alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 02:24
Dernières news
Cour des comptes – Ahmed Souab épingle les interprétations de Kaïs Saïed
30/11/2021 | 09:57
2 min
Cour des comptes – Ahmed Souab épingle les interprétations de Kaïs Saïed

 

L’ancien magistrat Ahmed Souab a commenté, dans une interview accordée au journal Acharaa Al Magharibi dans son édition du mardi 30 novembre 2021, la décision du chef de l’Etat, Kaïs Saïed, de pallier les lenteurs juridiques en publiant des décrets présidentiels.

Le juge administratif a manifesté son pessimisme estimant que si, par une telle décision, Kaïs Saïed s’attaquait aux infractions électorales signalées dans le rapport de la Cour des comptes sur les élections législatives, cela pourrait avoir des répercussions désastreuses.

Le président de la République a discuté, lundi, avec le doyen Sadok Belaid et le professeur de droit constitutionnel à la Faculté de droit et des sciences politiques de Sousse, Amine Mahfoudh de plusieurs questions constitutionnelles et juridiques ainsi que du rapport de la Cour des comptes relatif aux élections législatives et à la présidentielle de 2019. Il a souligné, à l’occasion, l’importance de concrétiser les effets juridiques découlant des abus contenus dans ce rapport.

Ahmed Souab a épinglé le président de la République pointant du doigt ses interprétations en lien avec le rapport de la Cour des comptes et les délais de prescription de ses décisions.

 

Il a précisé que le rapport de la Cour des comptes ne pouvait être considéré comme une décision de justice rappelant que cet organe a le statut d’un simple service administratif d’inspection au sein d’un ministère donné dont le rôle est de transférer les dossiers de corruption au ministère public.  

« Ce qu’a avancé Kaïs Saïed comme prétexte ne peut être la source d’un acte juridique, même par décret, car cela porte atteinte aux principes juridiques », a-t-il signalé.  

Le magistrat a expliqué, par ailleurs, que les délais de prescription – de trois ans – que Kaïs Saïed ressort à chaque fois comme argument pour justifier ses décisions, n’avaient plus lieu d’être étant donné que la Cour des comptes a déjà ouvert les dossiers en lien avec les infractions électorales commises en 2019.  

Ahmed Souab a ajouté que plusieurs listes électorales pourraient tomber si le rapport de la Cour des comptes venait à être acté comme une décision de justice, ce qui pourrait déclencher un conflit entre le président de la République et Ennahdha.

« Je crains que des actes de violence n’éclatent… Ennahda ne laissera jamais faire… Son noyau de près de 200.000 personnes ne se taira pas… j’en suis certain », a-t-il déclaré.

« Je m’attends à des catastrophes (…) Ils ne se sont pas tu face à Bourguiba et Ben Ali. Il est difficile qu’ils gardent el silence face à Kaïs Saïed. Le scénario algérien de 1988 n’est pas à exclure. Je suis terrorisé. Ce décret est signer l’arrêt de mort de la IIe  République. Quelle que soit la démarche, Kaïs Saïed va droit vers la violation du pouvoir judiciaire », a-t-il indiqué.  

N.J.

