alexametrics
mercredi 22 mai 2024
Heure de Tunis : 13:19
Dernières news
Démission de douze élus du bloc de Nidaa Tounes
08/01/2016 | 11:58
1 min
Démission de douze élus du bloc de Nidaa Tounes

 

Douze élus ont présenté ce vendredi 8 janvier 2016 leurs démissions du groupe parlementaire de Nidaa Tounes, selon des sources concordantes. Ils ont déposé, ce matin, leurs démissions au bureau d’ordre de l’ARP.

 

Celle-ci prendra effet dans un délai de 5 jours comme stipulé dans le règlement intérieur de l’Assemblée. Ainsi, le nombre des démissionnaires du bloc de Nidaa s’élève à 16 députés. Les élus frondeurs ont l’intention de former un nouveau groupe à part, a-t-on appris de sources bien informées. On indique, par ailleurs, que les députés démissionnaires quitteront officiellement le parti aujourd’hui ou demain.

 

Voici la liste des 16 démissionnaires :

-       Abada Kefi

-       Samah Bouhouel

-       Néjib Torjmane

-       Leila Zahaf

-       Mustapha Ben Ahmed

-       Nadia Zenguer

-       Mondher Belhaj Ali

-       Hajer Laâroussi

-       Mohamed Naceur Jbira

-       Fatma Mseddi

-       Abderraouf El May

-        Khaoula Ben Aicha

-       Sahbi Ben Fraj

-       Salah Bargaoui

-       Abderraouf Cherif

-       Taoufik Ouali

 

E.Z.

08/01/2016 | 11:58
1 min
Suivez-nous

Commentaires (9)

Commenter

hafedhfbk
| 08-01-2016 22:34
Je vous felicite pour votre courage,,vous quittez un Nida qui a trahi ses electeurs,,qui a opte pour le fils successeur,,des procedes anti democratiques qu on croyez devolu,,je suis trompe par ce Nida et degoute

LE JUSTE
| 08-01-2016 21:48
la liste des 16 constitue à mon avis une liste de séparatistes cherchant des intérêts strictement personnels ; ils n'ont présenté aucun argument valable expliquant leur geste et je regrette d'avoir donné ma voix à certaines personnes .

Scarabée
| 08-01-2016 20:48
Il était question de 31 ou 32 démissionnaires.
Ils ne sont plus que la moitié. Que s'est-il passé ? Ont-ils renoncé à leurs principes ? Se sont-ils fait corrompre par le clan des mafieux ? Vous savez, ceux qui organisent un "congrès" sans élection ce week-end à Sousse. Juste pour pouvoir applaudir le dauphin inculte sponsorisé par son papa.

bml
| 08-01-2016 20:15
Nida était une idée à laquelle j'avais pleinement adhéré.Je me sens trahi car les intérêts personnels et l'entrée sur scéne de types troubles,ajouté au nepotisme de BEJI a vidé le parti de ses idéaux.Donc un parti ce sont des principes pas de l'opportunisme comme cette fusion avec Ennahdha.Essayez de comprendre l'amertume de ces personnes qui ont fait un choix difficile et pas la facilité de se ranger derriére des gens qui ont trahi leurs électeurs.Beaucoup de nidaistes partagent le choix de ces démissionnaires.

Karim
| 08-01-2016 18:57
Il serait temps de se débarrasser de ce culte du parti et du zaim, dans une vraie démocratie on ne vote pas un parti, mais des élus et leurs programme politique, social, dans ce cas ci Nidaa Tounes a sciemment menti à ces électeurs pour les tromper, ce parti pour lequel je ne voterais plus jamais ne nous représente donc plus.

Prochain
| 08-01-2016 18:01
L'histoire evoquera qu'il sont les bâtisseurs et les initiateurs du vrai nidaa

ahmed
| 08-01-2016 17:09
ils étaient presque tous des inconnus Nida de Bajbouj les a regroupé dans ses listes pour venir aujourd hui trahir les electeurs , ils seront disparus dans la nature , honte a eux mais sans eux le parti restera debout quand meme et sans le moindre dechet cette fois ci , bon debarras.

supporter de NT
| 08-01-2016 14:46
les traîtres aux électeurs. nous les avons élu en tant que Nida tounes et non pour leur beaux yeux ces illustres inconnus. alors ils doivent aller jusqu'au bout et démissionner de l'ARP pour qu'on puisse les remplacer par des gens de NT. nous refusons de perdre notre majorité à l'ARP et au gouvernement.

hedi
| 08-01-2016 13:34
au moins il y a encore des hommes et des femmes honnêtes et intègres qui peuvent dire non à la dictature et à la corruption.

Bravo et continuer; la majorité silencieuse du NT est avec vous.