alexametrics
vendredi 19 juillet 2024
Heure de Tunis : 00:06
A la Une
Covid-19 en Tunisie : retour imminent ou une page tournée ?
17/06/2020 | 20:33
4 min
Covid-19 en Tunisie : retour imminent ou une page tournée ?

 

Après un apaisement et un certain soulagement quant à la maitrise de la situation sanitaire, liée au Covid-19 en Tunisie, les inquiétudes et les préoccupations reprennent le dessus. C’est dire qu’une certaine crainte est observée chez une grande partie des experts, mais aussi des citoyens quant à une nouvelle vague épidémique en Tunisie. Entre l’ouverture des frontières et l’annulation de l’isolement obligatoire, l’appréhension est palpable.

 

Après une période d’absence de contamination au Covid-19, et quelques rares cas d’infection importés, la Tunisie a terminé les différentes phases de confinement ciblé et s’apprête à un retour total à la vie normal. Il faut dire que le confinement imposé par l’Etat pour limiter la propagation du virus a, déjà, eu des impacts économiques et sociaux considérables, sans parler du tableau assez sombre de l’économie nationale, bien avant cette crise internationale.

 

Cependant, avec le retour progressif à la normale, et les multiples vols de rapatriement, des cas de contamination commencent à réapparaitre, surtout, parmi les personnes en provenance de l’étranger. D’ailleurs, le bilan du ministère de la Santé annoncé, hier mardi 16 juin 2020, fait état de quinze nouvelles contaminations au Covid-19, toutes importées. Aujourd’hui, on recense trois nouvelles contaminations importées et un nouveau décès à Sousse.

 

Dans ce contexte, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a fait part de ses inquiétudes quant à l’évolution de la situation pandémique en Tunisie, surtout que le pays rouvre ses frontières à compter du 27 juin courant. « Le danger du coronavirus demeure présent, fortement, surtout avec la réouverture des frontières et la recrudescence de la pandémie dans plusieurs pays », fait-il savoir sur son compte Facebook personnel.  Et d’ajouter « La crainte est double surtout que plusieurs personnes ne respectent pas les mesures », a-t-il ajouté. 

 

En effet, le gouvernement a annoncé que les Tunisiens rapatriés auront à appliquer les mesures d’auto- isolement pendant 14 jours. Le gouvernement a, en effet, suspendu les mesures de quarantaine des les hôtels aux frais des personnes rapatriées.  

En prévision de l’ouverture de l’espace aérien et des frontières terrestres et maritimes, le 27 juin, le gouvernement a également décidé que les touristes ayant programmé des séjours en Tunisie auront à présenter aussi les résultats négatifs d’un test PCR effectué pas plus tard que 72 heures avant leur date de voyage.

Les touristes seront, également, amenés à renseigner un questionnaire de santé avant de quitter leur pays d’origine et seront soumis à des prises de température à l’aéroport.

 

Ainsi, plusieurs médecins et autres experts de la Santé, sont, réticents quant à l’ouverture totale des frontières, tout en annulant les mesures de l’isolement obligatoire. Et bien qu’une série de mesures ait été prises, dont la présentation d’un document attestant qu’ils ont subi un test 72 heures avant leur arrivée et que son résultat est négatif, la vigilance reste de mise. « La solution demeure entre les mains des citoyens et dépend de leur conscience. Tous ceux qui violent les mesures de l’auto-isolement seront poursuivis en justice. En cas de dépassements graves, la mesure de la quarantaine obligatoire sera réimposée », indique le président de la commission du confinement au sein du ministère de la Santé, Mohamed Rabhi, dans une déclaration médiatique.

Cette crainte est tout à fait légitime, puisqu’il y a quelques jours, une citoyenne en isolement obligatoire s’est échappée de l’hôtel, où elle était en quarantaine, pour assister à un mariage. Le plus grave dans cette histoire, est que la personne en question était au courant qu’elle était porteuse du virus.

 

Toujours est-il, l’annulation de l’isolement obligatoire, revient au manque de moyens de l’Etat qui ne peut plus assumer les charges d’hébergement. Les pressions des hôteliers et les contraintes économiques font que l’Etat ne soit plus en mesure de supporter tous les frais engendrés par cette mesure préventive, d’autant plus que le nombre des personnes à prendre en charge sera bien plus important avec la réouverture des frontières.