30/11/2021 | 09:57
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Akoubi Ammar
Style amorphe d un fauteur de troubles
a posté le 01-12-2021 à 15:07
Ahmed Souab peut émettre des avis qui n engagent que sa personne. Son niveau académique ne lui permet pas de faire des analyses à prendre en considération ( maîtrise et concours d accès à la profession dans le corps de la magistrature administrative). Après son admission à la retraite, il essaie de marquer sa présence soit sur les plateaux télévisés, soit au moyen de post ou d articles made in A. Souab(le Dalloz tunisien). est- il converti en sbire nahdhaoui où est ce qu'il compte encore sur le gourou pour l investir probablement au poste de garde des sceaux ( yabta chouia)
Karim
Une lu et te pour l'avenir
a posté le 01-12-2021 à 06:52
Donner moi un seul événement prédit par Mr souab qui a ete avérer.. .
BOUSS KHOUK
HE soued
a posté le 01-12-2021 à 06:51
là c'est flagrant , TLAAT un sous marin t'as dû gouté au caviar (( les miettes )).
Houcine
La peur comme argument.
a posté le 01-12-2021 à 01:03
D'abord, rassurer tous nos "frères" et "s'?urs", Kais Saied ne "rectifiera" rien, et il est possible qu'il conduise jusqu'à son terme son projet de ne pas laisser de temps aux juges ni aux "frères".
Nous le soutenons dans ses projets contre toutes les propagandes tendant à nous présenter les choses sous l'angle juridique afin de se réclamer du Droit.
La question est politique.
Ne pas confondre légitimité et légalité leur dit K. Saied.
Et puis, cette idée saugrenue liant la menace exhibée par notre ex de nous voir subir les foudres des troupes Nahdhaoui, et une pseudo peur des juges qui serait l'argument explicatif de leurs dérobades et procédés dilatoires dans des affaires gravissimes, alors qu'aucune crainte ne les taraude quand il s'agit d'embastiller le quidam ou tel personnage n'ayant pas assez d'entregent.
Je subodore le contraire.
Et, je récuse cette argutie qui affranchirait nombre d'agents magistrats de leur concussion avec l'islamisme.
Les fous de dieu (minuscule) ne font peur qu'à ceux qui leur accordent une puissance qu'ils n'ont pas.
Les populations les rejettent.
Tout le monde sait, a compris par intuition ou par la preuve des faits qu'ils sont nuisibles.
Ce sont les islamistes et leurs suppôts qui ont la trouille.
Pour preuve, le nombre de fuyards, de fugitifs et de petites mais ayant avalé leur langue suite au coup du 25/7.
Alors, on se calme.
Et puis, attendez l'addition.
Ce qui ne saurait tarder.
Ce ne sont pas des menaces, petits, juste l'analyse de la situation qui le dit.
Les menaces, les insultes, les fables, on vous les abandonné.
On sait qu'en la matière, vous avez de la pratique.
Forza
Est-ce que les décrets de Saied s'appliquent aussi à son propre dossier ?
a posté le 30-11-2021 à 19:40
Il a un dossier chez la cour de compte. Il avait des pages sponsorisés depuis l'étranger et qui ont supporté sa campagne électorale. Va-t-il annuler aussi sa présidence ?
Il faut cesser avec l'escalade et retourner aux institutions.
Forza
Toute cette escalade n'a pas de sens
a posté le 30-11-2021 à 19:32
Et au fond ne profite à personne. Il faut retourner aux institutions et rétablir la démocratie. Il faut que le parlement reprenne ses travaux pour une agenda claire
- Elire les membre la cour constitutionnelle
- Reformer la loi électorale
- Donner la confiance au gouvernement Bouden pour qu'il effectue son travail dans la légalité
- Faire des amendement a la constitution et les présenter à un referendum
- Organiser des élections législatives et présidentielles dans six mois
Toutes les parties n'ont pas détruits tous les ponts, heureusement que nous n'avons pas de victime en vie humaine, il n'est pas tard pour revenir à la raison. La situation avant le 25 juillet était c'est vrai non soutenable mais la voix choisie par Saied ne mène nulle part, qu'il revienne au peuple, s'il est confirmé, il peut mettre son programme en exécution.
nazou de la chameliere
Forza
a posté le à 20:19
C'est trop tard pour le facho .
C'est un apprentis sorcier, qui s'est mis dans le pétrin tout seul .
Il perd la face quoi qu'il fasse.
C'est déjà le cas avec le FMI .
Après les avoir insulté, il leur tend la main ,pour mendier !!

Il parle parle parle ,avec un arabe classique, pour mieux masquer ses défaillances !!!
Les bouffons qui le supportent, sont incapable (tout comme lui ) d'anticipation !!!
Il est au pied du mur, il se suicide, Le pire c'est qu'il risque de suicider le pays avec lui !!!
Forza
@Bonsoir Nazou, il peut encore rectifier
a posté le à 20:44
Il n'a pas commis de crimes majeurs jusqu'à aujourd'hui, il peut rectifier. Le faite qu'il n'a pas dissous le parlement officiellement peut l'aider, c'est sa porte de sortie. Il va bien sûr payer une prix et sa popularité chez ceux qui refusent le parlement baissera mais c'est mieux que de continuer sur sa voix.
Il doit revenir à la légalité, c'est sa seule chance pour trouver des financements.
zozo Zohra
Naz
a posté le à 20:42
Ce qui est drôle, chacun de vous traite l'autre partie de facho.
On l'est tous finalement fachos, chacun à son niveau.

