alexametrics
Dernières news

Des manifestations anti-réconciliation à Sfax, Gafsa et Gabès

Temps de lecture : 1 min
Des manifestations anti-réconciliation à Sfax, Gafsa et Gabès

Des manifestations anti-projet de loi de la réconciliation se sont tenues ce matin du 12 septembre 2015 dans plusieurs villes du pays.

A Sfax, le Front populaire et le parti Al Massar ont organisé, avec des activistes de la société civile de la région, un rassemblement de protestation devant la municipalité de la ville. Les manifestants ont demandé de renoncer au projet de réconciliation économique et appelé à respecter le droit de manifester.

 

Une deuxième manifestation a été organisée par le Front populaire à Gafsa. Les manifestants ont défilé dans les rues principales de la ville entonnant des slogans contre ledit projet. Notons qu’aucun heurt avec la police n’a été signalé jusqu’à présent.

 

Un autre rassemblement a eu lieu à Gabès devant le siège régional de l’UGTT. Des pancartes ont été levées sur lesquelles on pouvait notamment lire : « nous ne pardonnerons pas ! » ou encore « non à l’état d’urgence ! La rue est aux révolutionnaires ! ».

E.Z.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

bigsyke
| 14-09-2015 13:06
Franchement si cette pseudo loi passe c'est que la Tunisie mérite de finir comme la Syrie

Aristote
| 12-09-2015 19:33
Les ennemis de la réconciliation nationale virent au fiasco car leur action est immorale.
La grande magorité de la population commence à voir plus clair et elle refuse de plus en plus la démagogie pseudo-révolutionnaire qui n'a causé que la misère.

VIVE BEN ALI
| 12-09-2015 17:57
Avec BEN ALI tout ses pseudos révolutionnaires rasé les murs comme des moutons maintenant qu'ont leur a laisser un peux de liberté ils veulent être des Lions.

VIVE LA TUNISIE
VIVE BEN ALI
VIVE AL SISSI

JOHN WAYNE
| 12-09-2015 17:32
La notion de sacré est associée à la notion de primitif depuis la nuit des temps.
Pourquoi ?
Parce que lorsque des hommes se font défenseurs d'un texte de loi dit sacré, d'une amulette sacrée, ou d'un animal sacré, ils ont donc le droit d'agir au nom de ce sacré s'il venait à être bafoué ou offensé.
Ils agissent donc non pas en vertu d'un code pénal civil, mais en vertu d'un code sacré dont la définition devient non pas Cartésienne et civilisationnelle, mais métaphysique et donc non conforme aux lois dites civiles et humaines.
Le sacré est associé étroitement à la notion de mutilation, de punition ayant des caractères Divins donc d'enfer, ce qui inclut l'exécution par le feu et le bucher.
L'homme qui défend le sacré agit au nom de ce sacré et donc au nom de Dieu et doit employer des méthodes de châtiment dignes de la puissance de Dieu.
La puissance de Dieu selon les peuples primitifs, dont les Tunisiens, peut se remarquer dans la nature et donc dans les tremblements de terre, dans la foudre, et dans les inondations et les raz de marée.
DAECH noie et brule ses prisonniers en mimant la main de Dieu.
Car ces châtiments doivent exhiber une coté terrible et puissant comme si l'homme qui exécute ces châtiments agit avec une main empruntée a Dieu pendant un bref moment. La décapitation qui défigure, humilie, et déshumanise les êtres humains en est le plus convaincant des exemples.
Il doit aussi y avoir une notion de continuité dans cette justice Divine empruntée par la main de l'homme.
Dans les attentats de Charlie Hebdo, les frères Algériens qui ont exécuté les journalistes et dessinateurs ont voulu démontrer qu'ils ont agi avec la grâce de Dieu pour venger le Prophète. Selon leurs déclarations et leurs dires, leur opération a été un vif succès car Dieu les a aidé afin de venger le Prophète. Ce qui a sur les hommes un effet très dissuasif.
La conclusion que peuvent donc tirer tous ceux qui défendent l'image du Prophète et tous ceux qui attenteraient à l'avenir à son image, est que si le Prophète devait être humilié par des caricatures, la main de Dieu aiderait toujours un groupe d'individus à venger son image et sa dignité.
Escamotant donc le simple fait que leur opération a réussi car elle a été bien préparée, qu'elle a profité d'un pays démocratique ou il existe très peu de patrouilles militaires dans les rues des villes et des arrestations et interrogatoires sommaires, et que surtout ces dessinateurs n'étaient armés que de simples crayons.
Si les frères Kouachi avaient attaqué une garnison militaire a Fréjus, leur opération aurait accusé très peu de succès.
Et en réalité, cette tragédie illustre plusieurs autres faits plus réels.
Il existe en France une communauté de Maghrébins non adaptée et qui est endoctrinée par des parents analphabètes et haineux des Français et des imams de mosquées qu'il faut transformer en discothèque et surtout cesser de bâtir a tort et à travers.
Cette communauté haineuse a comme aide majeure l'argent des monarchies du Golfe qui finance camps d'entrainements en Libye, Irak, Syrie, et sites web construits par des ingénieurs en informatique Pakistanais a l'odeur corporelle évoquant le lac de Tunis, mais qui ont tous séjourné à Harvard ou à Princeton.
L'argent est le nerf de la guerre comme l'a si bien dit le général Athénien Thucydide.
Les islamistes dont DAECH, gagnent du terrain car ils disposent de petro dollars et non pas parce que leur religion en vaut la peine.