 

En tout état de cause, la Tunisie a réussi à maitriser jusqu’à présent, le virus du Covid-19, avec toutes les stratégies adoptées. Le retour au rythme ordinaire doit être bien étudié. Certes que la relance économique est importante et la réparation des répercussions économiques et sociales de la crise est inéluctable, toutefois, cette reprise ne doit se faire au détriment de la santé des Tunisiens au risque de se retrouver dans une situation qu’on a évité grâce à un effort titanesque. Le confinement n’est certainement pas la solution, tenant compte de la situation du pays, mais prévenir vaut mieux que guérir, surtout avec l’état du système de la santé actuel.

 

 

Sarra HLAOUI

17/06/2020 | 20:33
4 min
Suivez-nous
Commentaires
URMAX
JE PENSE QU'IL ADVIENT, ACTUELLEMENT DE PONDERER L'INFORMATION ...
a posté le 18-06-2020 à 18:09
... sachons être (et rester !) objectifs et rationnels.
Contrôlons nos sources d'information.
...
* On ne peut (pourra) jamais dire que la page "est tournée".
Tant que l'on a à faire à des myriades d'êtres microscopiques - et donc invisibles - , intraçables, irrépertoriables, dont on ne peur contrôler visuellement la progression en temps réel, il serait tout à fait utopique que de croire qu'une page similaire puisse être aussi facilement tournée.
Non.
Même l'OMS évoquait - vers le mois de Mars - Avril sur son site web, l'éventualité que le Covid-19 devienne endémique, c'est à dire qu'il sévirait continuellement parmi la population.
...
Tout ceci reste - bien entendu - au conditionnel : C'est encore une maladie émergente, nouvelle, mal connue et que les chercheurs doivent encore étudier en profondeur et sous tout ses aspects, afin d'en définir les caractéristiques et singularités.
...
Actuellement, si vous regardez / suivez les infos dans le monde, vous verrez aisément qu'actuellement, à Pékin, c'est le "branle-bas-de-combat", à nouveau contre ce Covid-19 qui n'a pas fini de nous surprendre. Le week-end dernier, ils étaient à une trentaine de marchés municipaux contaminés.
...
Si l'on me demandait mon avis personnel, j'avancerais la probabilité que l'on ne s'en débarrassera jamais (au point où l'humanité en est) et qu'il nous faudra apprendre à nous y habituer et "vivre avec", à même titre que la grippe ou autre "maladie classique" ...
...
La sélection naturelle ...
L'humain a inventer les antibiotiques pour contrer la virulence des bactéries ; mère Nature nous ressort des virus d'un rare pouvoir de contagion ...
...
Encore heureux que celui-ci n'ait pas le potentiel de mortalité de l'ebola-Zaïre ...
... Cela dit, dans ces marchés d'animaux vivants, y sont entreposés des tas de créatures qui, normalement, dans la nature, ne rentrent jamais en contact, les uns avec les autres.
Cet entreposage "vivant" de proximité, permet un inter-échange de virus et bactéries, entre animaux d'un autre milieu.
Là, nous y trouvons "vivants" aussi bien chauve-souris, que chiens, chats, divers insectes et reptiles, volailles, êtres du monde marin et, jusqu'à "il n'y a pas très longtemps en arrière", aussi des primates (singes), ovins, bovins, bref, de tout ...
La génétique moléculaire ayant toujours "son dernier mot à dire", des modifications génétiques peuvent - alors - s'opérer chez un nouvel hôte et modifier les caractéristiques de bactéries / virus, considérés jusque là comme "classiques", les rendant alors plus contagieux, virulents, mortels, ...
...
Tout s'explique. IL n'y a rien de sorcier, du moment que l'on s'y intéresse et que l'on sache entreprendre de profondes recherches ... même pour la culture personnelle ...
Mansour Lahyani
@Gg| 18-06-2020 14:09
a posté le 18-06-2020 à 17:41
C'est donc pour ça que votre fille est muette... Molière l'avait deviné, il y a déjà quelques siècles, et Gg ne recule pas devant les explications simplistes, même si Molière les avait mises dans la bouche de ses personnages les plus ridicules !
Merci, Gg, c'était bien tenté, et c'est bien noté...
WAS
Coronavirus dans la viande chez le boucher ?
a posté le 18-06-2020 à 16:11
Le fabricant allemand de viande Tonnies doit fermer son abattoir pour le moment. Cette mesure a été ordonnée par l'administrateur du district du comté de Gutersloh mercredi. En outre, toutes les personnes infectées et les personnes en contact immédiat doivent être mises en quarantaine.

