alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 11:49
Dernières news
Fadhel Abdelkefi interdit de voyager
16/11/2022 | 08:38
1 min
Fadhel Abdelkefi interdit de voyager

 

Le président du parti Afek TounesFadhel Abdelkefi a annoncé qu'il a été interdit de voyage alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion à l'aéroport Tunis-Carthage.

Dans une publication Facebook du 16 novembre 2022, Fadhel Abdelkefi a précisé qu'il n'avait pas été informé auparavant de la chose ni ne fait l'objet d'aucune procédure judiciaire. 

S.G

16/11/2022 | 08:38
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Maher Gassa
S17 ? Toujours là !!!
a posté le 17-11-2022 à 07:00
Le fameux S17 anticonstitutionnel toujours en vigueur malgré la farouche opposition conduite par tous les militants. Chaque fois qu'on mène une campagne à l'encontre de cette pratique, il y a toujours des parties obscures qui s'opposent à son annulation, et pas les moindres , des partis politiques dans le cadre des tiraillements politiques ni plus ni moins !! Désolant !
AMMAR BEZZOUIR
Vous avez voulu tellement être ministre de Kais Saied ...
a posté le 16-11-2022 à 15:44
Vous avez trop joué et bien perdu, n'est-ce pas ?
Votre participation au référendum n'a pas apporté grand-chose non plus M. Fadhel Abdelkefi..

Merde ! vous ne faites pas partie de l'opposition du pays plutôt étiqueté comme un opportuniste et putschiste !
Bml
Abjecte
a posté le à 16:23
Quelle réflexion, des insultes gratuites . Quelle indécence !
Pourquoi
ce visage triste...
a posté le 16-11-2022 à 15:14
Pourquoi ce visage triste ? Adressez-vous à la justice et Basta !!!
Dt
Aberrant
a posté le 16-11-2022 à 12:01
Il ne faut s'en prendre qu'à soi, le fait d'avoir élu un inconnu au poste de président sans passé politiqueou compétences reconnues dans la gestion des affaires publiques ont in fine démontré le degré d'incompétence et incurie de ce genre de personne parachutée de nul part .Le degré d'immatrité flagrant que notre malheureux pays a atteint ne peut que permettre à genre de disfonctionnement. La vraie démocratie est incompatible avec l'illettrisme, l'égoïsme,le populisme voire le "bhamisme" de la majorité de notre populasse. Sinon comment pourrait t'on expliquer le fait d'interdire de voyage un des rares politiciens crédibles et transparents tel Fadhel Abdelkefi sans raison légale, une aberration encore une dictée par un président guidé jusqu'au bout du nez par un entourage qui ne finit pas d'exploiter une situation idéale pour lui de goûter aux fruits d'un pouvoir qu'ils n'ont jamais rêvé d'y parvenir par les voies légales.
riri
la fin de la dictature est proche
a posté le 16-11-2022 à 11:47
Le pouvoir tunisien semble être en pleine dérive.
takilas
@ riri la vérité est toujours dissimulée depuis belle lurette.
a posté le à 21:37
Pour revenir à la dictature réelle de nahdha écue pendant dix ans.
Cependant pour avoir chassés ces dictateurs ramenés de Londres par ghanouchi, les dicteteurs nahdgavet leurs léches-bottes comme toi rire ne pourront jamais en Tunisie ni à tu is la prestigieuse capitalevqui les refoule vers leur sud qu'ils dénigrent et ne veulent pas y loger malgré le modernisme réalisé depuis des décennies.
Mais pourquoi ces sudistes renient le sud ? Et provoquent toutes ces traîtrise ( comme nahdha) et tous ces remue-ménages par quelques double faces et indignes sans aucun esprit du devoir et à vouloir se former et aller l'école pour se cultiver à part un minorité des anciennes générations qui avaient la chance de préquenter les illustres éducateurs cultivés.
Autrement plusieurs ont opté pour l'agressivité et la duperie.
Why_GZ
Un pouvoir dépassé
a posté le 16-11-2022 à 10:20
Une décision en dehors de tout processus judiciaire. Un pouvoir dépassé qui a décidé d'exclure les partis politiques, tous les partis des élections. Un homme si-haut perché qui est accroché à sa vision passéiste et à des chimères: pas de doutes, bienvenu chez Ubu Roi.
L'incompétence et l'incurie de ce régime me sidèrent. Je ne sais pas comment ils peuvent être si forts dans la connerie. '?a nous dépasse.
Mais je sens que sa fin est proche. Le discours de KS, ses tirades, ses mensonges, ses ennemis invisibles, tout ceci n'empêche pas le peuple de voir que la situation va en s'aggravant. Et KS et ses sbires, ses ministres fantômes ont beau essayé de se cacher derrière les 10 dernières années, il est de plus en plus clair qu'ils ne sont pas meilleurs. Loin de là. Ils sont juste incompétents et débiles. Bientôt le jour viendra où la lassitude gagnera et un grand soulèvement les ramènera à leur juste place: les poubelles de l'Histoire.
Tunisino
Face à son échec
a posté le 16-11-2022 à 09:57
Face à son échec cuisant à gérer les affaires des tunisiens, l'assistant en droit durant 39 ans sans avancer en grade, passe à l'intimidation. Cependant, le bête suprême est incapable de se rendre compte qu'il accélère ainsi la chute de son régime malade. Le Ndhif s'est avéré bête, psychopathe, égoïste, hors la loi, malhonnête, et surtout aventurier/irresponsable. Bonne chute monsieur le président de la honte, vous avez trahi tous ceux qui ont cru en vous, vous n'êtes qu'un escro pour les tunisiens, simples et innocents.
T. Chaibi
Chasse aux sorcières
a posté le 16-11-2022 à 09:47
KS sombre dans la dictature.
La critique le rend fou.
Il a horreur des personnes plus compétentes que lui.
Une chasse aux sorcières est engagée.
Que KS sache qu'aucun dictateur n'a perenisé.
Ils ont tous fini de la pire des manières.
Nephentes
veille sur vous
a posté le 16-11-2022 à 09:02
Le grand n'importe quoi

Il s'agit bel et bien du démarrage d'une campagne d'intimidation menée par des clowns dépassés par les évènements ; toute personnalité d'un certain niveau et d'une certaine compétence doit être neutralisée.

La confrontation de ce nouveau régime policier avec le peuple tunisien semble inévitable
Mansour Lahyani
Fondement juridique, mon c...!
a posté le 16-11-2022 à 08:52
Je dis : faut-il un "fondement juridique" pour interdire à Abdelkefi de voyager? Je vous le donne en mille - et vous laisse le soin d'y réfléchir - et peut-être d'y répondre, si vous en avez le courage...