Et personne ne détienne la science infuse. Que du blabla depuis 10 ans
nazou de la chameliere
Zozotte
a posté le à 21:19
Quand un groupe de personnes, veut effacer un autre groupe de personnes.
'?a s'appelle le fascisme !!!

Ou bien vous jouez le jeu démocratique.
Et que la majorité qui gagne gouverne.
Ou bien c'est la guerre !!!
A vous de choisir !!!
zozo Zohra
Nazou
a posté le à 22:01
Vous voulez la guerre ?
Ah !! Ya latif
Je ne veut pas de guerre
Cherchez votre guerre loin de nous
ourwa
Quand souabe oppose ses épingles islamo-fascistes au poil à gratter de KS.
a posté le 30-11-2021 à 18:33
Après avoir épinglé la décision de nahdha de retirer sa confiance au gouvernement Chahed en février 2020, sous prétexte que cette décision serait anticonstitutionnelle :
https://www.espacemanager.com/le-retrait-de-confiance-au-gouvernement-chahed-est-anticonstitutionnel-selon-ahmed-souab.html
ahmed souabe agite cette fois l'épouvantail du chaos terroriste nahdaoui dans le cas où KS persiste dans son intention " de pallier les lenteurs juridiques en publiant des décrets présidentiels", et ceci, argumente Souab " ce qui pourrait déclencher un conflit entre le président de la République et Ennahdha. " ; « Je crains que des actes de violence n'éclatent'?' Ennahda ne laissera jamais faire'?' Son noyau de près de 200.000 personnes ne se taira pas'?' j'en suis certain ». Alors quel est le sous-entendu de ce cri d'orfraie de ce juriste éminent ? si ce n'est son exhortation à peine masquée adressée à KS et à l'opinion publique du genre :" Fermez vos gueules, autrement ce serait une guerre civile et terroriste déclenchée par nahdha et ses 200 000 mercenaires. Vivez soumis à l'ombre de notre IIe république chérie et ne tentez pas le diable!" . Cette lumineuse explication de Souab n'a pas manqué de réveiller en nous le souvenir d'une déclaration de ghannouchi ou d'un de ses boys expliquant en substance que " ceux qui se frottent à nahdha se brûlent". Il a raison, car pour vérifier cette prophétie nahdaouie, exécutée et attestée par l'Histoire récente, il suffit seulement de se pencher sur l'état actuel de tous les partis qui se sont allié à nahdha au pouvoir depuis un certain 23 octobre 2011 jusqu'au 25 juillet 2021, les CPR, eattakattol, nidâa tounes, tahya tunes (avec Chahed), klebs tounes, tayar, echâab, et j'en passe et des plus " brillants", ne serait-ce que par leurs oreilles bouchées, leur bouche fermée et leurs neurones anesthésiés... Et selon le présent article, ahmed souab, spécialiste de la spécialité es mauvaise foi et en tant que taupe nahdaouie camouflée par son statut trompeur d'ex juge administratif retraité en sommeil depuis 4 ans, ni légaliste, ni légitimiste, sort de son trou de vipère pour agiter son petit drapeau alarmiste contre l'intention kaïsienne de " de pallier les lenteurs juridiques en publiant des décrets présidentiels.", comme quoi cette décision, si elle était exécutée, aboutirait au chaos terroriste made in nahdha, comme ce fut le cas dans l'Algérie des années 1990 de triste mémoire. Vous avez dit bizarre à propos de la déclaration de cet éminent juge administratif, ex président du CSM, lequel CSM fut secoué récemment par KS? Nullement; souabe ne fait que reprendre la suite du discours nahdaoui rappelé plus haut, mais cette fois sur le mode menaçant d'attentas terroristes...chose que jamais le parti islamo-fasciste n'oserait faire. Il délègue cette tâche à ses agents dormants, tel souabe, porte-flingues idéologiques et à l'occasion terroristes, mais terroristes masqués, comme c'est présentement le cas.
Que signifierait ce bazar, abject et ridicule, si ce n'est une chose et une seule : nahdha avec son ARP de merde congelé est à présent englouti jusqu'au cou dans sa tombe politique, à 7/8e trépassé, alors il ne cesse de multiplier les déclarations pour se sortir de cette mort annoncée : manifs de ses troupes à Tunis, déclarations absconses de son candidat aux présidentielles de 2014, marzouki, contradictions quant à son opposition " constitutionnelle" envers KS à propos de l'impossibilité de ce dernier, constitutionnellement parlant, dixit ghannouchi, de dissoudre l'ARP, alors qu'il envisagerait à présent cette possibilité, dixit bhiri... ça va les chevilles, nahdha? Ce mouvement hautement vertueux et éminemment clairvoyant sait-il l'arthrose n'est pas seulement une maladie affectant l'ossature osseuse du corps physique, mais aussi celle du corps idéologique et politique ? Quel remède pourrions-nous proposer à cette tare, sinon celle de résister, encore et toujours à de tels virus ravageurs et toxiques. " wa mâa yougahiyourou kawmann illa ithâa ghayarou mâa fi anfisihom ". Verset de la pie qui jacasse, 13- 7

