alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 07:35
Dernières news
Élection de Ghazi Jeribi à la commission de Venise
22/06/2022 | 09:28
1 min
Élection de Ghazi Jeribi à la commission de Venise

 

L’ancien ministre de la Justice et de la Défense Ghazi Jeribi a été élu le week-end dernier à la Commission de Venise en qualité de président de la sous-commission du Bassin méditerranéen, apprend Business News. Il devient ainsi officiellement membre indépendant de la Commission. 

Également membre, en tant que suppléant, Neïla Chaabane, doyenne de la Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis. 

Ghazi Jeribi a été élu sur recommandation du bureau élargi de la Commission et ce pour un mandat expirant en décembre 2023. 

 

Par ailleurs, sur un autre plan, la session plénière de juin de la Commission de Venise a eu lieu vendredi 17 et samedi 18 juin. 

La Tunisie était sur l’ordre du jour de cette session sur deux points. 

Ainsi, la commission a entériné l'avis urgent sur le cadre constitutionnel et législatif concernant le référendum et les élections annoncés par le président de la République de Tunisie, et notamment sur le décret-loi n° 22 du 22 avril 2022, amendant et complétant la loi organique sur l'Instance supérieure indépendante des élections.

La commission a également adopté l'avis sur le projet de code du patrimoine de l'Etat de la Tunisie, précédemment examiné par les sous-commissions sur les droits fondamentaux et sur le bassin méditerranéen lors de leur réunion conjointe du 16 juin 2022.

 

R.B.H

22/06/2022 | 09:28
1 min
Suivez-nous
Commentaires
S. Zouari
Rectification
a posté le 22-06-2022 à 17:08
Il convient de préciser que c'est depuis 2014 que M. Ghazi Jeribi et Mme Neila Chabane sont respectivement membre et membre suppléant de la Commission de Venise pour y représenter la Tunisie, sur proposition du Ministère des Affaires '?trangères qui assure la prise en charge de leur déplacement et séjour lors des réunions de ladite Commission. L'occasion de s'interroger sur le rôle qu'ils auraient dû jouer tous les deux pour éclairer la nouvelle Présidente de la Commission de Venise et lui faire édulcorer son rapport particulièrement critique et partial à l'égard de la Tunisie post 25 juillet 2021. En effet, ce rapport omet de se référer aux graves carences du processus transitionnel tunisien confisqué par les islamo-mafieux, les listes électorales trafiquées où des milliers de morts ont miraculeusement voté au profit de qui on sait, l'infiltration de L'ISIE par les islamistes et la falsification grossière des élections législatives de 2019, la subornation des électeurs vulnérables, le bourrage d'urnes, les carences d'une loi électorale permissive ayant permis l'accès à la députation de criminels de droit commun, de contrebandiers, d'évadés fiscaux, de pédophiles et autres intrus bénéficiant en toute impunité de l'immunité parlementaire attribué par un gourou lui même impliqué dans les assassinats politiques et autres perversions inacceptables pour l'immense majorité des tunisiens qui ont vu en l'ARP le symbole de la confiscation des idéaux de la révolution....
Agatacriztiz
D'où il sort celui là
a posté le 22-06-2022 à 12:31
Encore un "agent trouble" recruté par la non moins trouble "Commission de Venise"? .
Qu'est ce qu'il va faire ? Infiltrer les commissions chargées de la rédaction de la constitution, voir ou elles en sont et tout déballer à cette agence de renseignement, vénitienne que par le nom, pour qu'elle soit fasse "fuite" les brouillons, soit trouve les "arguments" pour la noyauter et continuer à nous emmerder en conséquence ?
Si il est déjà sorti, cueillez le à sa prochaine arrivée, si il veut sortir confisquez lui son passeport...
'?a sera beaucoup plus prudent en attendant la parution du texte définitif de cette même constitution et des résultats du référendum.
DHEJ
Bghrallah fi zar-allah...
a posté le 22-06-2022 à 12:15
Et si cette commission commander mon L'?GIMETTRE sans complexe.
Mansour Lahyani
Ca vaut toujours mieux qu'un espresso, qui l'énerverait encore plus !!
a posté le 22-06-2022 à 12:11
Monsieur Ghazi Jeribi ne s'est embarrassé d'aucun préjugé, lorsqu'il a accpeté de poser sa candidature à une si prestigieuse nomination, puisse-t-il en être éternellement récompensé !!! Un vague clerc ne sera certainement pas de cet avis, mais qui pourrait s'en préoccuper ?!! Il n'aura qu'à aller se faire f..- pardon, qu'aller se faire préparer un bon capuccino du côté de Mnihla...
Toutes mes félicitations, Monsieur Jeribi !!
mtz
expulsé
a posté le 22-06-2022 à 10:57
on va l'expulser de Tunisie ?