Les écoles et les garderies seront fermées jusqu'aux vacances d'été. L'administrateur du district a déclaré que l'intention était d'empêcher une fermeture dans le district de Gutersloh. Chez le fabricant de viande, 400 des 500 tests corona évalués se seraient déjà révélés positifs.
TONNIES montre que Corona a le monde sous contrôle Vous pouvez oublier vos matchs de football avec le public pendant les dix prochaines années (au moins). Je crois que Corona va détruire le monde.

Manger du porc n'est pas sans danger, c'est pourquoi la Bible a averti à de nombreux endroits du Coran qu'il fallait le rejeter comme quelque chose d'impur, tout comme la viande de serpent, de chauve-souris et de rat. JC lui-même a détruit un troupeau de porcs, manger du porc est mauvais et obsessionnel.
Gg
@ Mansour Lahyani
a posté le 18-06-2020 à 14:09
Si, on connait la raison de votre succès: très peu d'échanges avec l'extérieur.
Songez que le seul aéroport de Roissy Charles de Gaulle à vu passer 80 millions de passagers l'an dernier, essentiellement des vols internationaux.
Du fait des échanges réduits, le virus est arrivé chez vous plus tard, ce qui vous a laissé le temps de fermer le pays et de confiner à temps
Vous l'avez fait, bravo!
stanislas
tout à fait d'accord
a posté le 18-06-2020 à 10:52
avec les recommandations de Madame Hlaoui.Pour vaincre la pandémie et nous en sortir,la part de responsabilité des citoyens est très importante.Soyons des élèves attentifs et disciplinés.
Mansour Lahyani
Ma Tunisie est sauve. Qu'en est-il de l'Europe donneuse de leçons ?
a posté le 18-06-2020 à 10:23
Il aurait été bien plus judicieux de titrer "Covid-19 : retour imminent ou page tournée", sans faire d'exception pour ma Tunisie, vu que ce virus pervers ne nous donnera pas l'exclusivité de sa perversité ! Il s'amuse comme il veut, ce covid pas si vide que ça, partout dans le monde, à commencer par cette Europe qui nous scrute en permanence et en profondeur, sans comprendre la raison de notre exploit si remarquable !
premiumwatcher
Les mauvaises décisions
a posté le 18-06-2020 à 08:38
Depuis l'apparition de la pandémie, il est communément admis qu'on va tous, de part le monde, être amenés à vivre avec et non sans. La question porte désormais sur le sens civique des personnes, leurs instincts de protection et la réactivité du personnel médical. Envisager une réouverture des frontières avec les conditions drastiques telles que prévues, amènera nécessairement à la fois à la confiscation de la saison touristique avec toutes les conséquences économiques sociales que cela entraînera (14% du PIB pour rappel et plus de 400.000 emplois directs) et l'explosion de cas de violations de quarantaine. Autrement dit un coût pour rien, tout le monde en payera le prix et tout le monde perd. La Grèce gère le problème avec intelligence, la pandémie s'éteint dans certaines régions du monde (l'Europe, l'Asie) et frôle le pic dans d'autres (Moyen orient, USA, Canada, essentiellement la province du Québec, l'Amérique Latine). Il est donc plus intelligent de traiter différemment le problème selon les pays d'origine voire les régions, à l'image de ce qui a été décidé en Europe et ailleurs. Cela permettra de sauver la saison tout en préservant et la santé et les moyens de l'Etat. En sachant qu'il y aura toujours des cas ou des mini-cluster ici et là tant qu'un vaccin n'a pas été trouvé et on est bien parti pour au moins Septembre/Décembre 2021. Mais le problème comme d'habitude en Tunisie c'est cette propension à ne pas assumer ses responsabilités, trop facile de dire je ferme tout ou j'impose à tout le monde des conditions drastiques et il suffira après de mettre tout sur le dos de la pandémie, ce qui nous ramène à la fameuse expression tunisienne que je déteste tant Allah Ghaleb.
retraité
mise en quarantaine obligatoire
a posté le 18-06-2020 à 08:29
la mise en quarantaine pour les arrivants doit être obligatoire pour les tunisiens et les touristes on a assez d'hôtels pour les héberger et les soigner à leurs frais ils sont et ils apportent des devises et non aux frais des contribuables locaux qui peinent à assurer les besoins de leur famille . si on consacre plus de tests de dépistage dans les régions à forte densité de population certainement les statistiques seront autrement et nos voisins algériens et marocains sont en confinement et malgré tout ils ont chaque jour des nouveaux cas contaminés et des nouveaux décès surtout L'Algérie voisine et ils n'ont pas des cas importés leurs frontières sont toujours fermées et pas de rapatriement de leurs citoyens de l'étranger .
Dr. Jamel Tazarki
Protéger la vie des autres
a posté le 18-06-2020 à 06:58
ntroduction:
-Il est très important de comprendre que le masque de protection est en particulier une protection pour les autres qui sont autour de nous, car le masque de protection peut "nettoyer" l'expiration sortante des poumons... ==> Et ainsi, si chacun de nous portait un masque de protection afin de protéger les autres, on serait tous protégé
-Par contre en plein air, on n'a pas besoin de masque de protection si nous laissons une distance supérieure à 2m des autres...