momo
Votre lâcheté vis à avis des islamistes
a posté le 30-11-2021 à 17:48
J'avais pour cet ex-magistrat de la sympathie, il très bien en matière de communication, dans les médias, or là, il fait de la voyance, c'est l'oiseau de mauvais augure, mais il n'est comme même pas Nostradamus ou Mme Irma.
Votre lâcheté vis à avis des islamistes me rappelle ce qui suit :
"Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre."
Petit x
@ Alya,
a posté le 30-11-2021 à 17:34
Oui je vous l'accorde, Ennakba fait peur parce qu'elle incarne la terreur dans ses gènes depuis toujours et n'a dans ses bagages que de quoi nuire et détruire le pays.

Donc il faut trouver le moyen de la neutraliser une fois pour toute.

Il est donc reproché à Ahmed SOUAB de ne pas nous dire comment l'écarter par voie juridique sans faire de dégâts.

Concernant K.Saeid, certes il est très intègre et propre, mais il représente un danger d'un autre genre pour le pays à cause de son incompétence criarde dans le domaine économique et dans la gestion des affaires de l'Etat d'autant plus qu'il n'a pas ou ne veut pas avoir de conseillers compétents en la matière.

Pour ce qui me concerne, entre ces deux clans, il ne reste devant le pays que la PESTE et le Choléra !

Voilà en clair le fond de ma pensée.
Amicalement votre.
Alya
Le problème de la justice faca a ennahdha
a posté le 30-11-2021 à 15:20
Ce monsieur vient de confirmer que la justice tunisienne a très peur d ennahdha? Mais peut on alors detenir un pouvoir indépendant quand on a peur? Au total, pendant 10 ans, plusieurs procès ont été bâclés pas parce que nos juges étaient systématiquement corrompus mais parce qu ils avaient peur et ont toujours peur
Petit x
YA AHMED, La seule parale "SOUAB" que tu viens de nous rappeler qu'Ennakba incarne la terreur depuis toujours...
a posté le 30-11-2021 à 14:39
K.Saeid est entrain de pédaler dans la choucroute et de faire fausse route dans sa conduite du pays et risque de le mener à la banqueroute.
C'est une vérité que d'aucun ne peut nier

Mais est-ce une raison pour que le pays revienne à la case départ et qu'Ennakba réinvestit la scène politique de nouveau par peur de son troupeau de 200.000 fanatiques qui sont connus pour leur incarnation de la terreur ?

C'est bizarre, Mr. SOUAB, vous semblez, en évoquant la peur des troupeaux d'ENNAKBA, ne laisser aux tunisiens aucune autre possibilité que de choisir entre le Choléra et la peste !