JOHN WAYNE
| 12-09-2015 17:31
Et quand à moi, je n'échangerais même pas une bouteille de Johny Walker label rouge contre un voyage à la Mecque en première classe.
Boire ne me donne jamais la nausée.
Mes visites en Arabie Saoudite dans le cadre de mon travail n'avaient rien à voir avec mon verre de Johny Walker quotidien et m'ont assené une gueule de bois que je traine encore et que même les plus éminents charlatans Tunisiens des cliniques privées spécialisés en Hymenoraphies de luxe, ne peuvent guérir.
Et en peuple vous-même primitif et qui a pour sacré un mélange mixte qui allie Islam et ces peuples blancs et sionistes dont aimez baiser les orteils aux odeurs de fromage de Mateur, vous allez en grattant vos cranes d'hominidés non encore répertoriés au Musée d'Anthropologie de Genève, me poser nécessairement les questions suivantes :
Pourquoi ces hommes défendent-t-ils le sacré ?
La réponse est simple :
Pour acquérir un pouvoir sur les hommes et sur les peuples.
La question que vos bouches aux haleines fétides exprimeront ensuite sera nécessairement la suivante :
Pourquoi ces homme cherchent-t-ils le pouvoir ?
La réponse est aussi simple :
Ces hommes cherchent le pouvoir pour des raisons matérielles ?
Pourquoi cherchent-t-ils le pouvoir pour des raisons matérielles :
Réponse aussi simple :
Car ils sont capitalistes et donc épicuriens.
Ce qui nous ramène a la notion de capitalisme et d'Islam.
Car vous vous êtes surement déjà demandé pourquoi les Américains sont si proches des peuples du Golfe et de l'Islam radical.
La raison est que ce qui lie la civilisation Américaine à l'Islam est la notion de capitalisme.
Les Américains le décrivent très bien dans leur constitution :
L'homme a le droit de travailler en toute liberté afin d'atteindre le bonheur qui chez les américains est nécessairement un bonheur matériel qui inclut maison, auto, et épouse blonde qui n'est pas nécessairement passée par les mains des charlatans des cliniques Tunisiennes.
Il est grand temps pour les musulmans et les fidèles du monde entier d'inclure dans leur prière le principe suivant :
Le musulman a le droit de s'accaparer du pouvoir au nom d'Allah, de décapiter tout dissident au nom d'Allah, et d'acquérir des palais en Europe et des femmes langoureuses venues en aéronef privé de l'Europe de L'Est.
Au nom d'Allah qui en marre de vos sales gueules de peuple Tunisien bas qui a vendu son pays et des musulmans en général.
La grue qui s'est effondrée sur des gueux à la Mecque en est son message le plus clair.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

DHEJ
| 12-09-2015 16:18
La PRODUCTION JURIDIQUE qui va la "MANAGER"?

ari
| 12-09-2015 16:08
Ni Ben Ali ni Sissi ni amghzig ni berbères ni arabes et toute les pseudos réactionnaires
Mais tous simplement vive la Tunisie
"la manif a fait un flop" .. pschitt comme dirais l autre .

Forza
| 12-09-2015 15:57
Ils sont contre le blanchissement tel voulu par le projet de loi. Personne de ces gens n'est contre l'instance de dignité qui est chargée selon la constitution de réaliser la réconciliation.

Mimi
| 12-09-2015 15:53
Yahya ben Ali vive ben Ali .Il faut qu'il revienne mettre de l'ordre dans ce foutu pays.Regardez bien ces pauvres gens ils ne savent même pas pourquoi ils sont là....pauvres tunisiens vous avez cru à la révolution ,après 5 ans c est le désordre ,la misère ,la saleté ...les grèves,les manifestations,la fuite des investisseurs,la faillite des hôtels et la banqueroute du pays.Vive ben Ali

Vive la reconciliation
| 12-09-2015 15:31
100 persone pour manifester
La volonter du people eat Claire

Vive la reconciliation

A lire aussi

Le député et dirigeant Ennahdha, Abdellatif Mekki a publié un statut, ce lundi 20 janvier 2020, pour

20/01/2020 18:31
0

Le collectif Aswat Nissa a dénoncé, dans un communiqué publié ce lundi 20 janvier 2020, la grève

20/01/2020 17:53
0

L’Union générale des travailleurs tunisiens fête ce lundi 20 janvier 2020 son 74ème

20/01/2020 16:28
0

Le chef de l'Etat, Kaïs Saïed a reçu, ce lundi 20 janvier 2020 au palais de Carthage, le

20/01/2020 15:51
4

Newsletter