Il faut comprendre
a) si quelqu'un porte un masque, c'est tout d'abord afin de protéger la vie des autres autour de lui (si jamais il est infecté).
b) si quelqu'un ne porte pas de masque de protection, il finit par mettre la vie des autres en danger.
==>
Et ainsi, si chacun de nous portait un masque de protection afin de protéger les autres, on serait tous protégés...

Il faut comprendre qu'un masque de protection ne protège pas vos yeux, ou vos oreilles, ou vos cheveux ou vos vêtements. Certes, vous rentrez à la maison, vous enlevez votre masque de protection, et vous vous lavez les mains et vous vous grattez ensuite vos cheveux où il y a peut-être un petit dépôt du virus corona (venant de l'expiration pulmonaire de quelqu'un d'autre sans masque). Vous comprenez, ce que je veux dire? Oui, c'est ça, si chacun de nous portait un masque de protection afin de protéger les autres, on serait tous protégés...

A retenir: vous devriez porter un masque de protection afin de protéger la vie des autres, de même les autres devraient porter un masque de protection afin de vous protéger. et ainsi tout le monde serait protégés...

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien
Dr. Jamel Tazarki
Le monde scientifique a échoué face à Corona...
a posté le 18-06-2020 à 06:56
Introduction:
-avant l'introduction des masques de protection lavables, le confinement était indispensable afin de freiner/ralentir le coefficient de la propagation exponentielle du virus corona, ceci nous a permis de mieux gérer les capacités limitées de notre système de santé. Par contre j'insiste que ce n'est pas le confinement qui a sauvé la Tunisie, non ce sont plutôt les masques de protections artisanaux que les virologues et les médecins à l'échelle internationale n'ont jamais pris aux sérieux et qui ont sauvé l'humanité
-Certes, d'un point de vu intuitif formel et scientifique, les masques de protections artisanaux à base de tissue habituel ne peuvent pas arrêter le virus dont les dimensions sont plutôt microscopiques. Et pourtant les données empiriques et les statistiques montrent bien le contraire.

Je propose ainsi de penser autrement "la troisième phase de la lutte contre Corona" ==> arrêter le confinement e imposer les masques lavables. Il faut montrer aux Tunisiens comment fabriquer d'une façon artisanale, utiliser et laver les masques de protections...

Il faut tirer d'intelligentes conclusions de la première et de la deuxième phase du confinement, afin de mieux réaliser la 3ème phase.

https://www.businessnews.com.tn/les-mesures-de-la-troisieme-phase-de-confinement-cible,520,99143,3

Il faut comprendre enfin, Ce qui a sauvé la Tunisie, ce qui a sauvé le monde, ce qui a sauvé l'humanité ce ne sont pas les hôpitaux, ce ne pas les antibiotiques, ce ne sont pas les vaccins, ce ne sont pas nos Ministres et nos politiciens, ce n'est pas le président de la République, ce n'est pas notre gouvernement, non ce sont les masques faits à la main qui ont sauvé le monde. Ce sont ces millions de Tunisiens qui ont fabriqué leur masques de protection à la main qui ont sauvé la Tunisie.... Ce sont les masques faits à la main qui ont sauvé l'Allemagne et ceci est confirmé par les statistiques et les données empiriques.

Il n'y a presque plus d'infection de virus corona en Allemagne depuis que tout le monde porte de masque de protection...

Le monde scientifique a échoué face à corona, et c'est la masse considérée ignorante qui a sauvé le monde et l'humanité par des masques de protection faits à la main...

Fazit: Il faut annuler la troisième phase de confinement et imposer de porter un masque de protection même artisanal à tous les Tunisiens sans exception, et ceci sans passer par les pharmacies (En Allemagnes certains supermarchés offrent des masques de protection gratuitement pour un achat supérieur à 15euros)

@Tunisiens: l'hiver est de retour en quelques mois, préparez vos masques artisanaux, ils sont très efficaces, ils sont encore plus efficaces que les vaccins et les antibiotiques...