C'est décevant de vôtre part car au lieu de proposer des solutions juridiques, vous qui se croyez le Dieu du droit, vous êtes venu nous brandir la terreur qu'incarne Ennakba pour nous faire comprendre qu'aucune solution n'est possible sans composer avec cette Maudite secte.
ourwa
@ Petit x, 30-11-2021 à 14:39
a posté le à 16:38
Allons, allons, Petit x, si vous continuez à argumenter de la sorte, mais vraiment argumenter, sans insultes et sans dénigrement, vous n'allez pas tarder à provoquer une grave syncope chez nazou de la chamelière et ses semblables... Seulement, je me permets de " corriger" votre dénonciation de ce choix débile imposé par qui vous savez, dont Ahmed Souab, entre la peste et le choléra, car nous sommes à présent devant ce choix kafkaïen à trois piques, comme le trident d'un dieu antique, la peste, le choléra et le sida, tous politiques et toxiques...
Merci pour votre commentaire.
Alya
Oui petit x
a posté le à 15:26
Oui il été clair, nous avons peur des criminels en puissance. Et vous devriez aussi avoir peur. Au moins KS et Abir ont montré qu ils n ont pas peur d ennahdha.
Rationnel
Justice retardée est justice refusée
a posté le 30-11-2021 à 13:08
Le principe de "justice delayed is justice denied", en francais: Justice retardée est justice refusée est bien établi dans le monde. On le trouve dans la Magna carta de 1215 et plusieurs constitutions modernes.
L'alibi qu'on ne peut pas appliquer la loi parce que ceci va déplaire au noyau de près de 200.000 de membres d'Ennahdha n'est pas valide.
Comment est ce qu le noyau dur d'Ennahdha est passe de 2000 (avant 2011) a 200 000?
Est ce un noyau dur ou quelques personnes des 3 millions qui jusqu'à 2010 avaient des cartes de membres dans le RCD et ont rejoint Ennahda pour gagner des avantages.
On peut louer le Tunisien mais on ne peut pas l'acheter.
Si Ennahdha tombe la majorité des 200 000 vont nier leurs adhésions a ce mouvement.
Ghannouchi va repartir a Londres ou il garde toujours de belles maisons et la majorité de sa famille et ses fils sont restes la bas et va jouir pleinement de la fortune qu'il accumule.
D'apres le journal Africa Intelligence la famille a déjà commence a réactiver sa base a Londres, ce qui aggrave encore le cas contre ce mouvement puisque ça confirme les conclusion de la cour des comptes.
nazou de la chameliere
C'est le but du facho depuis le départ !!!
a posté le 30-11-2021 à 12:38
Faire main basse sur la justice, commettre des injustices .
Pour pousser les islamistes à riposter !!!
Il n'y a que les imbéciles et les fachos, pour suivre à un taré comme le facho de carthage !!!

A ce jeu là, le facho ne fait pas le poids.
Mais comme c'est un débile et totalement mégalo .
Il n'a pas compris, qu'il est déjà mort !!!
Sa petite armée virtuelle, est planquée à l'étranger !!!
Elle ne lui sera d'aucun secours !!!
DHEJ
Ce Ahmed SOUAB est-il un démocrate?
a posté le 30-11-2021 à 12:26
Ou plutôt les NAHDHAOUIS sont-ils des démocrates?

Toutefois, il en ressort que les juges de la cour des comptes ne sont pas des démocrates comme BHIMCOP!

Ahmed SOUAB sous l'effet de L'IMPULSION JURIDIQUE sa case du coté de la NAHDHA!
MH
KS prend les Tunisiens pour des cancres
a posté le 30-11-2021 à 12:24
Fondamentalement, KS a raison de les considérer à leur juste valeur. Plus bête que les tunisiens tu meurs. Ils méritent ce qui leur arrive, conduits comme du bétail où les décisions de justice sont exécutées par décrets présidentiels. Jamais vu.
SAM53
INCROYABLE MAIS VRAI
a posté le 30-11-2021 à 12:20
Pour Mr Souab la nahdha est au dessus des lois et on doit accepter toutes ses derives pour eviter ses 200.000 partisans et leurs colères. Quelle conclusion abracadabrantesque comme dirait Feu Chirac!!!
zozo Zohra
Bien oui
a posté le 30-11-2021 à 11:56
Ca on savait, que s'attaquer à ces gens, ce n'est pas de la tâche facile, c'est très dangereux.

