alexametrics
Sur les réseaux

Empêchée de rejoindre le convoi médical au Liban parce qu'elle est une femme !

Temps de lecture : 1 min
Empêchée de rejoindre le convoi médical au Liban parce qu'elle est une femme !

Une médecin tunisienne a dénoncé, jeudi 6 août 2020, avoir été victime d’un outrage sexiste.

La jeune femme a indiqué, sur son profil Facebook, qu’elle avait été interdite de rejoindre l’équipe de médecins mobilisée dans le cadre de l’aide de la Tunisie au Liban sinistré. Et pour cause, son sexe !

Selon le récit de la médecin, son nom avait été rayé de la liste des membres du convoi médical ; les autorités compétentes ayant décidé d’envoyer à Beyrouth, des hommes uniquement, car ceux-ci « ont la possibilité de faire pipi debout contrairement aux femmes ».

« Je réclame un phallus afin que je puisse faire pipi debout et ainsi rejoindre le prochain convoi ! », a-t-elle écrit sur Facebook.

« Mes amies, collègues et supérieures médecins, devenons donc des femmes au foyer et laissons la médecine aux hommes ! », a-t-elle ajouté.

 

La présidence de la République tunisienne a envoyé deux avions militaires chargés d'aides en soutien au pays du Cèdre. Une équipe de médecins et d’infirmiers devait être dépêchée, sauf que les autorités libanaises ont affirmé que cela ne serait pas nécessaire à ce stade. La médecin en question était censée, quant à elle, se rendre au Liban dans le cadre d'une action de bénévolat lancée par la société des orthopédistes.

 

Le port de Beyrouth et plusieurs quartiers environnants de la capitale libanaise ont été décimés par deux explosions successives le 4 août 2020. L'incident - survenu dans un entrepôt du port contenant des centaines de tonnes de nitrate d'ammonium - a fait une centaine de morts et 4.000 blessés.

 

N.J. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (72)

Commenter

Be
| 10-08-2020 15:54
Si elle avait reçu un coup de téléphone
Si elle avait préparé ses documents de voyage
S'il y a eu rétractation après tout ça
Elle a parfaitement raison de s'énerver et d'écrire à sa façon.
Toute personne à sa place aurait peut être écrire de façon plus violente .
Donc, soyons rigoureux dans nos analyses .
D'ailleurs , le supposé artiste Abdelli à réagi de façon inadmissible et extrêmement violente avec un langage ordirier pour lui avoir annulé quelques trucs """" Kalsoun Lotfi"""
Tous les mots orduriers et vulgaires ont été utilisés.
Donc, soyons sérieux envers ces jeunes malgré l'âge relativement avancé de Abdelli.
Qu'on le veuille ou non Cette jeune médecin fait partie de l'élite

Monday
| 10-08-2020 13:55
Il ont raison de ne pas l'envoyer, car "hatah klèm wmostawa mta3 tbiba?", est ce que cette jeune femme "médecin" va assumer ses responsabilités et honorer son pays, rien qu'en la voyant parler ainsi de cette façon?

En la voyant parler et s'exprimer de cette manière, on dirait une proxénète de quartier malsain; personnellement, je ne donnerai pour rien au monde mes enfants ou un de mes proches à cette dérangée pour consultation, elle me fait vraiment peur; "wmalla lougha mta" mlahét, wmalla mostawa, kallék tbiba, tbibét él ghalba wélhana wérkoud éjjabana!"

Carthage Libre
| 10-08-2020 10:39
Bourguiba a été le SEUL visionnaire de ce foutu pays.

Bourguiba a enlevé, de sa main, les voiles (safsari) que portait les femmes pour qu'elles puissent participer d'égale à égale à la vie économique du pays, social et politique.

Bourguiba a bu un verre de rosata en plein ramadan : "Travaillez, bande de fénéant" a-t-il dit, au lieu de se cacher derrière la religion pour ne rien faire.

Que vont penser de la Tunisie les Etats étrangers quant ils apprendront l'histoire de cette femme et ce qu'est devenue la Tunisie islamiste?