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien
Dr. Jamel Tazarki,
Chercher les causalités
a posté le 18-06-2020 à 06:52
Pourquoi Wuhan a maîtrisé le covid-19?
C'est tout simplement, parce-que les chinois n'ont pas ces déplacements quotidiens à la con des villes européennes: des millions et des Millions de passagers qui prennent le train, le métro et le bus pour aller au travail/bureau. Ceux de la Banlieue sud vont travailler dans la banlieue nord et inversement, ceux des centres villes travaillent à l'extérieur et ceux de l'extérieur travaillent au centre. Des mouvements hystériques et sans aucun sens... Par contre 99% de ceux qui travaillent à Wuhan vont à vélo au travail et ne prennent ni train, ni bus et ni métro...
==>
Le confinement ne fait aucun sens, si deux millions de Tunisiens doivent prendre des trains, des bus et des métros bourrés de passagers. Et ceci n'est pas seulement le problème de la Tunisie mais aussi de tous les pays "développés"

Il faut que les pays "développés" pensent autrement le transport public... Mais ceci est un autre sujet...

La solution la plus efficace à long-terme contre les épidémies virales et de penser autrement le transport public, d'optimiser la structure des grandes villes et de limiter les déplacements hystériques quotidiens de millions et de millions de gens pour aller au travail... Oui, il faut plutôt s'inspirer de la structure des grandes villes chinoises plutôt qu'européennes...

Il faut aller voir aussi le métro à Londres, à Milan, à Paris, au Japon, etc.

La faute n'est pas au virus corona, la faute n'est pas à la cellule humaine qui est de nature trop bête afin de ne pas se laisser infecter, non la faute est à la structure de la ville moderne et aux transports publics qui sont très mal pensés.

Oui, les villes chinoises avec la minimisation des mouvements hystériques et inutiles du capital humain ont permis le presque anéantissement du virus corona. ==> je fais référence à L'hyperurbanisation en Chine, on parle de mégalopoles est de compressed modernity dans laquelle les changements économiques, politiques, sociaux et/ou culturels se produisent de manière extrêmement condensée dans le temps et l'espace (je dis bien condensée dans le temps et l'espace).
---> Est qu'est ce que nous avons fait en Tunisie depuis l'indépendance, oui nous avons transformé nos terres les plus fertiles en villes de Banlieues de la capitale Tunis afin de permettre à chacun de nous une charmante villa avec un grand jardin, contrairement aux chinois avec leur compressed modernity.

La banlieue sud de Tunis n'était rien que des terres fertiles, Ez-zahra qui s'appelait jusqu'à la fin des années 70 Saint-Germain était la grande compagne avec des champs gigantesques de pommiers, amandiers, vignobles, etc.

En 50 ans, qui ne sont absolument rien sur l'axe du temps, nous avons détruit notre écosystème, nos terres les plus fertiles, nous avons massacré notre mer méditerranéenne qui pue les excréments humains, etc.,etc., etc. A cela s'ajoutent tous les mouvements quotidiens hystériques et inutiles du capital humain par un transport public en faillite et inefficace.

Le malheur est évident, nous continuons à détruire le reste de nos terres fertiles et de notre mer méditerranéenne, nous continuons à creuser partout des troues non rentables dans le sol afin de faire jaillir quelques m3 de méthane et détruire ce qui reste encore de notre écosystème, nous continuons à nous multiplier sans faire attention au danger de la poussé démographique exagérée.

==>
oui nous sommes une victime très facile pour le virus corona, il nous a échec et mat: on s'enferme et nous crevons de faim ou on sort et il fait exploser nos cellules


image de la cellule humaine,
https://www.pinterest.de/pin/596445544377156683/
==>
Oui la cellule humaine est trop bête afin de ne pas se laisser prendre au piège des virus qui se collent à l'un de ses récepteurs et injectent un morceau de leur DNA qui s'intercale dans le DNA de la cellule qui finit par produire des DNA du Virus (c'est le modèle le plus simple de la reproduction des virus).

Viruses, Une vidéo qu'il faut absolument regarder:
https://www.youtube.com/watch?v=wUgEhfo_qxU

Je résume, les solutions existent à long terme, il faut penser autrement nos villes et le transport public.

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien
Lamine
Retour des tunisiens de l étranger
a posté le 17-06-2020 à 22:05
Ce que nous avons gagné avec le confinement partira en fumée avec l ouverture des frontières sans confinement obligatoire.
Quel gâchis