alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 12:56
Dernières news
Fuite de gaz toxiques au lycée Bardo et arrêt des cours : aucun signe des autorités
20/02/2024 | 11:19
1 min
Fuite de gaz toxiques au lycée Bardo et arrêt des cours : aucun signe des autorités

 

Une fuite de gaz toxiques dans un laboratoire de physique-chimie au lycée Bardo, à Khaznadar, survenu dimanche a provoqué l’arrêt des cours depuis lundi. Plusieurs cas d’asphyxie parmi les élèves et le corps enseignant ont été signalés, mais les autorités n’ont toujours pas bougé le petit doigt pour délocaliser les contenants des matières toxiques à l’origine de l’incident.

Dans une intervention téléphonique mardi 20 février 2024 dans l’émission Sbeh Ennes sur Mosaïque FM, un enseignant de physique à l’établissement concerné a affirmé, au micro de Jihen Miled, qu’une réaction chimique entre plusieurs matières avait provoqué des émissions de gaz toxiques qui se poursuivent encore.

Il a affirmé que le lycée avait contacté à plusieurs reprises les autorités en charge exigeant la récupération des contenants notant que les enseignants et les préparatrices du laboratoire ignorent le contenu de certains récipients datant de plus de vingt ans.

Il a assuré, dans ce même contexte, l’existence de matières radioactives et cancérigènes dans le laboratoire et que les autorités avaient mis à la disposition de l’établissement un meuble pour y enfermer les contenants mais celui-ci s’est effrité du fait de la réaction entre certaines matières toxiques.  Il a appelé les autorités à intervenir dans l’immédiat afin de lever les contenants et assainir les lieux de par le danger que cela représente pour les enseignants, les élèves et la agents administratifs.

 

N.J 

20/02/2024 | 11:19
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ben Mansour
Les enseignants ignorent le contenu
a posté le 21-02-2024 à 08:44
Bien sûr, si les récipients ne sont pas étiquetés et s'il n'y a pas eu des passations et des PV entre les divers intervenants.
Mais, en ce qui concernent les citoyens pour un sujet que j'ai débattu à plusieurs reprises "" est-ce nous pouvons déceler les contenus des poubelles remplies jour et nuit par nous-mêmes "" Est-ce que ces mélanges "" solides-liquides "" inconnues ne pourraient pas exploser en présence du feu , sans parler de leur degré de toxicité ?
En fait, et surtout en été les municipalités n'hésitent pas à brûler ces déchets "" qui pourraient dégager même des gaz cancérigènes et polluer l'atmosphère.
Ceci représente un exemple d'éviter de manipuler "" un mélange de produits inconnus "" et d'éviter les conséquences d'un mélange dont on ne connait pas les résultats.
Donc, attention surtout "" aux mélanges des medicaments entre-eux et notamment mélangés avec des extraits des plantes de façon non étudiés.
Bref , éviter les mélanges non adéquats même en littérature. Les cerveaux sont faits pour ça et pour les faire bien fonctionner.
Gg
Un bon prof!
a posté le 20-02-2024 à 15:30
Si la chance m'était donnée de rencontrer ce ou cette prof, je lui dirais: vous êtes un bon professeur. Et je lui raconterais une anecdote sur ma fille.

Celle-ci avait alors 15 ans, en classe de 3eme. A la réunion trimestrielle parents-profs, sa professeure de physique chimie nous avait dit : votre fille est nulle de chez nulle.
Je lui avais alors répondu: oui, Madame. Mais me permettez vous quelques remarques?
Aux élèves, vous avez parlé d'énergie, de puissance, de calories, de joules, watt, wattheure etc... mais c'est totalement abscon pour eux.
Vous auriez pu, au moins, faire une expérience. Deux récipients identiques, en verre pour mieux voir ou, encore mieux, des récipients calorifugés, avec un demi litre d'eau dans chacun.
Dans l'un, vous plongez une résistance de 500W, dans l'autre une résistance de 1000W (par exemple). Et vous attendez que l'eau boue, chrono en main.
Après 5mn, l'eau du récipient qui contient la résistance 1000W bout. Et au bout de 10mn, l'autre bout aussi.
Et là, vous leur dites: la même quantité d'eau est passée de 20 à 90°: l'énergie fournie par les résistances est la même dans les 2 cas.
Mais l'un a bouilli 2 fois plus vite que l'autre: la puissance est double.
Et on continue: chaleur massique, calorie, joule, watt etc... et les petites formules.

Et là, à ma grande surprise, au lieu de me jeter, la prof me dit: je vous comprends, mais je n'ai pas le droit. Parce que si un enfant se brûle, suite à une pagaille toujours possible, ce sera de ma faute. Mais même si je veux bien prendre le risque, je n'ai pas le droit. Au nom de l'égalité de l'enseignement, il faudrait faire la même manip dans tous les lycées de France. Cela veut dire que je devrai décrire précisément la manip, envoyer la demande au rectorat, qui l'enverra au ministère, si acceptée. Alors un crâne d'oeuf (sic) quelque part formalisera la manip, et l'inclura peut-être dans le programme. Il faudra alors envoyer les récipients et les résistances à tous les lycées de France, et enfin, go! Au total cela prendra 10 ans.

Voilà, après on se demande pourquoi les bons en maths préfèrent s'orienter vers la banque plutôt que vers la Recherche. Et ma fille a fait Droit!
C'est très grave pour l'avenir d'un pays.

J'ai aussi une amie, prof de maths-physique en classe prépa post bac. Elle a réalisé un téléscope avec ses deux classes. Cela a pris l'année, et a servi de support aux cours théoriques. Tout cela a fini par un week end ensemble sous les étoiles, les élèves et les profs étaient enchantés, aujourd'hui, dix ans plus tard, trois de ses élèves de cette année là sont jeunes chercheurs au CEA. N'empêche, il a fallu que les parents pétitionnent pour cette prof ne soit pas virée, au motif qu'elle avait pris des libertés avec le programme!
Et personnellement, si je suis ingénieur aujourd'hui, je le dois à une poignée de quatre ou cinq profs inoubliables, qui nous avaient passionnés avec leurs expériences et bricolages.
J'en ai bien d'autres à raconter, mais cela prendrait trop de place ici.
Donc oui, ce ou cette prof, est un bon professeur. Un très bon! Faut juste ouvrir les fenêtres quand il fait cours hhhhhh....
Gg
La photo...
a posté le 20-02-2024 à 13:22
...est hilarante! Magnifique hhhhh....
Lol
Quelles autorités
a posté le 20-02-2024 à 11:56
Donc, un lycée stocke des produits depuis des décennies sans savoir ce qu'il a en réserve ?
Les autorités ce sont les fonctionnaires responsables du laboratoire en premier lieu. Ils sont supposés gérer les produits qu'on leur donne.
Et qu'est ce que vous faites avec des produits radioactifs dans un lycée ?