alexametrics
Dernières news

Covid-19 : les mariages ne doivent pas compter plus de trente invités

Temps de lecture : 1 min
Covid-19 : les mariages ne doivent pas compter plus de trente invités

 

La directrice de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya est revenue, ce vendredi 29 mai 2020, sur les cérémonies de mariages et les règles à respecter au cours de ces évènements familiaux durant cette phase, afin d’éviter la propagation du Covid-19.

 

Nissaf Ben Alaya a indiqué qu’il est nécessaire de respecter les mesures imposées par les autorités concernant le déconfinement progressif, soulignant que les fêtes de mariages comportent un risque élevé de contamination au virus. Cependant, elle a déclaré que si les fêtes doivent avoir durant cette période, le nombre d’invités ne doit pas dépasser les trente personnes, tout en envisageant un espace en plein air pour l’organisation des cérémonies.

 

La Tunisie menacée par la pandémie du Covid-19 a entamé un confinement total le 22 mars 2020 et un confinement ciblé depuis le 4 mai courant. La deuxième phase du confinement ciblé a débuté le jour de l’Aïd, dimanche 24 mai 2020, et qui se prolongera au 4 juin prochain. 

Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Léon
| 30-05-2020 11:40
Etant encore un jeune célibataire, je comptait me marier les jours qui viennent. C'est bon! je vais quand même inviter trente personnes (tant mieux, cela fera moins de "critiques" à satisfaire!), mais je voudrais avoir plus de détails:
Par exemple si les invités doivent porter la muselière de circonstance,
Si je dois leur fournir du gel hydro-alcoolique (ou bien si le Whisky suffit: pas évident à faire avaler à ma grand-mère).
Si les invités peuvent se dire au revoir en se faisant la bise. Du moins en se serrant la patte.
Encore quelques détails plus intimes: Si ma femme et moi devons observer une période de quarantaine en faisant lit-à-part.
Si le Covid-19 se manifeste à l'un d'entre-nous, quelle période devrions nous à nouveau respecter avant de se prêter au Coït-19?
Bref, je crois que j'irai me marier aux état unis chez Trump. C'est plus sympa!
Hasta Luego, ma chère Nissaf.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya.

'Amor Bouzouar
| 30-05-2020 06:02
Dans le seul but de combattre la propagation de la pandémie, a partir de lundi matin les citoyens tunisiens devront marcher sur la tête.
Ils devront, en particulier, éviter les rassemblements publics, notamment les sit-in aux alentours du parlement au Bardo.

Belha
| 29-05-2020 22:14
Madame , faites votre travail de médecin et laissez svp les décisions aux personnes habilitées a les prendre.
on commence a en avoir marre de vos interventions ainsi que celles de votre ministre.
un dernier conseil : ne demandez pas aux citoyens de faire des choses absurdes et irréalisables.
peut être avez vous oublié de demander aux jeunes époux de garder la distanciation pour la nuit des noces.

Gordon
| 29-05-2020 20:17
Peut-elle nous expliquer pourquoi 30 personnes et non pas plus ou même moins .C'est du N'IMPORTE quoi. Elle doit s'occuper de son épidémiologie c'est mieux. C'est du non RAISONNABLE, ABSURDE ET RIDICULE.

Petit x
| 29-05-2020 19:57
Attention le danger est toujours à nos portes surtout avec le relâchement total qu'on observe ces derniers jours dans tous les espaces publics. La situation qui a été jugée maîtrisée peut se dégrader très rapidement.

Regardez, pour vous convaincre que nous sommes encore menacés, la situation dans le monde, outre les ravages en cours aux USA et en Amérique du Sud, l'embrasement de nouveau de beaucoup de régions supposées protégées par les fortes chaleurs comme l'Arabie Saoudite, les '?mirats arabes unis, le Qatar, l'?gypte, l'Algérie, le Nigeria et d'autres nombreux pays africains...

Les fêtes de mariage où tous les excès sont permis vont compliquer la donne c'est plus que certain.

à bon entendeur salut.


Vous allez voir.

A lire aussi

Il était DG à l'agence de promotion de l'Industrie.

02/07/2020 18:12
0

A condition de quitter le territoire avant septembre.

02/07/2020 17:50
1

Collègues et lycées pilotes, Brevet et Bac.

02/07/2020 17:33
0

Conformément aux recommandations du ministère de la Santé.

02/07/2020 16:58
0