Bref, il nous faut un nouveau Bourguiba pour NETTOYER tout ça.

Alya
| 08-08-2020 20:12
Un intellectuel s exprimera de façon différente selon sl. age.Mais il ya des professions ou l on est mature des qu on fait sa première immersion a l hopital a l age de 19 ans on apprend d emblee le savoir etre. C est la base de la pédagogie medicale

Ben Alya
| 08-08-2020 14:12
En fait, vous n'écrivez jamais comme votre jeune cons'?ur non pas parce que vous disposez des connaissances très développées par rapport à votre jeune doctoresse, mais surtout l'âge qui l'emporte.
Vous connaissez , que les jeunes carburent très rapidement , contrairement aux plus âgées qui maîtrisent leurs nerfs .
Donc, toute personne jeune aurait réagi -- sous l'effet du choc-- de cette manière !
Enfin, je suppose que ceci n'est pas grave, au contraire c'est un comportement normal !

Ben Mansour
| 08-08-2020 14:06
Yé Smida
Il ne faudrait jamais généraliser un comportement quelconque même pas sur un échantillon.. En fait, même si vous avez constaté que le discours de cette doctoresse en médecine ( ba + 8 ) ne vous plaît pas pour impliquer tout le monde, il faudrait savoir aussi que la médecine en Tunisie --- dont les universités n'acceptent que les meilleurs élèves bacheliers -- est très vues . Les médecins en Tunisie ont montré leurs preuves dans plusieurs circonstances et il suffit de se référer au concours d'équivalence de diplôme en France dont les taux de candidats réussi est exemplaire....
Et bien , oui monsieur....
Mais, il faudrait savoir aussi que cette doctoresse --- n'est pas politisée -- et sous l'effet amer du choc --- puisqu'elle n'a pas été admise---, elle a été obligée d'écrire d'une façon qui ne satisfait pas à d'autres et en particulier vous....
Donc, l'effet de la nervosité a une influence et l'effet de l'état dans lequel nous sommes impacte nos écrits , ...
En conséquence, ces gens qui restent déjà les meilleurs ---- voir leurs notes de bacs --- pourraient bien écrire et surtout dans la langue académique à savoir le français.....
Bon , enfin , c'est ça ....Toute la réalité est là...
Tout dépend de notre état...et la compétence ne dépend pas de cet état sauf pour les politiciens....

Justinia
| 08-08-2020 13:43
Au bouffon,au misogyne, au voyou,je réserve un océan de MEPRIS.

Smida
| 08-08-2020 10:31
Au-delà des circonstances écrites mais mon dieux quel niveau pour un médecin !!!! C'est ainsi que vous réclamez votre droit a une mission professionnelle ? Ca explique la situation catastrophique de la santé dans ce pauvre pays....

eshmoun
| 07-08-2020 23:30
"que faire d'une seule femme dans un groupe d'hommes?"bien simple pour le "pipi il y a une solution à défaut des équipements adéquats: les couches ...et tu le sais ! tu veux donc dire probablement que ton interrogation concerne les menaces pesant sur la vertu de la pauvrette du fait de ces affreuses blouses blanches masculines oublieuses pour un jupon de la mission humanitaire dont ils sont chargés (en te léchant les babines t'imaginant membre (pardon) du groupe petit sournois) juste une remarque : faudrait-il i-suivant ta logique-interdire à nos médecins hommes d'assister les victimes féminines les abandonnant à ton délire ?va te b....er ailleurs va va !

Moncef
| 07-08-2020 18:00
La femme médecin a les mêmes droits que l'homme médecin.Les victimes sont des femmes,fillettes et enfants des 2 sexes.
Une expérience pour le corps médical et le respect des principes égalitaires

A lire aussi

Le bilan du ministère est de moins en moins précis.

22/09/2020 15:19
10

Depuis l’après-midi d’hier, la vidéo de l’agression de deux ressortissants ivoiriens par leur

20/09/2020 18:26
24

Pour inciter les autorités à

19/09/2020 22:38
19

L’affiche indique que l’accès est interdit aux femmes vêtue d’une robe courte et aux hommes en

18/09/2020 20:06
6