020, pour revenir, entre autres, sur l’affaire des syndicalistes arrêtés à Sfax, suite à la présumée agression du député Al Karama, Mohamed Affes.

 

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

BIEN
| 29-06-2020 14:28
Depuis déjà 1980, les syndicats ont cessé d'agir en temps opportun, et au plus tard depuis que les dirigeants syndicaux se sont mis au lit avec les employeurs (également financièrement), beaucoup de choses ont depuis longtemps cessé d'être claires.
La liste des fautes est longue, car les discours des dernieres dizaine d´années, souvent infructueux, n'ont plus une grande importance.

Breff: Les syndicats ne font pas leur travail depuis des décennies.
Des défis auxquels nous sommes confrontés (industrie numérique 4.0, problèmes d'endettement, pauvreté des personnes âgées, système d'assurance maladie à 4 classes, et sans parler de l'écart entre riches et pauvres qui se creuse d´avantage, environnement / climat, ... etc.)
Les syndicats sont des dinosaures d'antan. Et finiront ainsi.
'? juste titre.
Il est incontestable que les syndicats ont le droit de se protéger contre la propriété capitaliste des esclaves. Et si l'un ou l'autre syndicaliste prend le mauvais ton n'a pas d'importance. Cela devient problématique lorsque les syndicats empêchent la restructuration des entreprises en difficulté par des principes équestres. Je prends l´example actuellement de l'administration, Tunis Air ou port de Radès en Tunisie. Ceux-ci sont massivement endommagés par l'UGTT. Pour éviter des dommages importants, des emplois doivent être supprimés. Et, cela n'est pas possible en raison des indemnités de départ.

Abel Chater
| 29-06-2020 11:10
Tout le monde connaît la ruse tiers-mondiste de l'utilisation de ces draps (banderoles), que personne ne lit, mais qui remplissent l'espace et qui bougent par les gens et par le vent. Un dessin animé pour les enfants. Il ne manque encore à L'UGTT, que de suspendre d'une bordure des rues à l'autre, ce genre de photos de Ben Ali, en guirlandes de petits trangles de cirques. Mais cette fois-ci, avec la photo de la moustagache de Noureddine Taboubi.
Aujourd'hui avec les projecteurs vidéos et les projections en rayons laser dans l'espace, les messages passent fluidement, mais L'UGTT qui impose une présence obligatoire à ses propres responsables syndicaux d'usines, d'entreprises et même d'institutions et d'établissements étatiques, qui comptent plus de 20.000 (vingt mille) responsables sur les 500.000 (demi million) prétendus adhérents, n'arrive pas à remplir une petite place de Souk. Malgré tout, Tabtaboubi, veut faire de la politique d'Etat par des adhérents, qu'il dévalise lui-même par des cotisations mensuelles au profit de L'UGTT. Il parle d'encerclement du parlement et d'interdiction de coalitions au sein de l'ARP. Il abuse de pauvres travailleurs, employés à grande majorité dans des entreprises privées, qui n'ont rien à foutre avec les ambitions personnelles de Tabboubi.
Ici, il est du rôle et de l'obligation de la Justice tunisienne, de mettre fin à l'abus de pouvoir d'un syndicat de travailleurs, qui veut mettre la main sur toute la politique de la Tunisie, par ses soi-disant cinq cent mille adhérents, dans une population de douze millions de citoyens, dont la grande majorité ne savent même pas ce que c'est que cette UGTT.

Tunisie libre et souveraine
| 28-06-2020 15:41
La dernière bataille est lancée : ou nous extirpons cette secte des ténèbres de malheur du pays a l'origine de la faillite du pays et de ces traîtres vendus ou c'est elle qui aura raison de nous et s'en sera fini du pays que nous avons connu !
Chacun assumera ses responsabilités devant l'histoire et ses enfants !

tounsi horr 1
| 28-06-2020 15:38
BRAVO le Secrétaire Général de l'UGTT ! Les vrais militants, les vrais tunisiens, les vrais patriotes. Le peuple est avec vous pour écarter les assassins de la scène politique et les juger. Ces assassins sont Ghannouchi, Makhlouf et Karoui qui ont ruiné le pays. Il faut que cette manifestation se répète à Tunis devant le siège d'Ennahdha, Bardo et la Kasba. L'UGTT a été toujours le fleuron de la Tunisie depuis l'indépendance. C'est la fierté des tunisiens. ENCOR BRAVO!!!

A lire aussi

Une réunion s'est tenue ce mercredi

21/10/2020 21:45
0

Ce projet de loi a été retiré pour révision afin de préserver les intérêts du secteur et des

21/10/2020 19:51
9

Selon le bilan du ministère de la Santé

21/10/2020 19:09
3