Espérant, qu'il sait ce qu'il fait et qu'il est prêt à faire face à une telle décision.
Alya
Très bizarre
a posté le 30-11-2021 à 11:54
D un côté, ce monsieur insiste sur les procédures légales et c est son droit . D autre part, il sort une fazaa . C est aux dirigeant d ennahdha de lui répondre? En gros ce monsieur dit qu il est difficile d applique des enquêtes dans un pays ou un parti à 200000 bandits en puissances
Mansour Lahyani
Ahmed Souab est vraiment dans le souab, comme toujours !
a posté le 30-11-2021 à 11:22
On ne peut que s'incliner devant l'interprétation des faits selon le grand Ahmed Souab : il voit juste, il dit juste, et sur le ton le plus calme, le plus pondéré et le plus juste !! Ah, si le Bon Dieu voulait vraiment du Bien à ma pauvre Tunisie, il n'aurait pas eu la moindre hésitation : Ahmed Souab au-dessus de tous !!!
cavalero
un mécontent pour ne pas avoir eu de poste
a posté le 30-11-2021 à 11:21
un proverbe dit : qu'on on ne peut pas atteindre le palmier on dit ses dattes sont pourries
Houcine
C'est incroyable.
a posté le 30-11-2021 à 11:18
"... cela porte atteinte aux principes juridiques" nous déclare le magistrat, ancien, c'est vrai.
Mais, il n'y a plus depuis une décennie de principes.
Pas davantage de justice.
Nous avons été captifs d'une mouvance de bédouins incultes et sanguinaires qui ont diffusé les violences, le déni des droits, le vol et les rapines.
Ils ont accaparé tous les pouvoirs, fait régner leur Ordre et cela est remisé dans les oubliettes au point de les transmuter en victimes, ce qu'ils savent faire seuls tant ils sont théâtreux et menteurs.
Monsieur l'ex, vous êtes le énième professeur de vertu et fin juriste à nous persuader que nous serions des vilains à suivre un Président qui a le tort de n'être pas des vôtres.
Je préfère un piètiste à tous les prêtres et moralistes aux âmes noires.
Mais, au fait, à quel moment ce grand juriste nous a instruit de ses lumières quand les frères menaient la justice comme on conduit l'âne. A coups de....

Linoucha
Alors que faire
a posté le 30-11-2021 à 10:46
Par peur de la réaction de ceux qui craignent Dieu on doit attendre et enfouir sa tête entre ses bras pour voir la décision de notre magistrature qui malheureusement tardera à venir jusqu'à la nouvelle élection n'est ce pas d'ailleurs déjà deux ans se sont écoulés sans que l'essentiel de l'opération n'est pas encore amorcé et c'est même l'exemple édifiant des lois taillées sur mesure
Abir
@Ahmed Souab
a posté le 30-11-2021 à 10:46
On ne comprend pas ,vous défendez les kwanjias ou vraiment vous avez peur d'eux, et dans les deux cas, on s'en fout, ils devraient être jugés pour tout les crimes commis contre ce pays ! Franchement, vous n'êtes plus Ahmed Souab qu'on connaissait
AQS258
derive d un juge trop médiatisé
a posté le 30-11-2021 à 10:41
Ce juge que jadis était respecté, mais qui a gouté a l hyper médiatisation, presse écrite, radio et télé, il est devenu trop "people" et commence a confondre entre justice et politique politicienne, dommage !
jilani
il pousse à la guerre civile
a posté le 30-11-2021 à 10:39
Comment un juge ose t-il mettre en avant la menace des islamistes de ses 200 000 collaborateurs soudoyés par les indemnisations versés au nom soi-disant de leur militantisme face à Bourguiba et benali alors qu'ils sont des terroristes. A son avis et par peur aux islamistes, on reste les bras croisés et la justice ne sera jamais rendue. Et BN contente parle d'épingler KS ....