alexametrics
dimanche 04 décembre 2022
Heure de Tunis : 09:19
Dernières news
Fathi Laâyouni « dégagé » par des protestataires au Kram qui réclament sa démission
16/11/2021 | 15:53
2 min
Fathi Laâyouni « dégagé » par des protestataires au Kram qui réclament sa démission

 

Les habitants de la région du Kram Ouest ont organisé, mardi 16 novembre 2021, un rassemblement de protestation devant le siège de la municipalité du Kram, où ils ont réclamé le départ du maire islamiste de la commune et avocat controversé, Fathi Laâyouni. Ils lui reprochent notamment de considérer les locaux de la municipalité comme sa propriété et les gérer selon son bon vouloir : il y avait même célébré son anniversaire.

 

 

Les protestataires ont scandé à cette occasion des « dégages » à l’adresse du maire, en réclamant sa démission avant le coucher du soleil, le jour même. Ils ont dénoncé la construction d’une clôture autour de la mairie et l’emplacement de parking pour sa voiture. Pour eux, Fathi Laâyouni est venu non pas pour servir la commune mais ses propres intérêts. Ils ont aussi indiqué, dans un témoignage vidéo, que les anciens employés ont été renvoyés au profit de nouveaux contractuels de son entourage. D’autres ont évoqué des emplois précaires pour des broutilles. Ils ont aussi dénoncé, dans ce même témoignage, un usage de biens publics pour des particuliers, des entretiens frais au frais de la municipalité pour les proches de Fathi Laâyouni.

Certains manifestants ont affirmé détenir des preuves de cet abus de pouvoirs.

 

Notons que Imed Dghij, ancien dirigeant de la Coalition radicale d’Al Karama, a rejoint la manifestation, où il a évoqué notamment l’affaire de l’anniversaire de Fathi Laâyouni, célébré dans les locaux de la mairie, "suite aux pressions effectuées par ce dernier sur le personnel à cet effet".

Rappelons que Imed Dghij a été condamné, vendredi 29 octobre 2021, à quatre mois de prison par la chambre pénale près de la cour d’Appel de Tunis. Il a été inculpé après une plainte déposée à son encontre par le maire de la commune du Kram, Fathi Laâyouni. Sa peine en appel a été réduite, puisqu’en première instance il avait écopé de six mois de prison. Il est actuellement en étant de liberté, aucun mandat de dépôt n’ayant été émis à son contre.

 

I.N

16/11/2021 | 15:53
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Guide de tourisme
Ehmm...
a posté le 17-11-2021 à 09:45
Je doute fort que des citoyens du Kram aient voulu à l'improviste manifester de la sorte. J'y vois plutôt un règlement de comptes entre deux moins que rien!
Mourad
Quel bordel !
a posté le 17-11-2021 à 06:18
Putain !
Le bordel qu il y a dans ce pays !
GZ
Kramé
a posté le 16-11-2021 à 21:34
Prise illégale d'intérêt.
Népotisme.
Favoritisme.
Clientélisme.
Gestion erratique.
Liste non exhaustive des abus du docteur mon oeil.
Les administrés se réveillent enfin.
Il est Kramé.
C'est le début de la descente aux enfers.


cavalero
ils se sont réveillés après un long sommeil
a posté le 16-11-2021 à 19:37
il vaut mieux tard que jamais car ce nahdhaoui considère la municipalité du Kram comme son propre domaine et le Kram tout entier son patrimoine
Abir
Histoire à dormir debout
a posté le 16-11-2021 à 16:20
Oui est la différence entre Laayouni kwanji et Dghij de non Karama !?
MFH
Bien fait pour sa sale gu..../
a posté le à 00:52
Allahou yomhill wa lâ yohmill. Tous pareils. La chute fatale pour tous.
zozo Zohra
Kram
a posté le 16-11-2021 à 16:05
Bravooooooo
Mansour Lahyani
Fantastique : quand achaab yourid, on ne plaisante plus !
a posté le 16-11-2021 à 16:04
Dès lors, "on", cette tête de con, n'a plus qu'à s'exécuter : dehors, out, par la porte... ou même par la fenêtre... adieu, "Fethi", à ne plus jamais te revoir ! Et inutile de demander au Président de voler à ta rescousse, même si lui n'a pas senti le besoin de requérir ton visa pour aller prier dans "tes" terres !